• Le camping de la « diversité »

     

    Je suis très dubitatif devant cette diversité tant vantée et que l’on nous engage à promouvoir comme perspective d’avenir. Entendons-nous bien, la diversité des personnes est une évidence. Que l’on soit blanc, noir ou jaune, que l’on soit grand ou petit, blond ou brun, on ne vaut que par ce que l’on est en tant que personne et par ce que l’on fait en tant que citoyen. Une personne ne peut être évaluée ni par son physique ni par ses origines. Juger un individu de la sorte, c’est lui faire d’emblée un procès d’intention, alors qu’on doit le respecter s’il est respectable.

    Par contre, nous avons tendance à juger a priori les groupes humains. Un groupe humain amène autre chose avec lui et ce qu’il amène dépasse l’individu : une histoire, des mœurs et souvent une religion, des particularités qu’il entend conserver en priorité, parfois contre les lois du pays. Un individu, s’il n’est pas assujetti au groupe, pourra faire ce qu’il veut de ce bagage et peut-être en faire profiter les autres, pas un groupe. Un individu, en plus de ce qui le caractérise et de ses antécédents, pourra faire siennes l’histoire et la culture du pays qu’il a choisi et qui l’adopte, rarement un groupe.

    Alors je reste dubitatif, pour ne pas dire plus, lorsqu’on nous engage dans un mode de vie sociale où la diversité n’est pas seulement constatée, mais revendiquée, assortie d’une juxtaposition des cultures, société multiculturelle qui ne peut aboutir qu’au communautarisme, intégration façon puzzle et rejet de l’assimilation.

    C’est prendre la France (et par extension l’Europe) pour un vaste camping où l’on vient poser sa roulotte et que l’on choisit pour la qualité de ses installations en réglant son dû à la direction ou en effectuant quelques travaux pour elle afin de pouvoir disposer de l’électricité et des sanitaires. Mais on reste dans sa roulotte et on se lie vraiment qu’avec les gens qui sont venus dans une roulotte de la même couleur. Quant au camping, on s’en moque un peu ; sa nature, son histoire laissent indifférent le campeur, mais celui-ci se manifestera auprès de la direction si l'on touche à sa roulotte ou si le confort apporté n’est pas à la hauteur de ses espérances.

     Le-chat-avenir-Geluck.jpg

    Dessin de Philippe Geluck

    « Vent mauvais102. Quand la maladie va, tout va »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 16:31
    Un revivement, pour ne pas dire un remaniement complet ! Même si nous en avons parfois l'air nous ne sommes pas des moutons, et je crois que la saturation menace dans tous les domaines
    Sans donner dans le cinquième soleil maya sans en examiner tous les aspects, l'année 2012, verra des changements pour ne pas dire certains bouleversement sur la qualité de vie !A nous de leur donner un sens... commun à suivre
    Nettoue
    2
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 16:45

    Diantre ! C'est une véritable proclamation.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 16:56
    Toute fausse modestie je la trouve assez sensée et c'est bien pour cela qu'elle ne sera pas suivie...
    Nettoue
    4
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 17:00

    En tout cas, ça libère.

    5
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 18:37
    Vous avez raison. Mais ce genre d'opinion va vous faire taxer de LePenisme. C'est dommage.
    6
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 18:46

    Ce n'est pas parce que deux personnes regardent dans la même direction qu'elles ont la même opinion.

    7
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 19:34

    Il me semble que nombre de ces personnes payent régulièrement leurs impôts ne serait-ce que locaux.

    8
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 19:39
    Excellent article, juste et mesuré.
    Il devrait être lu aux collégiens en remplacement de la propagande sur les bienfaits (et uniquement sur les bienfaits) de la diversité enseignée pendant les cours d'éducation civique, cours qui remplacent l'enseignement de l'histoire de France.
    9
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 19:48

    Merci. Ainsi, on efface le passé pour préparer un avenir chaotique.

    10
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 19:49
    J'aimerais rajouter une nuance ou une précision, mais ce serait parfaitement inutile : je souscris totalement à cette analyse.
    11
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 19:54

    Une précision qui renforce mon sentiment.

    12
    Lundi 12 Décembre 2011 à 09:37
    alors la bien vu ton analyse est d'une justesse fulgurante bizzzzzzzzzzzz
    13
    Lundi 12 Décembre 2011 à 14:32
    Il y a beaucoup de vrai dans ce que vous écrivez. Le groupe emmène avec lui un conglomérat culturel difficile à mettre entre parenthèses et c'est une ghétoisation de la société qui amène aux guerres de clans. C'est pourquoi, je crois, certains élus essaient d'apporter, autant que faire se peut, de la "mixité" un peu partout dans la ville et dans le milieu scolaire. Hélas, cette mixité est rejetée par ceux-là mêmes qui pourraient en bénéficier, d'un côté comme de l'autre.
    14
    Lundi 12 Décembre 2011 à 16:47

    Merci, bien que mon analyse ne soit guère politiquement correcte

    15
    Lundi 12 Décembre 2011 à 16:59

    Le paradoxe est qu'en parlant sans cesse de cette "diversité" (voir le stupide "issu de la diversité"), on finit par montrer du doigt les minorités lorsqu'elles veulent se fondre dans la masse.

    16
    Mercredi 22 Février 2012 à 10:08
    Je partage tout à fait cette analyse Doc, des notions qui manquent dans nos écoles en instruction civique.. Au fait, cela existe-t-il encore au programme des scolaires...?
    Bonne journée Doc
    ZAZA
    17
    Mercredi 22 Février 2012 à 17:45

    C'est un des rares articles qui vous avait échappé

    18
    Mercredi 22 Février 2012 à 18:31
    Comme quoi, je ne suis pas toujours une très bonne élève...!!!
    Bonne soirée Doc
    ZAZA
    19
    Mercredi 22 Février 2012 à 18:42

    Mais Ô combien fidèle !

    20
    Sisyphe
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:01
    Très bien votre billet sauf une erreur : "en réglant son du à la direction". ???
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :