• Le germe d’un complot

    Le germe d’un complotIl est tout de même étonnant de constater qu’un Français sur 4 (26%) pense que le coronavirus est une fabrication humaine, et plus inquiétant encore, que près d’un Français sur 5 (17%) est persuadé qu’il s’agit d’une fabrication intentionnelle.

    Cette méfiance du « on ne nous dit pas tout » touche de préférence les gens que l’on peut considérer comme insatisfaits ou dans une situation instable. Ainsi, 27% des moins de 35 ans pensent que le virus a été développé “intentionnellement” dans un laboratoire contre 6% des plus de 65 ans. Les vieux sont-ils naïfs ou sages ? 22% des pauvres le croit également contre 4% pour les catégories aisées. Mais le complotisme des jeunes et des pauvres n’est rien à côté de celui des sympathisants du RN dont 40% estiment qu’un laboratoire (chinois ?) a volontairement créé ce virus. On ne voit pas très bien dans quel but car s’il s’agit d’une préparation à une guerre bactériologique on connaît des germes qui provoquent un taux de mortalité bien plus élevé que le covid-19, et il est peu vraisemblable que des écologistes radicaux (s'il y en a en Chine) viseraient ainsi à dépeupler le monde. Seuls 29% des sympathisants RN pensent que le virus est d’origine naturelle (l’élite ?) et 15% que sa création est accidentelle.

    Force est de constater que les sympathisants de la République en marche paraissent plus sensés car ils ne sont que 2% à penser que le virus a été fabriqué “intentionnellement” en laboratoire, et 7% “accidentellement”. La grande majorité (84%) pense qu’il est apparu de manière naturelle. De là à penser qu’ils ne sont ni jeunes, ni pauvres et qu'ils sont moins cons...

    Source : une étude de l’Ifop publiée le 28 mars 2020.

    « La honte312. Retour de bâton ? »

  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Dimanche 29 Mars à 15:12

    Le complotisme, une facilité dans la recherche du bouc émissaire Ici, un labo, ailleurs, les Illuminati, Le Siècle, les francs-maçons.

    La bêtise surinformée :

    Certains ne peuvent penser la catastrophe que sur le registre de l'accusation et dans la modalité du scandale. Ils demandent des comptes, exigent sur un ton comminatoire la généralisation d'un médicament dont ils ignoraient l'existence la semaine dernière.[...] Et pour rendre la tâche encore plus difficile de ceux qui nous gouvernent, on en fait les boucs émissaires de nos peurs primaires, on les traduit devant le tribunal de la bêtise surinformée, et on veut les contraindre à prendre les décisions qu'on leur reprochera ensuite.

    Alain Finkielkraut, rubrique Débats, p.26 du Figaro de vendredi 27.

      • Dimanche 29 Mars à 15:21

        Merci. Rien à ajouter.

    2
    Dimanche 29 Mars à 15:28

    Il est vrai que les chinois travaillaient dessus dans les Labos de Wuhan, et que ce covid-19 en est probablement sorti, mais je ne pense pas que ce soit "intentionnellement, mais ? on n'en sait rien en fait!

      • Dimanche 29 Mars à 15:34

        Comment savez-vous que ce labo travaillait précisément sur le covid-19 qui semble provenir d'un animal sauvage vendu sur le marché de Wuhan ?

    3
    Dimanche 29 Mars à 16:46

    Sans oublier celui-ci:

    Le coronavirus a pu être "apporté" à Wuhan par l'armée américaine, selon un officiel chinois.

    Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a relayé sur Twitter une théorie du complot partagée sur le Covid-19. 

    https://www.huffingtonpost.fr/ (par exemple, mais repris par tous les sites d'information)

     

     

      • Dimanche 29 Mars à 16:54

        C'était trop gros pour prendre, y compris en Chine, et l'accusation est tombée comme une chauve-souris morte.

    4
    Dimanche 29 Mars à 16:58

    Je me demande si le sondage auquel vous faites allusion et qui est repris dans toute la presse n'est pas en fait un complot pour décrédibiliser ou ridiculiser les sympathisants du "Rassemblement National" par rapport à la sagesse de ceux de "La République en Marche" he...?

    On doit se méfier de tout intello...

    (ce commentaire devrait -normalement- s'auto-détruire après avoir été consulté par vous et vous seul, afin que les instigateurs de ce complot -que je suis le premier à dénoncer publiquement- ne remontent pas jusqu'à moi)

     

      • Dimanche 29 Mars à 17:04

        Votre vigilance et votre prudence vous honorent. yes

    5
    Dimanche 29 Mars à 17:19

    Il suffit de parcourir Facebook pour se rendre compte que les théories les plus fantaisistes circulent ! Du complotisme à la punition divine, il y a le choix… Quant à ceux qui avaient ou qui ont la solution, ils foisonnent. A croire que l'humanité a encore du mal à grandir ! 

     

      • Dimanche 29 Mars à 18:14

        La recherche d'un responsable, quelle que soit la nature du phénomène, est une constante humaine qui n'est pas près de disparaître.

    6
    Dimanche 29 Mars à 17:32

    Croire que cette épidémie a une cause humaine (à part la contagion qui, elle, l'est), c'est une forme extrême d'orgueil. L'homme ne peut pas tout, même pour faire le mal. Quelquefois, la Nature montre ce qu'elle sait faire.

      • Dimanche 29 Mars à 18:16

        C'est une leçon de modestie.

    7
    Dimanche 29 Mars à 19:05

    Et quelques fois ça prend des formes indirectes : ce comité C9 de médecins (1)  qui exigent du gouvernement copies pour contrôle des commandes de masques et de tests, ce qui sous-entend qu'ils soupçonnent que le déficit en masques et en tests est sciemment organisé par les pouvoirs publics

     

    (1) d'ailleurs, ils sont déjà porté plainte contre l'ancien et l'actuel ministres de la santé, contre le Premier ministre et contre le Le directeur général de la Santé Jérôme Salomon. Pour eux, les responsables de cette épidémie sont connus

      • Dimanche 29 Mars à 20:00

        Les critiques que vous faites se comprennent. Elles concernent la politique générale de santé menée depuis 30 ans et peut-être plus. Elles concernent la venue imprudente de supporters italiens qui, à ma connaissance, n'a pas heureusement déclenché une vague de contamination. 

        Mais ce comité C9, Doc, soupçonne le gouvernement de ne pas avoir commandé, la semaine dernière et la précédente, et en dépit de leur déclarations, des masques pour les soignants. Ce qui ne veut rien dire d'autre qu'ils soupçonnent le président, le premier ministre et les ministres concernés d'ourdir un plan d’extermination programmé et volontaire du personnel soignant et de la population française !

      • Dimanche 29 Mars à 20:03

        Bien sûr, c'est stupide, mais on craint l'incompétence.

      • Dimanche 29 Mars à 20:58

        En ce moment les plaintes n'ont aucun sens sinon de montrer du doigt un responsable. Les médecins se plaignent car on ne cesse pas de parler des commandes de masques depuis 15 jours mais sans les voir arriver. Le gouvernement français est dans la norme européenne, une mauvaise norme : alors que l'épidémie était déjà là les gouvernements italien, français et espagnol ont permis et même encouragé de grandes manifestations comme celles de la journée de la femme ou des matchs de football en Italie et en France ou des réunions qui ne devaient pas dépasser 5000 personnes ! Je ne fais pas ce procès a posteriori puisque j'avais fait ces remarques sur ce blog au moment des faits.

        J'ajoute cet extrait : "Une des raisons invoquées pour expliquer la faiblesse du nombre de décès dus au Coronavirus en Allemagne par rapport aux autres pays européens est que ce pays dispose de « 28.000 lits de soins intensifs, soit 6 pour 1.000 habitants, ce qui la classe au 3e rang mondial derrière le Japon et la Corée du Sud, très loin devant la France (3,1 pour 1.000, 19e rang) ou l’Italie (2,6 pour 1.000, 24e),  » rappelle Thomas Wieder, correspondant du Monde à Berlin. Le nombre de respirateurs artificiels est également crucial. Il est très vraisemblable que le COVID-19 relancera les accusations contre la gestion de l’hôpital public par les pouvoirs publics depuis une trentaine d’années."

      • Souris donc
        Lundi 30 Mars à 09:04

        On loue maintenant la "solidarité européenne". Le transfert de malades dans des pays voisins où il reste des lits équipés. A y regarder de plus près, ce sont des arrangements entre pays voisins.

        A part la BCE où Christine Lagarde envisage de faire tourner la planche à billets pour résorber les dettes faramineuses dues à l'arrêt de l'économie, l'Europe fait ce qu'elle sait faire : édicter des normes (courbure du concombre, nombre de décibels de l'orchestre symphonique) et nous coûter un pognon de dingue avec ses "commissaires" surpayés. Comme en URSS. Et avec sa Cour Européenne des Droits de l'Homme, condamner les Etats à payer des millions en dédommagement à la première voilée venue.

      • Lundi 30 Mars à 09:53

        Pour ce qui me concerne je suis partisan d'une union européenne sur un continent qui s'est stupidement épuisé dans des guerres sanglantes. Mais je suis déçu d'avoir vu se constituer petit à petit une obèse impuissante sur les choses importantes et ridicule dans ses pinaillages. Dommage, car sur le papier c'est la plus grande puissance mondiale, mais qui aujourd'hui dans cette crise sanitaire (comme vis à vis de la Turquie) montre au monde ses faiblesses , son imprévoyance et sa dépendance.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :