• Les limites de la réanimation

    Vincent Van Gogh : "Résurrection de Lazare"

     

    Je suis dans un sommeil sans rêves

    Très profond tel un repos éternel

    Et j'entends une voix qui m'appelle

    Je connais cette voix qui s'élève

     

    Que dit-elle ? Qu'il faut que je me lève !

    Et que je marche ! Et encore quoi !

    Moi je ne marche pas

    Je suis au frais dans un sommeil de rêve

     

    Je fais le mort et garde les yeux fermés

    Je n'ai pas l'intention de me lever

    Et subir encore les tracas de la vie

     

    Subir le joug de l'Occupation*

    Subir les persécutions

    Jamais de la vie !

     

    Paul Obraska

    * Romaine

    « Le statut de coupable-victime242. Macron le caméléon »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Mars à 18:23

    En effet, ne pas se lever c'est une solution aux maux !

      • Mercredi 29 Mars à 18:41

        Encore faut-il avoir les moyens de rester couché. Mais rester couché n'est pas sans danger.

    2
    Mercredi 29 Mars à 19:08

    Un sonnet très émouvant Doc ! La toile de Vincent Van Gogh estmagnifique.

    Bonne soirée

      • Mercredi 29 Mars à 19:16

        Une toile peu connue, je crois.

    3
    Mercredi 29 Mars à 19:28

    Peu connue surtout de moi. Je la découvre.

    Lazare est devenue célèbre au point qu'on ne le désigne plus que par son prénom. Son nom? Garcin bien sûr.

      • Mercredi 29 Mars à 19:51

        Vous êtes très en train.

    4
    Mercredi 29 Mars à 23:06

    Lazare aussi a été sommé de se mettre "En marche" ? Décidément, il ratisse large, le bougre! smile

      • Mercredi 29 Mars à 23:21

        A tombeau ouvert.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :