• La programmation sacerdotale

    La programmation sacerdotaleBlessU-2 est le premier prêtre robot (du moins dans sa forme non humaine). Programmé au protestantisme, il officie jusqu’en septembre prochain dans la ville de Wittemberg en Allemagne. Ce robot prêtre a été construit à partir d’un vieux distributeur de billets, ce qui ne l’empêche pas de connaître une quarantaine de versets de la Bible et de pouvoir donner la bénédiction dans sept langues, avec une voix masculine ou féminine. Il fait en outre ce que le prêtre en chair et en os ne peut pas faire : ses mains s’allument miraculeusement quand il lève les bras pour s’adresser aux croyants.

     "Les croyants n’ont pas à s’inquiéter, le clergé ne sera pas remplacé par des machines. Nous savons que les robots ne pourront jamais se substituer à la tendresse pastorale", assure l’église de Hesse et Nassau à l’origine du projet. Néanmoins ce robot séduit les foules. Il aurait donné plus de 600 bénédictions la première semaine de l’exposition, au point de devoir être refroidi par un ventilateur.

    C’est l’avenir, pourquoi perdre des années à programmer un prêtre dont la fiabilité laisse parfois à désirer alors qu’il paraît plus simple et plus sûr de programmer une machine dont on est certain qu’il ne commettra aucun écart de conduite à condition toutefois de ne pas l’échauffer. La tendresse pastorale, quant à elle, pourrait être remplacée par une objectivité non culpabilisante et sans faiblesse coupable.

    Les vocations sacerdotales se font plus rares et la religion se prête si bien à l’intelligence artificielle.

    La programmation sacerdotale

    Images : © EKHN

    « L'exposition "Au-delà des étoiles"Le doigt et la Lune »

  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Mardi 6 Juin à 19:35

    A quand l'imam-robot qui déradicalise ?

      • Mardi 6 Juin à 19:43

        Les contradictions risquent de bloquer la machine coranique.

    2
    Mardi 6 Juin à 19:58

    On n'arrête pas le progrès Doc ! happyhappyhappy

    Bonne soirée

      • Mardi 6 Juin à 20:02

        Sauf par un bug.

    3
    Mercredi 7 Juin à 07:41

    Bonne initiative de nature à mettre  les plus jeunes fidèles à  l'abri de la tendresse du pasteur ! smile

      • Mercredi 7 Juin à 09:26

        Sans équivoque.

      • Souris donc
        Jeudi 8 Juin à 12:01

        Quand même, on a dû refroidir son échauffement avec un ventilateur.

      • Jeudi 8 Juin à 12:09

        Comme quoi il n'est pas de marbre.

    4
    Jeudi 8 Juin à 17:01

    Et les "fidèles " qui viennent se faire bénir, il ont vraiment un cerveau ?

      • Jeudi 8 Juin à 17:40

        Mais qui a le droit de bénir ?

    5
    Vendredi 9 Juin à 18:46

    Les fidèles sont déjà des robots.

      • Vendredi 9 Juin à 19:19

        Ils obéissent en effet à un programme préétabli.

    6
    semaphore
    Jeudi 15 Juin à 23:10
    semaphore

    A notre époque, se vanter d'avoir inventé une machine tout juste capable de mémoriser une quarantaine de versets bibliques...

    Perso, j'aurais honte de crier avoir réinventé l'eau tiède...erf

      • Vendredi 16 Juin à 09:07

        Cette machine est imparfaite, mais la question est pourquoi se prêter ainsi à une autodérision et pourquoi les fidèles se sont fait bénir par ce truc.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :