• LES FORMES DE L'EAU XVIII

    turner-tempete.jpg
    William Turner "Tempête"

    VENGEANCE

     

    HAÏKU

     

    Baleine sanglante

    Proie fabuleuse des mers

    Lames tranchantes

     

    QUATRAIN

     

    Un jour une immense baleine courroucée 

    Surgit des profondeurs abyssales  

    Fila vers les îles nipponnes apeurées

    En ouvrant ses entrailles colossales

     

    DISTIQUE

     

    La baleine immense surgie des obscurs tréfonds

    Engloutit d’un seul coup les bateaux du Japon

     

    TANKA

     

    L’immense baleine

    Ballotta les petits hommes

    Les cracha dans l’eau

     

    Les matelots rescapés

    Quittèrent les baleiniers

     

     

    Paul Obraska

    « Comment cultiver l'inculturePerplexité »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 10 Décembre 2009 à 18:34
    Le jour où mourra la dernière baleine
    Il n'y aura plus de baleiniers
    2
    Jeudi 10 Décembre 2009 à 18:50
    J'apprècie tout particulièrement ce poème et la forme que vous lui avez donnée. Je l'ai relu plusieurs fois et oui, j'aime, sans restriction.
    3
    Jeudi 10 Décembre 2009 à 18:51
    Espérons que l'on supprimera le dernier baleinier avant la dernière baleine.
    Dr WO
    4
    Jeudi 10 Décembre 2009 à 18:55
    Merci. Petits contacts avec des formes de la poésie japonaise que je préfère à leur goût pour les baleines.
    Dr WO
    5
    Jeudi 10 Décembre 2009 à 19:54
    Je  crois que c'est un goût ancestral.
    Dr WO
    6
    Jeudi 10 Décembre 2009 à 20:04
    J'ai beaucoup aimé
    mais n'aurait nullement envie de faire un tour
    dans le ventre de la baleine.
    7
    Jeudi 10 Décembre 2009 à 20:32
    C'est vrai et à juste titre mais au point de faire disparaître des espèces et ils pourraient éviter la baleine devenue rare, puisque c'est un mammifère.
    Dr WO
    8
    Jeudi 10 Décembre 2009 à 20:35
    Vous êtes tranquille : vous n'attaquez pas les baleines.
    Dr WO
    9
    Jeudi 10 Décembre 2009 à 20:36
    C'est ce qu'il leur est reproché.
    Dr WO
    10
    Jeudi 10 Décembre 2009 à 21:07
    Quel talent ! Dans le choix du tabl(eau) mais également pour l'écume des mots.
    11
    Jeudi 10 Décembre 2009 à 22:04
    Superbe!!
    J'ai d'abord été absorbée par le tableau ....et c'est un moment apres que j'ai lu le poéme une fois puis deux ..J'ai navigué loin bien loin ..
    Merci de publier et partager ..
    12
    Jeudi 10 Décembre 2009 à 22:50
    Merci Pascale. Il était normale pour cet hommage à la marine japonaise que j'utilise des formes de la poésie du Japon.
    Dr WO
    13
    Jeudi 10 Décembre 2009 à 22:56
    Merci pour ce commentaire et c'est un plaisir pour moi d'avoir fait un peu rêver.
    Dr WO
    14
    Vendredi 11 Décembre 2009 à 14:29
    Merci pour ce partage de différentes formes de poésie. La baleine étant un sujet d'actualité à cause de ces fichus japonais ou norvégiens qui continuent à les massacrer. Très beau tableau d'illustration.
    Bonne journée, Doc
    Bizzzzzzzzz
    ZAZA
    15
    Vendredi 11 Décembre 2009 à 14:36
    Poèmes courts pour saluer les dernières baleines. Bonne journée à vous.
    Dr WO
    16
    leonie
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:21
    Ce goût pour les baleines vient-il du film "Moby Dick"?
    17
    leonie
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:21
    C'est vrai que les japonais aiment beaucoup les poissons. Une de mes filles parle le japonais (un engouement pour ce pays et ses traditions).
    18
    leonie
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:21
    A propos de cette histoire de la disparition des espèces, j'ai vu un reportage il y a très longtemps sur ce problème, mais les japonais de ne veulent rien savoir, ils pensent à leur palais d'abord.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :