• La Honte ?

    Et voilà, l’Europe qui a accueilli des milliers et des milliers d’immigrés venant d’Afrique se doit d’avoir honte et de se sentir coupable d’avoir laissé errer un temps un bateau venant des côtes libyennes, chargé des malheureux jetés à l’eau par des passeurs, heureux de s’en débarrasser après avoir encaissé le prix d’une traversée assurée par des Occidentaux au cœur tendre et à la vue basse.

    L’Europe doit avoir honte, mais pas les pays africains (ou d'Asie) d'où ils viennent et qu’ils fuient au péril de leur vie, pas leurs dirigeants incapables et/ou cupides dont la gouvernance rend leurs peuples malheureux, des dirigeants aucunement gênés de cet exode et accusant plutôt les Européens de ne pas accueillir avec enthousiasme leurs ressortissants. L'Europe doit avoir honte, mais pas les pays musulmans riches, indifférents au sort de leurs coreligionnaires de la fameuse communauté des croyants.

    L’Europe post-impériale a vocation d’être l’éternelle coupable de l’incurie des autres.

    « La génération des portables270. Incongruence »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Juin à 20:53

    Coupable donc punie par un déferlement de migrants. Logique!

      • Jeudi 21 Juin à 20:57

        Assorti d'une autoflagellation.

    2
    Jeudi 21 Juin à 21:12

    Hé ben, voila, docteur, c'est grave ?

    Je crois que je n'ai même pas honte de ne pas avoir honte...

     

      • Vendredi 22 Juin à 08:17

        C'est honteux.

    3
    Sémaphore
    Jeudi 21 Juin à 23:58
    Sémaphore

    On trouve des articles indiquant que ces migrants (de l'Aquarius) seraient de 26 (vingt six) nationalités différentes ???

    Il y aurait donc treize guerres en cours dans le monde de maintenant ??? On ne nous dit pas tout !!!

     http://www.levif.be/actualite/belgique/msf-contredit-theo-francken-sur-l-origine-des-migrants-de-l-aquarius/article-normal-854297.html

     

      • Vendredi 22 Juin à 08:25

        La recherche de la protection sociale semble faire partie pour certains des critères du réfugié.

    4
    Sémaphore
    Jeudi 21 Juin à 23:59
    Sémaphore

    Courrier International est une publication phare du kamdubien...

    Faut pas s'étonner des contenus...

      • Vendredi 22 Juin à 08:27

        Une posture de bonne conscience qui n'engage à rien.

    5
    Souris donc
    Vendredi 22 Juin à 08:26

    L'Europe a vocation d'être l'éternelle coupable de l'incurie des autres.

    Et Nathalie MP, ses analyses fouillées, l'exprime autrement : Le contexte migratoire résulte d'un empilement de mauvaises décisions antérieures. (je vous recommande le commentaire de Robert Marchenoir)

    Si le mot illégaux a encore un sens, comment en est-on venu à les appeler sans-papiers, migrants, réfugiés ? Euphémiser, minimiser, pour ne pas avoir à prendre de décision ? Et voilà le résultat. La submersion.

    Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d'en être les organisateurs.

      • Vendredi 22 Juin à 09:18

        Comme le dit Harari dans "Sapiens", des concepts comme la notion de nation, de droits de l'homme etc...sont des fictions dans le cadre de l'évolution de l'Humanité. Ils servent à la cohésion des groupes humains à condition que tous les individus acceptent de les respecter. Il en est ainsi de la notion de légalité notamment à l'échelle internationale. Les migrations tendent à faire éclater la notion de légalité battue notamment en brèche par ceux qui sont en principe chargés de la faire respecter et par une partie de la population qui ne voit pas la menace que représente pour elle le nom respect des règles chargées de les protéger

    6
    Vendredi 22 Juin à 08:52

    J'ai la même réaction que vous ces jours-ci: honte à ceux qui provoquent cette situation ! honte aux ONG complices de passeurs criminels !

    Il y a de nombreux  réfugiés dans le monde qui fuient la guerre, les massacres et les viols et ils ont droit à notre compassion et à notre aide.

    Mais ces réfugiés se trouvent... dans les pays limitrophes des pays en guerre !

    Les vrais réfugiés syriens se trouvent parqués comme des bêtes dans des camps au Liban, en Jordanie et en Turquie. Les réfugiés vénézuéliens trouvent asile en Bolivie. Les réfugiés fuyant la guerre civile en Somalie vont au Kenia et en Ethiopie. Ceux-là il faut les aider.

    Mais quand 600 personnes appartenant à des dizaines de nationalités différentes se rencontrent en un lieu précis situé à des milliers de km de chez eux pour monter sur un même bateau, lequel bateau a rendez-vous en pleine mer avec un autre bateau chargé de les débarquer en Europe... je suis désolé d'être inhumain, mais je ne considère pas ceux-là comme des réfugiés.

      • Vendredi 22 Juin à 09:06

        Je suis d'accord avec cette analyse. Ces ONG finissent, non pas à venir en aide, mais à encourager ces déplacements de population vers le mirage européen en se constituant en véritable compagnie de transport maritime.

    7
    Vendredi 22 Juin à 16:15

    Je suis rassurée en lisant tous les commentaires, je ne suis pas la seule à ne pas avoir honte ! Et je suis d'accord avec l'analyse de Carlus. A mon humble et béotien avis l'Occident se prépare un avenir qui déchante… 

      • Vendredi 22 Juin à 16:35

        Les mouvements de populations ont toujours existé, mais là ça frise l'invasion avec une démographie non contrôlée et un réchauffement climatique prévu qui va désertifier l'Afrique.

    8
    Vendredi 22 Juin à 18:17

    Le pape a dit "pas de boogie woogie avant de faire vos prières du soir"... et maintenant, il vient nous faire chialer sur l'"hiver démographique" qui menace l'Europe judéo-chrétienne si on n'ouvre pas nos frontières et nos chambres à coucher à l'Afrique islamo-animiste... (le pape...)

    Mais il n'est pas le seul (petite piqure de rappel):

    "La Division de la population du Département des affaires économiques et sociales [de l'O.N.U.] a publié un nouveau rapport intitulé "Migration de remplacement: est-ce une solution pour les populations en déclin et vieillissantes ?". Le concept de migration de remplacement correspond à la migration internationale dont un pays aurait besoin pour éviter le déclin et le vieillissement de la population qui résultent des taux bas de fécondité et de mortalité." 

    à lire dans son intégralité sur le site officiel de l'O.N.U. http://www.un.org/ (où est évoqué sans la moindre trace de cynisme "apparent", le nombre de migrants p/1 000 000 d'habitants selon les pays concernés, le "défi des prestations de retraite et de soins de santé pour les personnes âgées", etc...  

     

      • Vendredi 22 Juin à 18:38

        La seule solution : ne pas rembourser la contraception, l'envoyer gratis en Afrique, et prescrire des aphrodisiaques. bad

      • Souris donc
        Samedi 23 Juin à 10:04

        L'ONU poursuit des objectifs qui sont rarement ceux des nations qui la composent et sont contributaires à son budget. On constate un transfert du centre de gravité de la préservation de la paix dans le monde vers l'aide humanitaire, les deux figurant dans la Charte.

        Quand on regarde la pyramide des âges,

        on constate que le déséquilibre du poids des prestations de retraite provient surtout des 61-65 ans et que le recul de l'âge du départ à la retraite serait un paramètre méritant d'être pris en compte.

        "Le défi des prestations de retraite et de soins de santé pour les personnes âgées" : ça fait des années qu'on nous serine que les immigrés paieront nos retraites. Bon. Mettre en regard ce que nous coûtent ces immigrés sans qualification, en prestations sociales, en structures et personnel dédiés (sans oublier la surreprésentation carcérale)

         

      • Souris donc
        Samedi 23 Juin à 10:53

        PS. Aucun fonctionnaire international, aucun diplomate ne paie d'impôts.

        Quand on ne contribue pas financièrement aux problèmes de la collectivité, on se dispense de lui donner des leçons. Trop facile.

      • Samedi 23 Juin à 11:02

        Si l'on se demande pourquoi certaines professions partent à la retraite très tôt (comme dans les transports) en vertu des droits acquis, pour d'autres, pénibles, la retraite ne doit pas être amputée. Sur le plan médical, pour les professions intellectuelles, la retraite n'est pas une bonne chose pour l'individu mais par ailleurs il faut laisser la place aux autres.

        Je suis évidemment incapable de déterminer le coût et le rapport de l'immigration, mais pour  ce qui concerne la formation, son coût est très limité s'il s'agit (ce qui est le cas habituel) de faire des trous dans la chaussée ou la plonge dans un restaurant.

      • Samedi 23 Juin à 17:36

        Parlons emploi et formation professionnelle:

         

        "L’une des conséquences de l’essor fulgurant du nombre de migrants et de réfugiés atteignant l’Europe est un envol de la demande pour un métier humanitaire d’un genre relativement nouveau : le médiateur culturel."

        Donc, on peut former les migrants (ceux qui ne sont ni ingénieurs, ni médecins, ni professeurs de français et ceux qui ne veulent pas faire de travaux "injustes" ou "pénibles" : Allemagne, Norvège, Italie...) à l'honorable profession de "médiateur culturel"... et pour ne pas les laisser sans emploi, penser à faire entrer en Europe, de temps à autres, des migrants ayant un fort besoin de médiation culturelle, avant de les former à leur tour... Et, donc, on pourra former les migrants (ceux qui ne sont ni ingénieurs, ni médecins, ni professeurs de français et ceux qui...

         

        j'ai comme une désagréable impression...

    9
    Samedi 23 Juin à 18:02

    Le mieux serait de former des Français dits de souche à la médiation culturelle pour pouvoir s'intégrer à la diversité. Je plaisante.

      • Souris donc
        Samedi 23 Juin à 18:32
      • Samedi 23 Juin à 18:52

        Je crois que l'on a parlé récemment de cet ouvrage dans le Point. Vous voulez que je déprime ?

      • Souris donc
        Samedi 23 Juin à 19:26

        Et dans le Figaro. 

        Pas de déprime ! Je ne vous veux que du bien. Parce que vous le valez bien.

      • Samedi 23 Juin à 19:42

        Excellente inteview où tout est dit sans détours.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :