• LA VIERGE ET L'ENFANT

    Durer-A.--1516.jpgPour faire un tableau de la vierge et l’enfant

    Il est simple de prendre une belle jeune femme

    Même si elle n’est pas vierge depuis longtemps

    L’important est que son visage exprime son âme

     

    Le plus difficile à trouver est le modèle de l’enfant

    Il doit être sérieux, laid et un peu hydrocéphale

    Avec le visage pénétré d’un adulte pensant

    Et s’il est circoncis ce n’est pas plus mal

     

    Vous voyez qu’un tableau de la vierge et l’enfant

    N’est pas si simple à faire même avec du talent

    Comment trouver un petit enfant qui convienne ?

     

    Les bambins ne sont guère tristes et sont plutôt beaux

    Les hydrocéphales sont soignés dans les hôpitaux

    Hélas ! On ne peut plus peindre à l’ancienne

                                                                                                                                

    Paul Obraska

    Albrecht Dürer

    « Hypertension artérielle VI (vie courante)Pétition »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 14 Août 2011 à 12:30
    Les sujets ont du caractère mais à mon sens ne sont pas beaux ! Sur le premier tableau, la "vierge", à l'air d'une combattante, et l'enfant réchappé de la bataille justement. Quand au second, la vierge semble d'une grande modestie, mais le bébé à la taille d'un enfant de largement un an !Pour autant peut-on dire que les tableaux sont réussis, je le pense, et cela revient à ce que vous avez dis,trouver des modèles adéquats, n'est pas simple !
    2
    Dimanche 14 Août 2011 à 16:05

    J'ai toujours été frappé par la laideur habituelle de l'enfant Jésus, à croire que les peintres de la Renaissance ne savaient pas peindre les enfants.

    Dr WO

    3
    Dimanche 14 Août 2011 à 16:10

    Là, je donne deux exemples. Dans la première édition de ce texte, il y en a deux autres sortis de la collection que je me suis amusé à constituer.

    Dr WO

    4
    Dimanche 14 Août 2011 à 16:54
    Les peintres de la Renaissance prenaient-ils des nains pour modèles faute de pouvoir faire tenir tranquille un bébé?
    Autre question: à quoi voit-on que la dame est vierge?
    Et enfin: le "ceci n'est pas une pipe" de Magritte est-il un indice pour faire comprendre au spectateur qu'il regarde un tableau représentant ... une vierge à l'enfant?
    5
    Dimanche 14 Août 2011 à 17:15

    L'hypothèse des nains est séduisante. La virginité est un postulat indémontrable sur un tableau et improbable pour ce qui concerne la mère de Jésus. L'image ne représente pas la réalité.

    Dr WO

    6
    Dimanche 14 Août 2011 à 17:17
    A Pangloss : Ohhh !
    7
    Dimanche 14 Août 2011 à 18:27
    Sans doute fallait-il montrer que l'enfant Jésus est déjà conscient de ce qui l'attend. C'est vrai qu'il est très laid mais la même remarque est valable pour les icônes qui ne doivent pas être une représentation de la réalité.
    8
    Dimanche 14 Août 2011 à 18:38
    @ Souliko: les icônes ne sont pas laides!
    9
    Dimanche 14 Août 2011 à 19:08

    L'expression des bambins laisse en effet penser qu'ils connaissent leur destin. La clairvoyance n'empêche pas la beauté.

    Dr WO

    10
    Dimanche 14 Août 2011 à 19:26
    @Pangloss : Bien sûr que non, les icônes ne sont pas laides, bien au contraire ! Je voulais juste dire que souvent l'enfant Jésus est représenté avec une tête adulte, parfois déformée mais rarement avec un tête de beau bébé. L'icône doit être au-delà de la réalité.
    11
    Dominique
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:04
    Dans mon souvenir tous les enfants n'étaient pas ainsi dans les peintures de la Renaissance, mais après vérification je dois reconnaître que vous avez raison. C'est la figure de la Vierge qui prédominait pour moi et je ne faisais pas trop attention à l'enfant !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :