• Les dessous douteux de la fête

    Les dessous douteux de la fête

    Lorsque Lang a lancé la « fête de la musique » (elle se déroule aujourd’hui et va mobiliser 27000 policiers en région parisienne ! ), à sa première édition j’ai déambulé dans les rues de Paris, allant d’un orchestre à un autre, d’un chant au suivant, de bruits en bruits et de couacs en couacs. Depuis, je n’ai jamais renouvelé l’expérience, restant sagement chez moi, n’aimant ni la foule, surtout lorsqu’elle un peu survoltée, ni les fausses notes.

    J’ai eu l’heureuse occasion de lire les remarquables mémoires de Jean-François Revel : Le voleur dans la maison vide. A cheval sur les pages 595 et 596 (de l’édition Plon), on peut lire ceci :

    « Dix ans après L’Idéologie française[1], Marc Fumaroli a dévoilé dans L’Etat culturel[2], les origines Vichyssoises, non pas vagues mais explicites et bien inscrites dans les institutions, les organisations, les manifestes, de tout un courant inspirateur des politiques de la culture sous les IVe et la Ve République de Jeanne Laurent à Jack Lang. La haine de l’individu, l’éloge du groupe, le culte du grégaire et du collectif, la répudiation de l’éducation de l’esprit comme conquête de l’autonomie du goût et du jugement, au profit de l’effusion abêtissante et des braillements grégaires dans les « fêtes » de foules anonymes et acéphales – on a même inventé une « science en fête » ! – dirigées et subventionnées par l’Etat, toute cette négation récente[3] de l’essence même de la civilisation occidentale, telle qu’elle court de Socrate à Proust, prend sa source en Vichy et, plus généralement, dans les philosophies totalitaires ».

    Felix Nussbaum : "Mascarade"

     

    [1] Un des ouvrages intéressants de Bernard-Henri Lévy, qui fit grand bruit lors de sa sortie.

    [2] Livre écrit par un érudit mais que je n’ai pas lu, il souleva les mêmes « vociférations » lors de sa parution que le livre de BHL ; preuve qu’il y a des sujets auxquels il ne faut pas toucher.

    [3] Les mémoires de Revel sont parues en 1997 chez Plon.

    « Ils s'en fichentCHALEUR »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Juin à 17:30

    Prudemment, je n'ai jamais pris part, ni à la fête de la musique , ni à celle du cinéma, trop de monde !

      • Mercredi 21 Juin à 17:34

        Et de bruit...

    2
    Souris donc
    Mercredi 21 Juin à 18:00

    Dieu sait si j'aime la musique. Mais pas le grégaire décrété, fête de la musique, fête des voisins. Avec la canicule (et le plan Vichy-pirate), je fais comme vous, Dr Wo, je me planque.

    Avec Yo-Yo Ma.

    Merci de nous rafraîchir avec Revel.

      • Souris donc
        Mercredi 21 Juin à 18:37

        Il y a une version plus géniale, Rostropovitch et Richter. Introuvable sur YouTube.

      • Mercredi 21 Juin à 18:53

        Que cette sonate est belle ! Un dialogue amoureux et passionné entre les deux instruments. J'ai l'interprétation par R et R. Celle de Yo Yo Ma et Ax que je viens d'écouter (merci de la transmission) est très lyrique, j'aime bien aussi.

    3
    Mercredi 21 Juin à 18:04

    Sur ce site:

    http://www.journee-mondiale.com/les-journees-mondiales.htm

    il est recensé 460 journées mondiales de "cecicelaetc"... , dont: (petite sélection, une fête par mois...)

    15 janvier : Journée Mondiale du migrant et du réfugié

    5 février : Journée mondiale du Nutella

    21 mars : Journée mondiale du rangement de bureaux

    2 avril : Journée mondiale de batailles d'oreillers

    4 mai : Journée internationale des pompiers

    10 juin : journée mondiale de sensibilisation aux passages à niveau

    2 juillet : Journée mondiale des OVNI

    1er août : Journée internationale de la frite belge

    20 septembre : Journée du transport public

    15 octobre : Journée Mondiale du lavage des mains

    13 novembre : Journée mondiale de la vasectomie

    18 décembre : Journée mondiale pour la langue Arabe

    oufffff !!

    Et dire qu'il y a des gens qui s'ennuient...!

      • Souris donc
        Mercredi 21 Juin à 18:26

        Bedeau, vous oubliez la GayPride.

      • Mercredi 21 Juin à 18:59

        460 journées ! Il y a donc des journées où l'on fête plusieurs choses à la fois et pas une journée où on ne fête RIEN ? En effet, mathématiquement, c'est impossible.

      • Mercredi 21 Juin à 19:00

        @ SOURIS DONC. La Gay Pride, c'est la fête de la caricature de l'homosexualité.

      • Mercredi 21 Juin à 19:43

        Oui, plusieurs fêtes, le même journ avec, parfois, des rapprochements insolites...

        19 novembre : Semaine européenne de réduction des déchets

        19 novembre : Journée Mondiale des toilettes

        19 novembre : Journée internationale de l'homme

        19 novembre : Journée nationale des assistantes maternelles

        19 novembre : Journée mondiale pour la prévention des abus envers les enfants

      • Mercredi 21 Juin à 19:51

        L'homme étant dans les déchets, il n'y a plus qu'à tirer la chasse d'eau.

    4
    Mercredi 21 Juin à 18:24

    Faites de la musique et pas la fête de la Musique.

    5
    Mercredi 21 Juin à 18:26

    PS: Excellent choix du texte, ce tableau!

    6
    Mercredi 21 Juin à 18:27

    "choix de ce tableau pour illustrer le texte". Excusez-moi! C'est la chaleur.

      • Mercredi 21 Juin à 19:05

        Le choix va dans le deux sens puisque le texte est de Revel.

    7
    Mercredi 21 Juin à 18:50

    J'ai bien aimé, il y a longtemps, déambuler entre les petits orchestres de jazz, de fanfare, de musique classique composés de trois ou quatre musiciens qui JOUAIENT de la musique aux coins des rues.

    Mais je me demande si ma mémoire n'a pas inventé cela de toutes pièces.

    En tout état de cause, aujourd'hui dans mon quartier, c'est de la sono poussée à fond dans les cafés ou sur des estrades mis gracieusement en place par la Mairie de Paris au bénéfice de musiciens turcs, kabyles, kurdes ou africains.

    Alors, moi aussi, je reste chez moi

      • Mercredi 21 Juin à 19:08

        Un petit orchestre de jazz ou un quatuor à cordes ne fait pas le poids à côté des amplis tonitruants et traumatisants

    8
    Souris donc
    Mercredi 21 Juin à 19:43

    Le téléchargement gratuit de musique provoque la faillite des enregistrements de CD. Du coup, les musiciens sont obligés de se produire et de multiplier les concerts. Pour notre plus grand bonheur, les festivals se multiplient tout l'été.

      • Mercredi 21 Juin à 19:47

        Encore faut-il pouvoir se disperser et en avoir les moyens.

    9
    Un Cœur qui bat
    Jeudi 22 Juin à 07:01
    Bonjour Doc, l'initiative de Jack LANG partait d'un bon sentiment. Il faut bien divertir le peuple, c'est vieux comme le Monde. Malheureusement je crains que nous vivions dans un Monde d’illusions qui finira par entrainer un désastre avec la complicité active de ce même peuple. Alors on n'est plus à une fausse note près. Excellente journée
      • Jeudi 22 Juin à 09:06

        "Du pain et des jeux (du cirque)" comme le disaient les empereurs romains qui voulaient régner sans révolte. Je me méfie des distractions de masse dont les régimes totalitaires sont très friands quand il ne s'agit pas, bien entendu, de manifestations. Les défilés militaires étant les plus prisés.

    10
    Jeudi 22 Juin à 10:16

    J'ai fait comme vous, je suis restée chez moi ! Comme un peu partout, dans mon village, ils ont sorti la sono alors qu'il y a des musiciens (pianiste, violoniste, violoncelliste, etc), qui y vivent ou qui vivent à proximité et qui ne demandent pas mieux que de jouer ! J'étais beaucoup mieux dans mon jardin, au frais, avec une bonne bière... yes

      • Jeudi 22 Juin à 10:29

        Il fait frais chez vous ? Hum...l'effet de la bière ?

    11
    Jeudi 22 Juin à 16:25

    Mais non, mais non ! Il faut bien quelques avantages au fait de vivre à la campagne, entourée de grands arbres et d'herbe. Hier à 22 h 30 il faisait 25° et ce matin le thermomètre affichait 18° à 7 h 30 ! yes

      • Jeudi 22 Juin à 16:59

        Vous allez "prendre froid"

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :