• « L’étrange phrase de Guy Bedos sur les musulmans »

    Guy Bedos, venu soutenir Arnaud Montebourg lors du meeting du 18/01/17 à Paris, a déclaré après quelques traits humoristiques : "Je me bats contre tous les racismes. Le racisme de peau, le racisme de classe, et je dois dire que, aussi antiraciste que je sois, je ne suis pas toujours d'accord avec mes amis musulmans et la façon dont ils traitent les femmes ».

    Les médias ont trouvé que cette phrase était étrange. Etait-elle étrange parce qu’elle fut émise par Guy Bedos, humoriste estampillé à gauche, ou était-elle étrange en elle-même ?

    Les médias (et les réseaux) politiquement corrects ont été heurtés par cette phrase qu’ils considèrent comme incongrue parce qu’elle affirmait que les musulmans dans leur ensemble (ou seulement les amis de Guy Bedos ?) auraient une façon bien à eux de traiter les femmes. Absurde, n’est-ce pas, et encore plus absurde dite par un homme de gauche.

    « L’étrange phrase de Guy Bedos sur les musulmans »

    Pourtant si l’on est musulman, on doit suivre la parole de Dieu inscrite dans le Coran, et donc admettre que « l’homme a le pas sur la femme », qu’une femme vaut la moitié d’un homme (en matière d’héritage) et qu’il est licite de la frapper lorsqu’elle le mérite…Entre autres.

    Alors ce n’est pas insulter un musulman que de dire qu’il suit les préceptes du Coran. En quoi cette phrase était-elle étrange ? Il est vrai que la véracité peut avoir un côté étrange lorsqu’elle sort du déni.

    Bien sûr, nombre de mauvais musulmans ne suivent pas le Coran à la lettre et ne considèrent pas les femmes comme une sous race humaine, le faire serait l’exemple même d’un racisme, et c’est peut-être à cela que notre humoriste antiraciste faisait allusion.

    Donc, Il aurait été moins étrange si Guy Bedos avait déclaré : « je ne suis pas toujours d'accord avec les bons* musulmans de mes amis et la façon dont ils traitent les femmes ».

     

    * Hani Ramadan, qui enseigne l’islam en Suisse, a au moins le mérite de la franchise, contrairement à son frère Tariq, en déclarant haut et fort que la lapidation est une injonction divine purificatrice. Cet esprit éclairé, invité il y a quelques temps par une enseignante (?) dans une classe suisse pour parler de l’islamophobie a enseigné aux élèves que : « la femme sans voile est comme une pièce de deux euros. Visible par tous, elle passe d'une main à l'autre ». En somme, pour ce bon musulman, la femme non voilée est une putain.

    « Les surprises du baromètrePrise de tête »

  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Janvier à 16:26

    Voilà un bel exemple de mauvaise foi. La phrase de Bedos est claire. Il faut la tordre pour y voir une généralisation (qui, comme on sait, est le premier pas vers le racisme). Toute critique de l'Islam même venant d'un homme de gauche est condamnable, même (et je dirai surtout) si elle est fondée. Il y a des choses qui ne se disent pas.

      • Samedi 21 Janvier à 17:14

        Etrange, dire la vérité sur l'islam est islamophobe.

    2
    Souris donc
    Samedi 21 Janvier à 17:46

    Qu’est-ce qui est passé par la tête à Montebourg de prendre comme président de son comité de soutien ce vieux tromblon qui n’a jamais été drôle ? (Sauf du temps de ses duos avec Sophie Daumier, les vacances à Marrakech, il n’oserait plus).

      • Samedi 21 Janvier à 17:57

        Reste qu'il a eu ici le mérite de dire ce qu'il pensait.

        En effet ce duo ne passerait pas aujourd'hui, même si le texte se veut antiraciste.

        NB j'ai ajouté après coup une réflexion intéressante de Hani Ramadan sur les femmes.

    3
    Samedi 21 Janvier à 18:20

    Et l'"étrange phrase" de Tariq Ramadan? Elle ne choque pas nos beaux esprits?

      • Samedi 21 Janvier à 18:32

        Vous savez bien que toutes les cultures se valent et penser le contraire serait une discrimination.

    4
    Samedi 21 Janvier à 18:51

    Les apôtres tels Bedos du "politiquement correct" et tous les autres gauchos qui veulent nous faire prendre des vessies pour des lanternes, pensent dans leurs For, exactement comme nous!

    Et les femmes voilées sont sûrement à leurs yeux aussi dérangeantes que pour nous, mais voulant bien faire ils prétend qu'ils sont "ouverts", et donc forcément nous, nous sommes fermés!

     

      • Samedi 21 Janvier à 19:07

        Possible. Attitude obligée pour pour rester groupe.

    5
    Samedi 21 Janvier à 18:53

    Après avoir passé son temps à traiter certaines femmes politiques de  "connasses" et de "salopes" , le vieux clown tente d'aider son favori à la primaire à séduire quelques "islamophobes vallsistes".

      • Samedi 21 Janvier à 19:10

        Vous suggérez qu'il agit en "sous-marin". La sincérité n'est plus ce qu'elle était.

    6
    Souris donc
    Samedi 21 Janvier à 19:25

    Le 21 janvier, c'est la Journée des Câlins. Donc dire du bien des femmes. Pour les frères Ramadan : "Il faut un moratoire à la lapidation". Sympa, non ? Ils vont nous rétorquer que le 21 janvier nous n'avons pas hésité à guillotiner Louis XVI

      • Samedi 21 Janvier à 19:41

        C'est la réponse de Tariq, mais son frère ne se pose aucune question sur la sainteté de la lapidation.

      • Souris donc
        Samedi 21 Janvier à 19:47

        Son frère, celui qui prétend que l'attentat du Thalys était commandité par le Mossad ? Pour salir l'islam.

      • Samedi 21 Janvier à 21:28

        Oui, lui, c'est  vraiment une caricature.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :