• La preuve de l'existence des mondes parallèles

    La preuve des mondes parallèles

    "Le pape François a canonisé Jacinta et Francisco, les deux petits bergers (neuf ans et sept ans au moment de leur vision) qui auraient assisté à six apparitions de la Vierge à Fatima, au Portugal, en 1917". A noter que les deux enfants sont morts rapidement de la grippe espagnole, mais leur cousine Lucia (10 ans à l'époque) qui avait vu également la Vierge le 13 de chaque mois à partir du mois de mai a vécu 97 ans en étant détentrice de secrets révélés au trio par l'apparition mensuelle. 

    D'après le Père René Laurentin (« Dictionnaire des apparitions de la Vierge Marie »), il y aurait eu 2450 apparitions de la mère juive de Jésus en 2000 ans. Mais l'Eglise, très prudente et plutôt réticente, n'en n'a reconnues que très peu, mais elle en a reconnues, car ces apparitions font du bien à la foi.

    Ceux ou plus souvent celles, en général humbles et d'une culture un peu limitée, qui voient Marie, pensent donc qu'elle existe et ceux qui voient ou qui se souviennent de ceux et surtout de celles qui ont vu, croient davantage à l'Au-Delà.

    Je ne peux m'empêcher de me poser des questions que les croyants jugeront primaires et iconoclastes, qu'ils veuillent bien m'en excuser :

    1° Ce que l'on voit existe-t-il ? La réponse de bon sens est oui. Alors les hallucinations provoquées par une maladie mentale, une tumeur cérébrale ou une drogue existent.

    2° Pourquoi est-ce surtout Marie qui apparait aux terriens ? Serait-ce pour sa douceur supposée et comme ambassadrice, son sens de la diplomatie ? Ou peut-être simplement que l'apparition d'une femme est sûrement moins effrayante que celle d'un homme (il existe donc encore la différenciation des sexes parmi les purs esprits).

    3° Pourquoi ces terriens sont-ils toujours chrétiens ? Seuls les chrétiens sont donc susceptibles de la voir apparaître ; ce qui, il faut en convenir, est une forme de discrimination. Bien sûr, c'est une question de foi, mais ne serait-il pas souhaitable, dans l'intérêt même de la chrétienté que ces apparitions surgissent devant des incroyants ou même devant ceux ou celles qui croient à une autre religion. Marie étant vierge et couverte de la tête aux pieds, un musulman ne saurait s'en formaliser.

    4° L'apparence que revêt Marie est plus ou moins toujours la même : jeune et jolie. C'est-à-dire avec l'apparence donnée par les artistes (qui n'ont jamais eu la moindre représentation de la mère du Christ) sur les tableaux et les statues.

    5° Depuis 2000 ans où-est-elle ? Pour l'Enfer il y a un lieu possible, le magma terrestre pourrait faire l'affaire. Mais pour le Paradis où elle est censée séjourner ? On parle du Ciel, mais il est quotidiennement exploré (certes les trous noirs nous échappent), alors reste la solution avancée par l'imagination des auteurs de science-fiction et même dans des théories scientifiques : les mondes parallèles. Voilà : si l'on croit aux apparitions de la Vierge Marie, il faut aussi croire aux mondes parallèles et à la faculté qu'elle a de passer d'un monde à un autre sans difficulté et sans rien perdre de son intégrité.

    Je dois avouer que j'aime bien l'idée des mondes parallèles et ces apparitions multiples en apporteraient la preuve. Mais ce qui m'inquiète est qu'aucun homme (à ma connaissance, et les anges étant en principe asexués) n'est venu de façon itérative de l'Au-delà pour en prouver l'existence. Le monde parallèle au nôtre ne serait-il donc peuplé essentiellement que de femmes et saintes de surcroît ? Ce qui réduirait singulièrement mes chances de réapparaître dans ce bas monde.

    Fra Filippo Lippi : détail de "La vierge à l'enfant et deux anges" 

    « De la fiction à la réalitéCourage au barbu »

  • Commentaires

    1
    Michèle
    Jeudi 18 Mai 2017 à 16:18

    cool

    2
    Jeudi 18 Mai 2017 à 16:34

    Coucou Doc,

    Ce tableau est magnifique et que ce visage est doux.

    Monde parallèle pourquoi pas, nous avons bien un de nos politiques qui utilise l'hologramme comme don d'ubiquité ! Et pourtant il est beaucoup moins séduisant que la vierge Marie.

    Bonne soirée.

     

      • Jeudi 18 Mai 2017 à 16:50

        Mais il se prend pour Dieu.

    3
    Souris donc
    Jeudi 18 Mai 2017 à 17:27

    Moi qui ai grandi avec les contes des frères Grimm, beaucoup plus effrayants que le gentil Perrault, je croyais dur comme fer aux mondes parallèles. Dans la mythologie germanique, la limite entre les hommes et les divinités est l’eau. Frau Hölle ("Hölle" signifie "enfer", ou fait allusion à la déesse de la mort, Hel) avait établi son royaume souterrain dans un au-delà dont les entrées étaient les puits. Quand Frau Hölle secoue sa couette, les plumes font neiger dans le monde des humains. Etc...Chaque geste de l’outre-monde a sa correspondance sur terre.

    Je me vois encore, fascinée, scruter l'eau au bord de la margelle, avec l’envie de sauter pour aller vérifier. Puis finalement non.

    Je pense que toutes les mythologies ont ces royaumes de l’au-delà, pas toujours étanches, les mortels et les dieux et déesses vont et viennent.

      • Jeudi 18 Mai 2017 à 18:49

        Je ne me souviens pas d'avoir vécu avec la sensation d'un monde parallèle féerique ou peuplé d'êtres surnaturels. Par contre je me souviens d'avoir inventé - comme beaucoup d'enfants - des mondes à soi à partir d'objets du quotidien, faute de mieux...

    4
    Jeudi 18 Mai 2017 à 18:51

    Désolée de vous contredire, le Christ en personne est apparu 4 fois à ses Apôtres et puis en 1685 à Paray-le-Monial à Marguerit-Marie Alacoque (bien qu'elle ne soit pas un oeuf !

      • Jeudi 18 Mai 2017 à 19:04

        Ce qui prouve que les mondes parallèles existent...Si les témoins sont fiables.

    5
    Souris donc
    Jeudi 18 Mai 2017 à 19:29

    Sa Sainteté Gaucho de la Pampa (Nouratin™) a commencé son pontificat par une homélie sur le sort des migrants à Lampedusa. La double canonisation des petits voyants : il a confondu Fatima  et fatma ?

     

      • Jeudi 18 Mai 2017 à 20:42

        Mais les migrants venaient peut-être d'un monde parallèle.

    6
    Jeudi 18 Mai 2017 à 23:11

    Ce qui manque à la chrétienté  c'est un  statut officiel de Première Dame, précisant ses droits et ses devoirs. 

    Sans ça, la Marie va continuer à révéler des secrets (la date du jugement dernier ?) qui risquent de remettre en cause l'institution, je vous le dis comme je le pense ! 

      • Jeudi 18 Mai 2017 à 23:23

        Ce serait, en effet, plus prudent. On ne peut faire confiance à personne (même pas à Trump). La question est de savoir si ce statut devrait être accordé à la mère ou à Marie-Madeleine.

    7
    Un Cœur qui bat
    Jeudi 18 Mai 2017 à 23:58
    Cher Doc, c'est sûrement mieux dans l'au-delà puisque personne n'est revenu.... NN
      • Vendredi 19 Mai 2017 à 08:27

        D'après les croyants, certains dignitaires (dont Marie) en seraient revenus, mais en ne faisant que des apparitions fugaces.

    8
    Vendredi 19 Mai 2017 à 09:37

    La mère de Jésus n'apparaît qu'à des chrétiens, les musulmans voient le nom d'Allah dans les nuages ou sur des courgettes, à quelles apparitions ont droit les mécréants?

      • Vendredi 19 Mai 2017 à 12:56
        A la triste vérité.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    9
    Vendredi 19 Mai 2017 à 16:45

    Je n'ai jamais eu l'honneur de bénéficier d'une quelconque apparition de l'au-delà, hélas ! Je fais une exception pour quelques vieux démons qui viennent parfois me chatouiller...sans grand succèsyes Ceci dit, il y a quand même quelques bizarreries (vécues) pour lesquelles j'aimerais bien avoir une explication !

     

      • Vendredi 19 Mai 2017 à 16:53

        Il faut se rendre à l'évidence : il y a plus de faits inexpliqués que de faits expliqués.

      • Souris donc
        Vendredi 19 Mai 2017 à 18:30

        Dans les bibliothèques, le rayon "paranormal" est très fourni. Ce qui semble prouver que les gens croient au surnaturel, aux phénomènes extrasensoriels, à la télépathie, à l'occultisme, aux esprits, aux ovnis et autres extralucides. Il y a même des salons dédiés.

        Bizness lucratif.

      • Vendredi 19 Mai 2017 à 18:54

        Sans aller bien loin. La plupart des journaux publient un horoscope.

      • Souris donc
        Vendredi 19 Mai 2017 à 20:33

        D'un autre côté, le rationnel convient à nous autres cartésiens. Dans ma famille, une hémiplégique se rend tous les ans à Lourdes. Pareille dommage produit peut-être des attentes moins appuyées sur le raisonnement ?

      • Vendredi 19 Mai 2017 à 20:55

        Il faudrait ajouter "cartésiens" non désespérés, car même les "cartésiens" peuvent être amenés à espérer de l'irrationnel.

    10
    Souris donc
    Samedi 20 Mai 2017 à 16:44

    Le site de Lourdes recense 69 guérisons miraculeuses.

    Etonnante organisation du pèlerinage : 100 000 bénévoles appelés "hospitaliers", par an.

      • Samedi 20 Mai 2017 à 17:14

        Beaucoup d'atteintes tuberculeuses. A noter que les rois touchaient les écrouelles (fistules d'adénites tuberculeuses qui pouvaient parfois se fermer spontanément)

      • Souris donc
        Samedi 20 Mai 2017 à 17:44

        Le comité médical qui avalise les miracles dispose des techniques actuelles. Ce qui est troublant, c'est la discrimination positive. Quel critère pour guérir un tel et pas un autre ? Piété ? Mérite ?

      • Samedi 20 Mai 2017 à 19:02

        Bien sûr, Lourdes est en France, mais il y a tout de même une écrasante majorité de Français guéris alors que la fréquentation est internationale. S'agit-il d'une discrimination céleste (le ciel serait-il injuste ?) ou d'une sélection sur les types de pathologies (susceptibles de subir une évolution favorable) soumises au bon vouloir de l'Au-delà ? Il est vrai que les miracles se sont nettement raréfiés depuis que les critères sont devenus plus scientifiques. Cependant, il ne faut pas sous-estimer la force du psychisme sur l'organisme.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :