• La pénétration de l’au-delà

    Dans les téléfilms policiers, la salle d’autopsie est un passage obligé. Les gens discutent le bout de gras devant le cadavre nu, souvent viscères à l’air, et mettent le nez dessus sans se préoccuper de l’odeur, ce qui laisse supposer qu’il s’agit bien d’un mannequin. Nous voilà rassurés. Ce qui est particulier est la fréquence avec laquelle le médecin légiste dans ces téléfilms est une femme, souvent charmante et parfaitement à l’aise devant les morceaux de corps humain. A vrai dire, j’ignore si cette prédominance féminine correspond aujourd’hui à la réalité (dans le passé, ce n’était pas le cas) et si le sexe dit faible a acquis un penchant pour le mortuaire, quand il ne s’agit pas de nécrophilie comme le montre l’information ci-dessous :

     

    « Collectionner des squelettes humains, passe encore. Utiliser des os comme sex-toys, c’est plus limite. La justice de Gothenburg, en Suède, a officiellement inculpé une femme de 37 ans d’avoir "violé la paix des morts" en utilisant leurs restes de façon "non éthique" pour sa gratification sexuelle. La dame, chez qui l’on a trouvé un squelette presque entier, assure être mue par un intérêt pour l’histoire et a déclaré collectionner des os, comme d’autres collectionnent des timbres. Un CD intitulé Ma nécrophilie et Ma première expérience a été présenté à la presse. Selon la justice, la prévenue faisait également commerce de crânes sur Internet. Elle encourt jusqu’à deux ans de prison, indique The Local »

                             

    Evidemment, question rigidité l’os est imbattable pour obtenir une « gratification sexuelle », mais, me semble-t-il, avec le risque d’un certain inconfort (en cette matière, je ne peux me livrer qu’à des suppositions). L’information ne précise pas si la dame choisissait l’os gratifiant en fonction du sexe du défunt, selon son orientation sexuelle, pour corser le fantasme. Elle encourt jusqu’à deux ans de prison pour avoir « violé la paix des morts ». Je serais plus indulgent, car permettre à un mort de donner du plaisir à une femme, c’est rappeler de bons souvenirs à sa mémoire d’outre-tombe dépouillée de son corps et abandonné aux mains expertes de la dame nécrophile.

     

    Bosch-tunnel.jpgMais pour qu’il y ait mémoire d’outre-tombe encore faut-il qu’il y ait un au-delà, et là on tombe sur un os. Les religions le promettent avec un aplomb qui n’a jamais été démenti en l’absence regrettable de témoins. Certains tentent cependant d’en démontrer l’existence. C’est ainsi que la John Templeton Foundation de Philadelphie[1] n’a pas hésité à financer les recherches sur l’au-delà du philosophe John Martin Fischer pour un montant de 5 millions de dollars ! Avant de s’aventurer dans l’au-delà l’équipe pluridisciplinaire du philosophe compte d’abord rester sur le pas de la porte en étudiant les expériences de mort imminente. On sait que les Occidentaux en état de coma avancé ou de mort clinique épargnés in extremis décrivent souvent un tunnel au fond duquel brille une vive lumière. Les Japonais, eux, ont plutôt tendance à évoquer un jardin. Tunnel ou jardin, voilà qui peut rendre perplexe, les peuples auraient-ils chacun une entrée de l’au-delà qui leur est réservée selon une sorte d’apartheid ? Plus intéressant, Mr Fischer se penchera sur l’influence sur notre comportement de la croyance en l’au-delà. Plus ambitieux, il compte s’intéresser aux tentatives de prolonger la vie : “On commence à parler de télécharger notre esprit sur ordinateur, de scanner notre cerveau pour le préserver”. Cette équipe se veut « rigoureusement scientifique », les athées en doutent un peu en notant que des théologiens doivent participer à ces travaux[2]

     

    Jérôme Bosch : « L’ascension des bénis »

     

     

    « Une bête à dresserOxymores »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 25 Novembre 2012 à 20:23
    J'avais suivi cette horrible info de cette femme aux pratiques plus que détraquées...!!!! Quant aux croyances d'un au delà éventuel, chacun sa version. Perso, je suis convaincue qu'une fois incinérée et dispersée au large de mon fief, j'aurai rejoins proprement les éléments de dame nature.
    Bonne soirée Doc
    ZAZA
    2
    Lundi 26 Novembre 2012 à 00:00
    Ce brave homme, en remplissant sa carte de donneur d'organe, n'avait certainement pas imaginé une utilisation aussi ludique de ses restes.
    Mais, ma foi, je suis d'accord avec vous : quitte à être démembré, autant se rendre utile ! :-)
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Lundi 26 Novembre 2012 à 11:49

    On les rejoint de toute façon.

    4
    Lundi 26 Novembre 2012 à 11:52

    Il faut rester altruiste.

    5
    Lundi 26 Novembre 2012 à 11:54
    J'enrage, je ne reçois à nouveau plus les newsletter, heureusement que je viens me rendre compte de visu, car ce fut la même chose pour Nouratin !
    La mort n'est certes pas un sujet dont on peut rire, mais à celui des personnes sortant du coma, et
    dont l'interprétation diffère, j'ai pensé, le trou expliqué par les pays en difficulté financière, et les jardins, par des écolos convaincus !
    Je crois quant à moi, davantage à la réincarnation laquelle expliquerait la vie éternelle. Sinon Paul comment aurais-je pu reconnaître des lieux où je n'avais jamais posé le pied, à la stupéfaction de personnes m'accompagnant et non seulement, m'y diriger, mais donner à une lettre près, le nom d'endroits particuliers ? Je me souviens d'une petite chapelle à Saint-Ceneri-le-Gerei, petit village classé dans les sept plus beaux de France... Les murs étaient recouverts de plusieurs couches de peinture blanche ajoutées au cours des siècles, et il venait d'être décidé de décaper tout cela, afin de donner meilleur mine, à ce lieu très touristique : Je ne sais pas encore se qui m'a poussé à dire, "A gauche en entrant et tout près de l'autel, l'on va trouver, une fresque représentant (la Vierge au manteau). J'allais alors souvent dans ce coin de Normandie, et lorsque j'y suis retourné quelques mois plus tard, la fresque commençait à apparaître : Elle est a présent parfaitement visible et un motif d'admiration pour les visiteurs !
    Je vais vous paraître ridicule à vous et à vos lecteurs, mais tant pis, je ne pouvais laisser passer ces instants si particuliers !
    Nettoue
    6
    Lundi 26 Novembre 2012 à 17:07
    Il serait plus facile de croire en l'au-delà si ceux qui avaient franchi la ligne en revenaient pour nous le raconter. Ceux qui racontent une mort imminente, ne sont -par définition- pas morts.
    7
    Lundi 26 Novembre 2012 à 17:33

    Vous parlez de la fameuse sortie du tunnel dont on a du mal à voir le bout. Ce que vous racontez est troublant surtout pour un esprit rationnel. Pour ce qui concerne la réincarnation (à laquelle beaucoup de gens croient), d'après les spécialistes, il n'est pas certain que l'on se réincarne dans un autre être humain et dans ce cas il serait dommage de ne pas transporter avec soi l'acquis antérieur. Il est vrai que l'on aurait aussi le regret de ceux que l'on a perdus.

    8
    Lundi 26 Novembre 2012 à 18:13

    Plus que l'entrée de l'au-delà, ces images pré-mortem pourraient être interprétées comme un "lâchage" de ballons d'un cerveau souffrant.

    9
    Lundi 26 Novembre 2012 à 20:27
    Drôle de fait divers. Pour ce qui est de la vision d'outre-vie, pour ma part j'ai lu plusieurs articles mentionnant à la fois le passage dans un tunel de lumière ET le jardin. Ce dernier apparaitrait à la sortie du tunel. Mais qu'en pensent les inuits ?
    Bonne journée, Doc.
    10
    Lundi 26 Novembre 2012 à 22:54

    On fantasme beaucoup sur ces images qui se retrouvent avec une certaine fréquence. Il ne faut pas oublier que ces images ne sont pas vues mais émanent d'un cerveau malade et sont sorties du stock de la mémoire

    11
    Mardi 27 Novembre 2012 à 11:25
    Les images sortent du cerveau d'un malade, pas forcément d'un cerveau lui-même malade. L'important, c'est la possibilité de transmettre un message positif pour l'après-vie.
    Bonne journée.
    PS : à un moment j'avais pensé que la lumière vive pouvait provenir en réalité des gros spots qui éclairent les tables d'op et que le malade voyait à travers ses paupières, même en dormant. Et ainsi elle s'intègrerait à une sorte de rêve.
    12
    Mardi 27 Novembre 2012 à 12:55

    Vous avez raison, c'était un raccourci inapproprié. Néanmoins, dans un coma le cerveau ne fonctionne pas normalement.

    13
    Mardi 27 Novembre 2012 à 16:07
    Y a bien Jésus qui est revenu d'entre les morts mais il n'a pas trop raconté. Et puis il faut dire que vu ses origines, il devait déjà connaître un peu.
    En tout cas, le jour où l'on pourra scanner les cerveaux, il faudra quand même faire un pré-tri, sans quoi on risquerait la submersion...
    Amitiés.
    14
    Mardi 27 Novembre 2012 à 16:21
    Pierre et Marie Curie se sont intéressés au phénomène EMI, que l'on n'appelait pas encore ainsi à l'époque ! Avec une telle caution il serait dommage de ne pas pousser la curiosité scientifique plus loin... Mais je ne suis pas scientifique, juste curieuse !
    15
    Mardi 27 Novembre 2012 à 17:48

    Et personne ne l'a interrogé par respect pour sa vie privée.

    16
    Mardi 27 Novembre 2012 à 17:51

    La curiosité est le début de la connaissance. Mais là, on risque de ne pas dépasser le début.

    17
    Mardi 27 Novembre 2012 à 18:15

    La difficulté d'être un élu. Copé et Fillon en savent quelque chose.

    18
    Mardi 27 Novembre 2012 à 20:51
    Certes, pas normalement, je vous l'accorde. Est-ce à dire que l'anormalité est une maladie ? D'après les derniers DSM (manuels diagnostiques des maladies mentales -américains), qui évoluent au gré des besoins en gros sous des labos, il semblerait que ce soit le cas. Et comme personne n'est tout à fait "normal" en tout point...
    19
    Mardi 27 Novembre 2012 à 23:52

    Le coma est tout de même provoqué par une atteinte essentiellement du cerveau qui perd sa vigilance et se déconnecte de la réalité.

    20
    Mercredi 28 Novembre 2012 à 14:18
    Vous avez raison : déconnecté est le bon mot. Ce que je vais faire, d'ailleurs.
    Bonne journée, Doc.
    21
    Mercredi 28 Novembre 2012 à 16:37

    Le cerveau est le plus fabuleux des ordinateurs

    22
    G.Mevennais
    Lundi 7 Janvier 2013 à 15:52
    Ben moi, je n'ai pas de veine, personne ne m'a jamais contacté en provenance de l'au delà, et je n'ai jamais eu l'impression d'avoir connu un lieu où tout autre chose avant de l'avoir visité ou rencontré auparavant. Je ne dois pas être dans les papiers du père "Bon Dieu", c'est pour ça ! (lol).
    Amitiés. Gilles
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :