• La dictature n'est plus ce qu'elle était

    La dictature n'est plus ce qu'elle était

    « Fermez le ban ! Pour la quatorzième fois, les opposants à la loi travail – CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL et FIDL –, promulguée le 9 août par François Hollande, vont battre le pavé, jeudi 15 septembre, à Paris, de Bastille à République, et dans une centaine de villes. » (Le Monde, le 15/09/16)).

    Sur cette photo publiée par Le Monde et prise lors d’une précédente manifestation, il faut admirer la pancarte brandie par un manifestant affirmant : « La dictature c’est maintenant ! ». A ses côtés, deux voisins hilares dont l'un a une marque d'appartenance au PCF sur le poitrail, et qui, malgré ses cheveux blancs, n'a rien appris de l'histoire.

    Pauvre type à la pancarte ! Que connais-tu de la dictature ? Si tu es communiste, tu es trop jeune pour avoir connu l’URSS et ses goulags. Néanmoins, il en reste encore aujourd’hui quelques lambeaux après l’éclatement de l’Union Soviétique où la dictature a de beaux restes.

    Tu devrais voyager dans le vaste monde et visiter quelques prisons où parfois les gens ne savent même pas pourquoi ils sont torturés.

    Tu es ridicule avec ta pancarte de persécuté de pacotille.

    « Le côté obscur du "féminisme"Clémenceau avait raison »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 12:15
    ZAZARAMBETTE

    Ou revoir l'aveu, l'excellent film de Costa Gavras !  Bien d'accord avec vous Doc !

    Bonne journée

      • Jeudi 15 Septembre 2016 à 13:28

        Les témoignages ne manquent pas.

    2
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 12:40

    Ou lire ce roman: "L'évangile du bourreau" d'Arkadi et Georgiu Vaïner publié chez Folio policier. Pourquoi policier? Mystère!

      • Jeudi 15 Septembre 2016 à 13:32

        Et les monstruosités engendrées par les régimes à parti unique ne découragent aucunement les adhérents au parti communiste et sont souhaitées par les néo-nazis.

    3
    Souris donc
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 12:59

    Ou simplement Sylvie Vartan, Maman... : elle raconte ce que sa mère a vu et vécu en Hongrie puis en Bulgarie. Le portrait de Staline mal accroché à la fenêtre ? Tu perds ton travail. Tu applaudis sans conviction le discours du potentat local ? Un coup de matraque dans le dos, devant ton enfant. Tu refuses de donner à la collecte pour les "petits Chinois" parce que tu n'as rien pour nourrir tes propres enfants ? 20 ans de prison et mort en détention.

     

      • Jeudi 15 Septembre 2016 à 13:35

        Avec la caricature tragique que représente la Corée du Nord.

    4
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 14:38

    Hélas! Le gros Martinez leur promet la lune  et ils suivent en bêlant sans rien savoir, juste l'occasion de ne pas travailler et foutre le bordel!

    Je suppose que nous aurons encore de la casse à Nantes qui déjà a tant souffert de leurs sévices au printemps dernier!

      • Jeudi 15 Septembre 2016 à 15:07

        Je ne sais pas exactement à ce qu'ils croient.

    5
    Jeudi 15 Septembre 2016 à 14:52

    C'est la puérilité et l'absence totale de scrupule de la pensée politique des extrêmes.

    Les mots sont d'autant plus dénués de sens que ceux qui les emploie sont ignares, extrémistes  et sans vergogne. 

     

      • Jeudi 15 Septembre 2016 à 15:12

        Les voilà correctement habillés pour l'hiver. "Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du monde" aurait dit Camus. C'est parfois contribuer à le créer.

    6
    Souris donc
    Vendredi 16 Septembre 2016 à 08:53

    http://www.midilibre.fr/images/2016/04/19/1319506_405_affichecgt.jpg

    Comme d'hab, ils ont encore fait du dégât et des blessés sur leur passage.

    Les journaux : "Baroud d'honneur"

      • Vendredi 16 Septembre 2016 à 09:08

        On reconnait bien là la propagande communiste : accusez l'autre de ce que l'on fait soi-même. Nous avons connu cela avec le pacifisme bêlant insufflé en Occident par les staliniens qui, eux, ne désarmaient pas.

      • Vendredi 16 Septembre 2016 à 11:33

        "Baroud d'honneur". Oui, je ne vois pas où est l'honneur de détruire. Usurpation d'identité.

      • Souris donc
        Vendredi 16 Septembre 2016 à 12:38

        On montre une dernière fois ses muscles, afin de conserver ses privilèges de salariés protégés qui ne peuvent être licenciés, ses décharges syndicales permettant de ne pas travailler, la gabegie de la formation professionnelle. Avant d'appeler à voter Hollande.

      • Vendredi 16 Septembre 2016 à 13:22

        14 fois ! C'est de la gonflette !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :