• Le Juif au choix pour l’antisémite : dominant ou dominé

    Sur la première vidéo de samedi dernier que j’ai vue et entendue montrant l’agression et les injures proférées à l’encontre d‘Alain Finkielkraut par des individus revêtus d’un gilet jaune, vêtement qui permet à chacun de déverser son ressentiment et sa haine avec la protection symbolique des retraités et des gens dans le besoin, j’ai entendu et vu en sous-titre l’injure paradoxale d’antisémite à l’encontre d’un Juif, or ce terme désigne depuis le XIXème siècle, quelle que soit la critique que l’on peut lui faire, celui ou celle qui déteste spécifiquement les Juifs.

    Le détournement sémantique qui consiste à traiter l’autre de ce que l’on est soi-même est courant en propagande. Il permet d’éroder progressivement la signification du mot jusqu’à le rendre vide de sens.

    L’individu barbu que l’on voit largement sur la vidéo, appartient selon les médias à « la mouvance salafiste », euphémisme pour ne pas appeler un chat un chat, et ne pas dire simplement qu’il s’agit d’un salafiste ou d’un islamiste radical. Au milieu de ses injures, il affirme en passant que la France appartient déjà à ses semblables, et agité d’une haine meurtrière traite l’académicien français de « haineux », c’est à dire de ce qu’il est lui-même en menaçant Alain Finkielkraut, très calme sous l’avalanche injurieuse, d’une punition de Dieu.

    Est-ce à dire qu’il n’y a pas de Juifs antisémites ? Il y en a. Le premier qui me vient à l’esprit est Karl Marx. Ce penseur, dont le père s’était converti au protestantisme par intérêt, était juif et issu d’une famille comportant de nombreux rabbins. Emporté par sa théorie, il pondit un petit livre (en réponse à un texte de Bruno Bauer qui fut son maître) : « La question juive » que je considère comme un des plus antisémites. Pas à la manière des vociférations délirantes d’un Céline qui ne reposent sur rien, le texte de Marx repose sur un raisonnement. Dans sa charge anticapitaliste, il exploite le stéréotype : Juif = argent = pouvoir. Pour lui, les Juifs sont avant tout des capitalistes. Ce grand penseur avait la vue courte car elle ne dépassait guère les frontières de l’Allemagne. S’il avait jeté un coup d’œil à l’Est, il aurait vu que les Juifs bien plus nombreux dans l’Europe de l’Est vivaient dans leur grande majorité dans des conditions plutôt misérables et entre deux pogroms.

    Marx rejoint ainsi l’antisémitisme qui ne conçoit les Juifs que comme dominants, ce qui conduit à la fabrication délirante du « complot juif » avec pour objectif de dominer le monde (associés souvent aux francs-maçons). Rappelons que les Juifs ne sont qu’une quinzaine de millions dispersés sur la planète. Ce qui a donné le fameux faux « Protocole des Sages de Sion » concocté en 1901 par la police secrète de l’Empire russe dont les antisémites ne renoncent pas à se régaler (comme le fit Hitler).

    Le Juif dominant est le meilleur des boucs émissaires, on l’agresse comme responsable de tous les maux jusqu’à le tuer pour se soulager dès que les choses vont mal mais sans évidemment les améliorer pour autant.

    Le Juif dominé, lui, a eu son compte comme dérivatif ou cause première, expulsé quand on veut le dépouiller, et massacré périodiquement sur les bûchers et dans les pogroms, il a quasiment été effacé d’Europe par la Shoah, les Allemands nazifiés le considérant comme un sous-homme malgré les Einstein et autres Freud qui ont largement enrichi leur culture.

    Il est probable que le peu de Juifs qui restent en Europe après cette extermination programmée et industrialisée disparaîtront au fur et mesure qu’elle s’enrichira en islamistes.

    Le Juif est au choix pour l’antisémite : dominant ou dominé

    Félix Nussbaum : "Autoportrait au passeport juif"

    « Antispécisme"Ami, entends-tu le vol noir du corbeau sur nos plaines ?" »

  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Février à 20:56
    Pangloss

    Il n'y a pas qu'en Europe:

    https://www.unwatch.org/lalgerie-legypte-la-syrie-lirak-ou-sont-vos-juifs-hillel-neuer-aux-etats-arabes-lonu/

    Je n'ai pas pu voir la première vidéo mais la seconde vaut la peine.

      • Mardi 19 Février à 21:10

        Que les Juifs aient quitté les pays arabes (où ils vivaient bien avant les invasions arabes) n'est pas étonnant, mais que les Juifs soient amenés à quitter des pays démocratiques l'est davantage.

    2
    Sémaphore
    Mercredi 20 Février à 00:06
    Sémaphore

    au fur et mesure qu’elle s’enrichira en islamistes.

    L'enrichissement sera exclusivement en nombre d'unités humaines.

    Parce que l'apport des musulmans à la Science, l'Economie et à la Culture est quelque peu congru pour ne pas dire inexistant, ceci depuis des siècles.

      • Mercredi 20 Février à 08:27

        Comme vous l'avez saisi, ma formulation est ironique.

    3
    Mercredi 20 Février à 09:53

    Et Jaurès (à un moment de sa vie) et Saint Louis et Shakespeare (dans son ambigu Marchand de Venise) ... il est en bonne compagnie dans l'histoire de l'Europe, le mentor de Mélenchon ! 

     

      • Mercredi 20 Février à 11:38

        La liste serait interminable. La liste serait peut-être plus courte pour ceux qui défendirent les Juifs au cours de l'histoire.

      • Mercredi 20 Février à 11:57

        N'excusons RIEN, mais arrêtons de nous couvrir de cendre et de nous flageller pour des crimes passés (esclavage, colonisation, antisémitisme et islamophobie, mais aussi -tant qu'on y est- évangélisation, inquisition(s), etc...); le problème de l'antisémitisme, AUJOURD'HUI, est essentiellement l'affaire de l'islam ("radical", si vous y tenez... ouch )

         

      • Mercredi 20 Février à 12:06

        L'antisémitisme meurtrier aujourd'hui est en effet islamique, mais les faits récents montrent qu'il existe aussi (pour l'instant non meurtrier) parmi nos Français ordinaires et pas seulement chez Soral ou Dieudonné jusqu'à traiter de "sale juive" une femme qui n'est même pas juive ! (Mme Levavasseur)

      • Mercredi 20 Février à 14:12

        quelques démentis ont été publiés, depuis:

         

        Ingrid Levavasseur, insultée et agressée, accuse "l'ultra-gauche indigéniste" ("Huffpost")

        Alors qu'elle défilait dans la capitale pour les trois mois de la naissance de la mobilisation, cette aide-soignante de 31 ans a été copieusement insultée par des individus. Sur Twitter ce lundi, elle affirmait avoir été "injuriée, bousculée", on lui a "tiré les cheveux et traitée de 'sale juive'". Elle a, par la suite, rectifié ce dernier point, précisant qu'on l'avait en réalité traitée de "sale pute" et non de "sale juive".

        id sur checknews de "Libé"

        Nous arrivons à la conclusion que l’insulte antisémite «sale juive» n’a pas été prononcée, et qu’elle a été confondue avec l’injure sexiste «sale pute».

        et, surtout, sur son propre compte "Tweeter"

         

        ... ce qui n'est pas mieux, mais qui est quand même différent dans le contexte qui nous préoccupe !

         

         

      • Mercredi 20 Février à 14:35

        C'est vrai que dans le flot de grossièretés et de débilités que l'on attend à présent sur la place publique, on finit par s'y perdre.

      • Mercredi 20 Février à 15:49

        Il faut bien reconnaître que "sale pute" est beaucoup plus plausible que "sale juive".

        Mais... ça veut dire quoi "après vérification, il semblerait... ? en quoi ont consisté les vérifications ? analyses des bandes son de l'altercation ? témoignages de gilets jaunes présents ? ou pression amicale du genre " camarades, ne mets pas de l'huile sur le feu, nos ennemis vont utiliser tes propos contre le mouvement..."  ?

      • Mercredi 20 Février à 16:29

        A moins que la vérité se situe dans la synthèse brillante d'une rhétorique  en trois points : "sale pute juive"

      • Mercredi 20 Février à 17:14

        Mais... ça veut dire quoi "après vérification, il semblerait... ? (...) pression amicale du genre "camarades, ne mets pas de l'huile sur le feu, nos ennemis vont utiliser tes propos contre le mouvement..."  ?

        et j'aurais "tendance à trouver trop d'instrumentalisations ou de machinations"... happy 

      • Mercredi 20 Février à 17:33

        Nous avons néanmoins une certitude : nous n'étions pas là.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :