• La députation nationale est un sacerdoce

    Finalement, être député est un sacerdoce. Il faut se préparer à subir des épreuves, et faire preuve de résistance et d’abnégation. Il est probable que les nouveaux élus venus remplacer les anciens, dont on peut comprendre la lassitude accumulée au fil des années, ne s’attendaient pas à la lourdeur de leur tâche. Il était temps de limiter le nombre de mandats consécutifs à trois, cette mesure, enfin envisagée, est tout simplement une mesure de santé publique, voire d’humanité.

    Dès le début de leur mandature, les nouveaux députés ont compris la nature des épreuves à subir. A 24 heures d’intervalle, sans période de récupération, ils ont stoïquement résisté à deux discours de 1heure 30.

    Le premier, dans la salle des congrès, certes joliment décorée, mais malheureusement surchauffée, avec l’impossibilité de se dégourdir les jambes ou de vider sa vessie. Le rajeunissement des députés a heureusement rendu cette dernière manœuvre moins impérative pour la plupart, mais ce n’était pas le cas des sénateurs qui durent en être préoccupés. Dans ces conditions difficiles, le congrès fut noyé par un discours fleuve de notre nouveau président de la République, déversé d’une certaine hauteur, mais qui en matière de rhétorique semble ignorer la concision.

    Le second, dès le lendemain, à l’Assemblée nationale (et sans les sénateurs qui ont pu ainsi bénéficier de soins appropriés), où le Premier ministre du haut de sa haute taille a déroulé sur un rythme rapide et monocorde un long catalogue de petites mesures certaines et de grands vœux à réaliser.

    Je me demande, en définitive, si les députés sont suffisamment payés pour leurs sacrifices.

    « PurificationVAGUES »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 5 Juillet à 14:17

    Honnêtement, vu qu'ils sont souvent  absents, je les trouve bien payé, surtout les nouveaux qui nous sortent des énormités...

      • Mercredi 5 Juillet à 15:41

        Oui, mais ils font rire.

    2
    Mercredi 5 Juillet à 14:26

    Sans compter qu'une fois retournés dans leur circonscriptions, il sont censés se taper mariages, baptêmes et enterrements de tous les soutiens et de leurs familles, s'ils veulent être réélus.

    Je leur souhaite bien du courage, moi aussi

      • Mercredi 5 Juillet à 15:44

        C'est surtout un labeur ennuyeux.

      • Ds
        Lundi 10 Juillet à 13:34

        La vidéo de Lassalle racontant une histoire à la fin d'un banquet, l'été, la nappe blanche, les enfants qui courent, le verre de vin et la truculence du personnage, je connais au moins 2 personnes qui ont voté pour lui suite à cette vidéo.  Des sages

         

      • Lundi 10 Juillet à 13:55

        Lassale a incontestablement un goût de terroir.

    3
    Mercredi 5 Juillet à 16:31

    Je pense que s'ils sont allés là, s'ils ont fait campagne, c'est que cela leur plaisait au départ, allez savoir s'ils tiendront le coup ??

      • Mercredi 5 Juillet à 18:37

        Je ne me fais pas trop de soucis pour eux, mais je leur laisse volontiers la place.

    4
    Jeudi 6 Juillet à 14:55

    Pas assez pour leurs sacrifices et trop pour leur utilité.

      • Jeudi 6 Juillet à 15:03

        Je ne connais pas assez le fonctionnement du parlement pour juger. Je crois que le travail se fait dans les commissions. L'utilité peut en effet se discuter si l'Assemblée se comporte uniquement comme une chambre d'enregistrement

    5
    Jeudi 6 Juillet à 15:15

    Elle est aussi censée contrôler l'action du gouvernement. Si la majorité est une "majorité présidentielle", elle n'est là que pour soutenir le président. Quant à la minorité ... plaignons-la!

      • Jeudi 6 Juillet à 16:15

        Nous sommes en fait dans un régime présidentiel (plus qu'aux USA) où le contrôle du gouvernement se fait dans la rue. Ce qui n'est jamais très bon

    6
    semaphore
    Mercredi 12 Juillet à 09:17
    semaphore

    Vous omîtes de dire qu'ils risquent, en plus, de se fader ce devoir d'avant-vacances, tous les ans puisque not' bien-aimé président entend singer le discours annuel sur l'état de l'Union fait par le POTUS...

    7
    Mercredi 12 Juillet à 10:57

    En effet, l'avenir est sombre et bavard

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :