• Le pape invité dans les primaires de la droite

     

    Avec son score obtenu au premier tour des primaires de la droite, Fillon est devenu un trou noir aspirant un à un les politiciens de son camp qui, auparavant, ne lui avaient pas ménagé leurs quolibets. Le trou noir est connu pour éteindre les lumières, surtout lorsqu’elles ne brillaient guère au firmament.

    Le pape est un pèlerin que les deux candidats aimeraient attirer en leur sein.

    Invité du « 20 heures » de TF1, Juppé n’a-t-il pas déclaré : « Moi, je suis plus proche de la parole du pape François que de La Manif pour tous. » ? Ce à quoi Fillon a répliqué : « Le pape François dit la même chose que moi. »Le pape invité dans les primaires de la droite

    Dieu reconnaitra les siens, mais Fillon est plus reconnaissable.

    Pourquoi cette envie papale ?

    D’abord, parce que l’électorat catholique, surtout celui choqué par le « mariage pour tous », et qui avait auparavant largement manifesté son opposition, a joué un rôle certain dans l’ample victoire de Fillon.

    Ensuite, parce que le pape est, par sa propre élection, l’interlocuteur privilégié de Dieu, maître de nos destinées. De plus le clergé, et en premier lieu le Souverain Pontife, est l’intermédiaire obligé entre Dieu et les hommes, et accessoirement les femmes. Le pape est comme un secrétaire au seuil du bureau de la personne d’importance à laquelle vous ne pourrez accéder qu’avec son bon vouloir.

    Comme le prouve lettre apostolique Misericordia et Misera rendue publique lundi 21 novembre dans laquelle le pape a écrit : « Pour qu’aucun obstacle ne s’interpose entre la demande de réconciliation et le pardon de Dieu, je concède à tous les prêtres, à partir de maintenant, en vertu de leur ministère, la faculté d’absoudre le péché d’avortement ». Ajoutant : « le pardon de Dieu ne peut être nié à quiconque s’est repenti ». (La Croix).

    Donc le pape sait ce que Dieu veut, et sait à qui il peut ouvrir la porte de son bureau.

    Alors vous pensez bien qu’un tel allié a du poids pour le second tour des primaires de la droite et qu’il est bon de le mettre de son côté.    

    « Le monde reste surprenantEnfin ! »

  • Commentaires

    1
    Mardi 22 Novembre 2016 à 17:46

    Avouez que la caution du pape a quand même plus de gueule que celle de Gérard Darmon ou de Catherine Deneuve qui ont apporté la leur à Hollande.

      • Souris donc
        Mardi 22 Novembre 2016 à 17:50

        Clap clap clap, Pangloss !

      • Mardi 22 Novembre 2016 à 18:15

        Pour ce qui concerne la gueule, je préfère celle de Catherine Deneuve.

    2
    Mardi 22 Novembre 2016 à 18:23

    Elle est aussi fraîche que les opinions qu'elle exprime. De toute façon, le fait qu'elle a fait du cinéma n'en fait pas une experte en politique. Je suis agacé par ces pipoles qui pensent que leur célébrité est un argument.

      • Mardi 22 Novembre 2016 à 18:34

        Je suis d'accord, mais chacun a le droit d'avoir une opinion et de l'exprimer. Il se trouve que les pipoles sont connus (par définition) et que l'on parle de leur opinion. C'est ainsi, mais on peut ajouter que cela n'engage qu'eux et que tout le monde s'en fout.

    3
    Souris donc
    Mardi 22 Novembre 2016 à 18:56

    Juppé a également comme soutiens tous les losers de droite. Bayrou, Copé; NKM...

    Le Spiegel attribue le succès de Fillon à son habitus tranquille et objectif, face à celui, hyperactif, de Sarkozy, et celui "rassis" de Juppé. Je serais assez d'accord. Le pape n'a rien à voir dans cette histoire, sauf que le "rassis" s'en sert comme argument minable.

     

      • Mardi 22 Novembre 2016 à 19:30

        Le pape n'a en effet rien à voir là-dedans même si on le tire par la queue. C'est vrai que Fillon est  très propre sur lui et de belle apparence. Un premier communiant qui ne manque pas de séduction. Nous verrons ce qu'il y a derrière cette tranquillité.

    4
    Souris donc
    Mardi 22 Novembre 2016 à 19:38

    La gauche et Juppé vont faire de Fillon un suppôt de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X.

    Corto remet les choses en place. La gauche et Juppé sont capables d'enrôler Nabilla et Lilian Thuram.

      • Mardi 22 Novembre 2016 à 19:57

        Juppé homme de gauche ! J'aurais tout vu dans ma vie ! 1995 est décidément oublié.

    5
    Mardi 22 Novembre 2016 à 21:00

    S'il était si proche du pape qu'il le dit, Juppé aurait du savoir que dans cette religion "les derniers seront les premiers, et les premiers les derniers, car il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus" ! (Mathieu 20:16)

    Quelle idée aussi, de partir favori de nos jours  ! smile 

     

    PS : C'est Marine Le Pen qui doit se faire du mouron en ce moment ! Tous les sondages la donnent en tête du premier tour depuis deux ans ! smile

     

      • Mercredi 23 Novembre 2016 à 07:30

        Dans les courses cyclistes, partir le premier c'est risquer de perdre.

    6
    Souris donc
    Mercredi 23 Novembre 2016 à 06:31

    La gauche a largement validé la candidature de Juppé qui se montrait dans la posture présidentielle d’une sérénité olympienne tant qu’ils étaient 7 et qui maintenant se montre teigneux et méchant. Mesquin.

    Pour la médiacratie, les grandes consciences de gauche, l’heureux temps de la chasse au Sarko est revenu, reportée sur Fillon. Tellement plus marrant de dénoncer le creusement des inégalités, les cadeaux aux riches, la fin du service public que le monde entier nous envie, le repli sur soi et les heures les plus sombres, que de guetter l’inversion de la courbe.

      • Mercredi 23 Novembre 2016 à 07:39

        Juppé est loin d"être un tendre., il l'a prouvé dans le passé. Sa seule chance est d'être plus mordant qu'il ne le fut. Fillon serait un homme de conviction mais qui n'a pas hésité en tant que 1er ministre à conduire une politique qui ne lui convenait pas sans pour autant démissionner.

        La gauche a toujours été à l'aise dans l'opposition qu'elle va s'empresser de retrouver avec délice et incapable de tenir ses promesses une fois au pouvoir sauf dans le domaine sociétal.

    7
    Mercredi 23 Novembre 2016 à 08:51

    Juppé n'est pas tendre et il n'a pas peur du ridicule. L'argument qui me fait le plus rire est celui de la "double surprise" : une surprise au second tour annulerait la surprise du premier tour et rétablirait l'ordre établi. Quel fol espoir !

    PS : Il faut une vrai gauche dans ce pays (pour moi c'est Valls) et il faut également une vraie droite. Pour moi c'est Fillon.  La France a besoin d'être un peu bousculée. Les Hollande, Juppé, Bayrou ont peur de leur ombre et de la CGT, sont paralysés idéologiquement et incapables de prendre une mesure courageuse. Ils finiront par nous jeter dans les bras de Marine Le Pen.

      • Mercredi 23 Novembre 2016 à 09:03

        Vous êtes pour un combat frontal. Le contraire de la situation politique de l'Allemagne. Le combat frontal a l'inconvénient dans l'alternance que l'un défasse ce que l'autre a fait et vice versa. Du sur place ou une marche en crabe.

      • Souris donc
        Mercredi 23 Novembre 2016 à 09:46

        Moi aussi j’aime bien en principe le Valls communiquant. Un homme qui laisse sa femme cachetonner dans l’orchestre Manoukian qui accompagne Laurent Gerra. Lequel brocarde Hollande et son casque intégral, mais aussi le joyeux Catalan prié d’aller acheter un billet de loto pour sauver la France et qui ramène 10 €, eh bien un mari aussi tolérant ne peut être tout à fait mauvais.

         

    8
    Mercredi 23 Novembre 2016 à 10:49

    Le combat frontal a eu lieu en Allemagne et en Angleterre et dans d'autres pays de l'Europe du Nord Doc !  Ca a consisté  à réduire le nombre de fonctionnaires, la pression fiscale et les freins à la création d'entreprise. Et personne dans ces pays n'est revenu là-dessus. 

    Et puis aussi, aujourd'hui, il y a trop de lobbys "moraux" qui ont un pouvoir démesuré ! C'est incroyable que Juppé puisse reprocher à Fillon, comme une faute grave, d'avoir dit qu'à  TITRE PERSONNEL, il était contre l'avortement !   

     

      • Mercredi 23 Novembre 2016 à 11:13

        En Allemagne les réformes ont été faites par un socialiste et non par la droite : pas de combat frontal. En Angleterre : problème particulier, le pouvoir des syndicats.

        Je suis bien d'accord : toute opinion en France doit obligatoirement passée par la ligne moralisatrice du moment.

    9
    Mercredi 23 Novembre 2016 à 12:04

    Valls pourrait être notre Shroeder. Mais problème, Hollande a éloigné les socialistes du pouvoir pour une quinzaine d'années..

    Avantage collatéral de Fillon candidat de la droite. Macron disparaît (trop fade)  Marine Le Pen en perdant l'argument UMPS redescend à 18% ..

     

      • Mercredi 23 Novembre 2016 à 13:11

        D'accord avec le dernier paragraphe. Pour le premier tout dépendra de la réussite ou non de la droite.

    10
    Souris donc
    Mercredi 23 Novembre 2016 à 17:13

    Pour en revenir à Sa Sainteté Gaucho de la Pampa (Nouratin©), pour une fois il était dans son rôle de Pape en demandant la "miséricorde" pour les femmes ayant eu recours à l’IVG. Je ne comprends toujours pas en quoi les deux rivaux de la droite s’étripent à ce sujet. Juppé qui trouve dégueulasse les attaques des site proches du FN (vrai) n’hésite pas à être assez…inélégant.  

     

      • Mercredi 23 Novembre 2016 à 17:29

        Bien entendu je salue la décision du pape qui ne manque pas de courage (je me suis permis d'ironiser sur ses relations avec Dieu). Le dessin "humoristique" est contre-productif pour le FN. Le score de Le Pen sera probablement plus bas si elle est opposée à Fillon plutôt qu'à Juppé.

        Un petit article dans le Canard enchaîné : "IVG : Fillon accouche de contradictions" montre que Fillon a été plutôt louvoyant sur ce sujet.

      • Souris donc
        Mercredi 23 Novembre 2016 à 17:31
        PS. Faudrait aussi qu'on m'explique pourquoi la gauche vient se mêler des primaires de la droite (15% des votants sans parler des prises de position contre l'ultralibéralisme, le repli sur soi, l'antichambre du fascisme). Est-ce qu'il me viendrait à l'idée d'aller voter aux primaires de la gauche ?
      • Mercredi 23 Novembre 2016 à 18:27

        Je suis d'accord. C'est l'inconvénient des primaires ouvertes. Cependant si les primaires avaient été réservées aux militants LR, Sarkozy avait de fortes chances de sortir vainqueur.

        D'un autre côté rien n'empêche la droite de voter à gauche.

    11
    Jeudi 24 Novembre 2016 à 09:44

    J'ai été très surprise que la religion s'invite à cette primaire, mais il faut dire que l'on fait dire au pape un ce que l'on veut.

    En ce qui concerne la gueule de Deneuve elle est un peu ancienne 73 ans ont passé dessus!

      • Jeudi 24 Novembre 2016 à 09:48

        La religion s'est largement invitée dans notre temps. Ne dites pas du mal des vieux.

    12
    DUVAL Maxime
    Jeudi 24 Novembre 2016 à 13:38

    Ben oui, Docteur,

    Mais celui-là, qui fait (faisait) des bulles et qui nous a quitté avait ses raisons de ne pas avoir peur, il croyait en Dieu, lui, et pas moi.

    En plus, il avait embrassé le Coran, et moi j'ai pas envie. Ce qui fait que de Là-Haut, s'il se trouve au paradis fut-il celui d'Allah, comme il le mérite, moi je suis très inquiet des nouvelles qui me parviennent de Rome, et qui ne vous ont pas échappées.

    http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/21/rome-des-musulmans-menacent-denvahir-la-basilique-saint-pierre/

    Et encore celle-ci : http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/21/jai-la-haine-ils-osent-prier-devant-le-colisee-pour-exiger-plus-de-mosquees/

    C'est pourquoi, entre la "mithridatisation" qui m'est imposée, et l'homéopathie dans laquelle je crains me voir dissoudre, si je crois comprendre, vous feront pardonner à l'hypocondriaque, homme de peu de foi (et de peu de science).

    Veuilliez m'excuser également pour avoir encore une fois forcé la porte de votre salle d'attente, si bien "achalandée" et d'agréable conversation.

      • Jeudi 24 Novembre 2016 à 14:10

        En 2030, 90% de la population française ne sera PAS musulmane (92% pour l'Europe).

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :