• L’espion séducteur qui venait de Chine

    Je sais qu’il est bien tard pour mettre à jour mon éducation sexuelle. Je devrais plutôt dire « up date » car on ne dit plus godemiché mais sex-toy. Un jouet ça passe mieux en amenant une touche d’innocence enfantine et de touche-pipi explorateur. J’ai donc appris que les pénis artificiels et vibrants, qui ont beaucoup progressé depuis l’antiquité, pouvaient être également connectés via bluetooth à une application sur portable judicieusement appelée Body Chat.

    Je n’ai pas pu m’empêcher de rire (ce qui, je l’avoue, ne manquait pas de cruauté) quand une dame aux States a vivement protesté et porté plainte contre le fabriquant basé à Hong-Kong quand elle s’est aperçue que le joli phallus ciselé qu’elle utilisait intra-muros était également un vilain espion qui la trompait telle une Mata-Hari en livrant ses secrets intimes à l’entreprise qui lui avait vendu l’objet de son désir. Il y a de quoi s’offusquer quand on apprend qu’un vendu abusait d‘elle pour lui extorquer des renseignements sur sa vie amoureuse y compris sur ses manifestations vocales.

    Evidemment dans ma naïveté je me suis demandé à quoi pouvait bien servir une connexion lorsqu’on jouait le plus souvent en solitaire, mais Body Chat apporte de la sophistication en permettant de moduler, même musicalement, l’activité pénienne selon ses appétits. En outre, la commande du godemiché (d’accord, c’est moins classe que sex-toy) peut être assurée à distance et en tout lieu par son partenaire pour corser la chose. Cependant, ce dernier protocole n’est pas sans évoquer la soumission de la femme au machisme de l’homme, et le godemiché prétendument émancipateur ne deviendrait dans ce cas que le vecteur d’une vibrante tentative avortée de libération de la femme.

    Ce jeu de dames exploité par des voyeurs virtuels n’est pas à l’abri d’autres surprises car des hackers ont démontré que n’importe quel quidam pourrait, avec un peu de doigté, déclencher le phallus à distance et celui-ci se livrerait alors à un viol s’il était dans son fourreau naturel (mais que ferait-il inerte dans celui-ci, sinon combler un vide ?) et à de l’onanisme s’il était tristement abandonné à lui-même.

    Malgré sa simplicité théorique, on voit que l’on n’a jamais fait le tour en pratique du monde de la sexualité.

    Voir également : "Histoire du vibromasseur"

    L’espion séducteur qui venait de Chine

     

    Source : Le Point international

    « CharbDe la paranoïa à la censure »

  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Samedi 3 Février à 09:58

    C'est le feedback. La même chose que pour la cocotte-minute et la tourniquette pour faire la vinaigrette, je suppose. Tous les ustensiles de la ménagère de moins de 50 ans sont ainsi améliorés.

      • Samedi 3 Février à 10:08

        Mais j'espère que dans ce cas il n'y a aucun risque d'explosion, en dehors de celle de l'orgasme.

    2
    Samedi 3 Février à 12:08

    Le fabriquant chinois se fait ainsi une séance de téléphone rose.

      • Samedi 3 Février à 12:45

        Le Chinois étant très commerçant, il n'est pas impossible qu'il revende la chose.

    3
    Samedi 3 Février à 15:40

    Telle est prise qui croyait jouir ! Elles finiront par exploser ces bonnes femmes li - bé - rées!

    On n'arrête plus le progrès qui va se nicher un peu partout!

      • Samedi 3 Février à 15:45

        Libérées mais dépendantes

    4
    Samedi 3 Février à 19:24

    A une époque où tant d'ébats sexuels sont filmés et diffusés sur le net, leurs enregistrements intra-utérins ne vaudront pas pipette à la bourse de Hong-Kong smile

      • Samedi 3 Février à 20:40

        La valeur de l'authenticité. sarcastic

    5
    Samedi 3 Février à 19:29

    Parmi vos lecteurs et trices, est-ce que quelqu'un·e peut vérifier s'il y a bien, au bout-du-bout de l'objet en question, une mini web-cam et un mini spot halogène (ou LED) ?

     

    (c'est juste de la curiosité !)

    ((mal placée))

    (((j'avais pas vu le comm. de Carlus))) ((((promis-juré...))))

     

     

      • Samedi 3 Février à 20:45

        Le fibroscope est un outil de médecin. Mais là on peut voir la chose sous un nouvel éclairage.

      • Dimanche 4 Février à 15:06

        C'est ma faute, j'ai confondu "fibroscope" et "chibroscope" ...!

         

         

         

      • Dimanche 4 Février à 17:08

        Chibroscope ? Là, je suis largué...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :