• L’épreuve

    J’ai regardé d’un œil distrait l’investiture de Joseph Robinette Biden Jr. Une passation de pouvoir sans passeur, puisque Donald Trump, qui faisait toujours la gueule, s’était envolé pour la Floride pour rejoindre l’un de ses golfs.

    L’épreuve Joe Biden (je laisse couler le Robinette) bat Donald deux fois : d’abord, en ayant obtenu aux élections 7 millions de voix et 74 grands électeurs de plus et le rejet de 62 recours juridiques contestant l’évidence, et ensuite par l’âge, puisque que Joe a 4 ans de plus que Donald. Ils ont un point commun mais opposé : Donald a une chevelure qui s’avance en forme d’auvent alors que Joe a une chevelure qui se soulève à l’arrière comme un coffre mal fermé. La cérémonie s’est déroulée devant une foule de drapeaux plantés sur l’esplanade, agités par le vent mais pas par de mauvaises pensées. Etant donné l’âge du 46ème président des USA, j’étais fatigué pour lui. Un cérémonial qui devait être éprouvant avec une station debout prolongée, une épreuve destinée sans doute à tester la résistance du nouvel élu. Biden a tenu le coup et a fait un discours cohérent digne d’un révérend (catholique). Comme il est de coutume aux USA, Dieu fut sollicité. Il me semble que les minorités identitaires totalitaires et accusatrices qui règnent sur les campus universitaires en sortiront renforcées et j’ai toujours une réticence lorsqu’un dirigeant prétend représenter le Bien.  

    « 361. La tactique progressiveLe « complotiste » est un flatteur »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Janvier à 10:36

    Et celui-là on nous affirme que c'est le "BIEN" incarné ! Comme nous disent toujours les gens de gauche!

     

      • Jeudi 21 Janvier à 10:42

        Disons que Biden est d'une gauche tempérée. Je pense que c'est plus son esprit religieux qui le positionne dans le Bien.

    2
    Jeudi 21 Janvier à 10:55

    Je ne sais s'il est religieux. S'il ne l'est pas (ou peu), il sait qu'il doit se couler dans le moule.

    Son discours dégoulinait de bons sentiments. J'ai vite zappé et n'ait donc pas eu droit à l'intermède musical.

    Attendons la suite.

      • Jeudi 21 Janvier à 11:27

        Les bons sentiments que l'on retrouve souvent dans les films américains. L'intermède musical m'a permis de constater que Lady Gaga avait toujours aussi mauvais goût pour se vêtir, mais qu'elle avait par contre une belle voix pour chanter l'hymne américain.

    3
    Souris donc
    Jeudi 21 Janvier à 12:04

    L'horrible Trump qui ose tout, (c'est à ça qu'on les reconnaît) l'appelle Sleepy Joe.

    Joe Biden a survécu à deux attaques cérébrales, une embolie pulmonaire et une thrombose veineuse. Il est aussi soigné pour un mauvais cholestérol et prend des anticoagulants. Il a également un rhume des foins et des reflux d’acides qui parfois, altèrent sa voix. (Radio Classique)

    En effet, un rhume des foin est rhédibitoire pour prétendre à l'Autorité Suprême.

      • Jeudi 21 Janvier à 12:35

        Si ces antécédents sont avérés, ils sont très lourds. Nous auront peut-être une femme métissée comme présidente des USA, ce qui, dans ce cas, provoquerait la  fureur des extrémistes.

      • Jeudi 21 Janvier à 14:36

        Nicolas Canteloup (que je n'apprécie guère par ailleurs) avait défini Kamala Haris comme une "présidente en viager".

         

        (pour mémoire)

      • Jeudi 21 Janvier à 14:49

        Dur, mais bien vu. Elle a, comme on dit, des "espoirs"

    4
    Jeudi 21 Janvier à 15:34

    D'ailleurs, même s'il tient ses quatre ans, il a promis (c'était la moindre des choses, compte tenu de son âge) qu'il ne ferait qu'un seul mandat. Donc on sait déjà que le prochain candidat démocrate sera "la 1ere femme..." la 1ere de couleur" ... la 1ere d'origine indienne... la 1ere de père caribéen...  Beaucoup vont  regretter Hillary qi n'était QUE 1ere femme et 1ere épouse d'ex... smile

      • Jeudi 21 Janvier à 16:04

        Quoi qu'il arrive, des "espoirs" fondés.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :