• Le courage de Mr Edouard Philippe

    A propos de la publication envisagée par Gallimard des pamphlets antisémites de Céline suant de haine, de violence et d’imbécillité, le premier ministre a déclaré dans un entretien au Journal du Dimanche :  "Je n'ai pas peur de la publication de ces pamphlets, mais il faudra soigneusement l'accompagner".

    Passons sur l’illusion de l’efficacité de « l’accompagnement » qui ne fera ni chaud ni froid à ceux qui ne rêvent que de bouffer du juif et qui trouveront là un hors-d’œuvre à leur goût, mais saluons le courage d’Edouard Philippe qui en tant que non-juif[1] n’a pas peur que soit alimentée la haine antijuive, rebaptisée antisionisme, qui fleurit notamment dans les quartiers dits défavorisés au point - entre autres - de rouer de coups des adolescents, d’assassiner des enfants, de jeter une brave femme par la fenêtre, de torturer un jeune homme pour lui extorquer de l’argent qu’il n’a pas, de terroriser un couple âgé pour les mêmes raisons avec la logique élémentaire suivante : juif = argent. On peut certes penser que des raisonnements aussi primaires sont à la hauteur de la cervelle défavorisée de ceux qui raisonnent ainsi. Pas du tout. Céline était un salaud avec une plume logorrhéique que l’on peut aimer ou pas, mais n’était pas débile, et que dire de Marx (d’origine juive de surcroît) qui dans la « Question juive » considérait que quasiment tous les juifs étaient banquiers à l’époque où dans l’est de l’Europe la plupart étaient dans la misère.

    Le courage de Mr Edouard Philippe

    Marc Chagall : « Vitebsk »

    L’antisémitisme n’est pas de l’ordre de l’intelligence, mais de la psychiatrie. L’antisémite ne demande qu’à alimenter son fantasme et son amour du complot. « Les Protocoles des sages de Sion », publiés aujourd'hui en démontrant au préalable, ce que tout le monde sait, qu’il s’agit d’un faux qui avait été jadis fabriqué par les services russes, seraient néanmoins perçus comme un projet authentique par ceux qui sont a priori persuadés de sa réalité.

    Il est tout de même étonnant que l’on tente de nos jours, et jusqu’au ridicule, de modifier l’histoire et les œuvres d’art pour ne pas heurter la sensibilité des uns ou des autres, mais que l’on trouve tout à fait admissible de diffuser dans toutes les bonnes librairies des œuvres qui appellent au meurtre d’une minorité sous un label littéraire fallacieux.

    Enfin, il est heureux que Mr Edouard Philippe n’ait pas peur, mais comme tous les inconscients. Son courage lui permet d'affronter les agressions anti-juives qui se multiplient depuis des années dans l'hexagone.

     

    [1] Du moins je le suppose, car tout le monde a probablement un ascendant juif dans sa famille : il a été évalué que les juifs représentaient environ 10% de la population de l’empire romain. A cela il faut ajouter les mariages mixtes, , et bien sûr les conversions au christianisme depuis 2000 ans, soit par conviction (Cardinal Lustiger), soit par obligation (probablement Montaigne du côté maternel), soit par intérêt (père de Karl Marx converti au protestantisme et dont la famille comptait nombre de rabbins).

    « Hommage à twitterLe mot de 2017 »

  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Janvier à 10:55

    Je crois en effet, que les deux têtes qui nous dirigent sont totalement inconscientes sur ce qui se passe dans notre pays!

      • Lundi 8 Janvier à 11:32

        Leur objectif est de ne pas faire de vagues, ce qui n'empêche pas d'être englouti.

      • realist
        Lundi 8 Janvier à 17:32

        Je pense que vous vous trompez du tout au tout, je crois au contraire que leur objectif est  de "faire monter la pression" en minimisant les réactions jusqu'a ce que ça pète un bon coup, pour quel objectif final? Je ne saurais le dire.

         

      • Lundi 8 Janvier à 17:41

        Ce qui serait bien machiavélique et plutôt dangereux.

      • semaphore
        Lundi 15 Janvier à 20:57
        semaphore

        Pour que pendant que l'on s'affronte sur pareils sujets, puissent glisser dans l'anonymat tous les sujets qui pourraient fâcher les autochtones...

      • Hier à 08:26

        On peut opérer sous anesthésie.

    2
    Souris donc
    Lundi 8 Janvier à 11:39

    Lucette Destouches, l'épouse de Céline, s'était toujours opposée à la publication des pamphlets antisémites, jusqu'à l'an dernier, je ne sais pas pourquoi. Que ces pamphlets soient accessibles aux universitaires est une chose. Mais qu'une maison comme Gallimard les publie à destination du grand public, c'est scandaleux dans le contexte que vous évoquez. 

    Il faut boycotter cet éditeur.

      • Lundi 8 Janvier à 13:37

        LD savait très bien pourquoi elle s'opposait à la publication de ces pamphlets innommables et nous aussi. Centenaire, sa résistance à préserver la mémoire de son époux s'était sans doute affaiblie et elle a fini par accepter leur publication et la marchandisation de ces éructations.

    3
    Lundi 8 Janvier à 14:28

    La culture des banlieues manquait jusqu'ici de références littéraires ( françaises en tout cas) .

    Désormais, ce vide est comblé : nos slameurs vont pouvoir émailler leurs textes de citations de Céline (en précisant qu'il est le plus grand génie de la littérature française contemporaine)

     

      • Lundi 8 Janvier à 15:09

        Il est certain que Céline va élargir son public mais il est peu probable que le public élargisse son esprit avec ses obsessions qui risquent fort de nourrir les leurs.

    4
    Lundi 8 Janvier à 19:34

    Il est facile d'être courageux quand le danger menace d'autres que soi. Nous sommes gouvernés par des inconscients.

      • Lundi 8 Janvier à 20:21

        Oui, ce "je n'ai pas peur" est irritant. Les dirigeants ne veulent pas voir ce qui se passe, quand on estime par ailleurs que des centaines de voitures qui brûlent est un évènement tout à fait normal et aucunement inquiétant, on minimise pour masquer son impuissance.

    5
    Lundi 8 Janvier à 20:24

     

    Je ne suis pas sur que les "chances pour la France" des "quartiers défavorisés" se précipitent à la FNAC ou chez leur libraire préféré (!!!???) pour acheter ces pamphlets, avant de dévorer toute l’œuvre de Céline (penser à les prévenir que ce n'est pas Céline Dion...): ils ont tout ce qu'il faut, en langage accessible à leur culture dans certains passages de leur livre sacré, même si les sites "oumma.com", "libération.fr", "mosquéedelyon.org", "lemonde.fr" ou "maison-islam.com" répètent à l'envi que "cépassalislam"...

     

    quelques extraits d' articles parus dans des médias pas spécialement islamophobes:

     

    "[Un] professeur de confession musulmane (Soufiane Zitouni), qui a exprimé dans une tribune publiée par le journal Libération son émotion après les attentats qui ont frappé en janvier la France, évoque auprès de l'AFP "l'antisémitisme culturel" de nombreuses familles musulmanes où l'on croit dur comme fer que les juifs possèdent argent et pouvoir, voire sont les vrais maîtres du monde. Iannis Roder, qui enseigne l'histoire dans un collège d'une banlieue populaire de Paris, alerte depuis une quinzaine d'années, longtemps sans grand succès, sur cet antisémitisme exprimé par "des élèves qui s'identifient eux-mêmes comme musulmans". 

    Selon une enquête de la Fondation pour l'innovation politique publiée en novembre 2014, "les musulmans sont deux à trois fois plus nombreux que la moyenne des Français à partager des préjugés contre les juifs". …/... Interrogé par l'AFP, le philosophe Abdennour Bidar souligne que "l'antisémitisme fait partie de préjugés communs dans la mentalité musulmane", avec des clichés "vieux comme le monde"

    l'Express du 13/02/2015

     

    À la demande de la Fondation pour l’innovation politique et de l’Americain Jewish Committee, trente-six hommes et femmes "se déclarant musulmans ou de culture musulmane" et résidant en France ont été interrogés par l’Ifop entre le 28 octobre 2015 et le 29 janvier 2016, soit peu de temps après les attentats de Paris.

    L’objectif de Fondapol et de l’AJC était de prolonger un premier travail mené en 2014 sur l’antisémitisme dans l’opinion publique française. Celui-ci identifiait les personnes "de culture musulmane" comme l’un des principaux "foyers d’antisémitisme" avec "les électeurs du Front national" et "les sympathisants du Front de Gauche". Au total, une moitié des personnes interrogées (donc, "se déclarant musulmans ou de culture musulmane et résidant en France") tient des propos antisémites, c’est-à-dire stigmatisant les juifs pour ce qu’ils sont, "en leur accolant des dispositions particulières" ou en "les soupçonnant d’une recherche d’intérêts particuliers".

    La Croix du 16/05/2017

     

    ou encore, sur le site "Mémorial de la Shoah", on trouve un long article sur L’ANTISÉMITISME MUSULMAN UN DANGER TRÈS ACTUEL" de Robert S. Wistrich, professeur spécialiste d’histoire juive pour l’Europe contemporaine à l’Université hébraïque de Jérusalem, titulaire de la chaire Neuberger et directeur du centre international de recherches sur l’antisémitisme Vidal Sassoon à l’Université hébraïque.

    (46 pages format PDF)

    où il est rappelé que: pendant la guerre, Hitler et les nazis furent plus qu’heureux de convier à Berlin le grand mufti de Jérusalem et le dirigeant du mouvement national arabe palestinien, Haj Amin al-Husseini, invité d’honneur et allié, au moment même où ils entreprenaient l’assassinat en masse des Juifs européens. Le fait qu’al-Husseini appartenait à la branche arabophone de la famille linguistique « sémite » ne dissuada pas Heinrich Himmler, l’implacable chef des SS, de souhaiter le plein succès au grand mufti dans son combat « contre le Juif étranger » (page 3)

    http://www.memorialdelashoah.org/wp-content/uploads/2016/05/texte-reference-memorial-shoah-wistrich.pdf

     

    Il va de soi que je cautionne pas ces pamphlets de L.F. Céline (que je n'ai pas lus, pour cause...) ni aucune autre forme d'antisémitisme, mais même "Mein Kampf" n'est plus interdit en France.

     

    (mes excuses pour ce commentaire plus long que de coutume)

     

     

      • Souris donc
        Mardi 9 Janvier à 09:25

        Le vieil antisémitisme chrétien localisé dans une certaine droite.  

        Guillaume Roquette hier chez Arlette Chabot (Politiquement Show sur LCI) : cessons d’évoquer le vieux fond antisémite de la droite française, les chroniqueurs les plus écoutés sont Finkielkraut et Zemmour. L’antisémitisme est entretenu et réactualisé par les islamogauchistes (antisionisme, réactivation incessante du problème palestinien).

    6
    Mardi 9 Janvier à 09:25

    @ BEDEAU Merci pour ces documents dont je connaissais la teneur. L' hostilité ant-juive des musulmans est très ancienne, elle date, me semble-t-il du rejet de Mahomet en tant que prophète lorsqu'il est venu se réfugier auprès des tribus juives de Médine après avoir été chassé de La Mecque, ce qui leur a coûté la vie par la suite. Le retour de nombreux Juifs en Palestine après les massacres en Europe n'a fait que cristalliser cet antisémitisme qui est venu rejoindre le vieil antisémitisme chrétien qui s'est localisé dans une certaine droite. 

    Qu'il soit arabe ou européen, l'antisémitisme utilise exactement les mêmes thèmes imbéciles du complot dominateur, tellement dominateur que les Juifs européens ont presque intégralement été exterminés en quelques années et avec une grande facilité. En fait les Juifs devraient être fiers qu'on puisse leur attribuer une telle puissance dominatrice alors qu'ils ne sont que quelques millions dispersés sur quelques milliards. 

    Les juifs me semblent n'être qu'un bouc émissaire commode soit en tant qu'individus  soit rassemblés en Israël.

    @ SOURIS DONC. Je parle d'une certaine droite pas de toute la droite. Pour l'instant le plus virulent est l'antisémitisme arabo-musulman mais il est venu renforcer l'antisémitisme bien de chez nous et qui n'a jamais cessé d'exister qu'il soit de droite ou de gauche, comme Soral qui est passé de l'extrême gauche à l'extrême droite.

      • Souris donc
        Mardi 9 Janvier à 13:55

        Internet donne de l'audience à un Soral, un Dieudonné, qui n'intéressent que les bas du front, mais constitue aussi un contrefeu. L'antisémitisme, surtout  masqué en antisionisme, nous amène à nous intéresser à Israël, ses innombrables start up dans tous les domaines, 63 cotées au NASDAQ. Combien de Nobel musulmans ? Zéro (sauf quelques Nobel de la paix, idéologiques, aucune valeur).

        Les Juifs : 194 Nobel ! 

        Qui sont les véritables chances pour la France ? Les Juifs, ici chez eux depuis toujours, qui bossent et réussissent, ou les semeurs de zone et d'insécurité ?  

         

      • Mardi 9 Janvier à 14:19

        C'est justement ce constat qui est insupportable à certains : les Juifs travaillent et souvent réussissent par leur travail  (et non grâce à une société secrète imaginaire inventée souvent par des ratés) et de ce fait on les accuse de vouloir dominer le monde peut-être parce que malgré  leur petit nombre ils ont amenés davantage à l'humanité que la plupart des ethnies bien plus nombreuses.

        Je crois que c'est Devedjian qui a déclaré un jour (ce qui a fait un petit scandale) : "Nous perdons nos Juifs et nous gagnons des Arabes")

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :