• Indécences

    L'année passe et les indécences restent :

    Le blanchiment des assassins

    IndécencesIl y a des avocats spécialisés dans le blanchiment des assassins. Mélenchon admirateur du guillotineur guillotiné Robespierre s’était livré à une envolée lyrique proche du délire lors de la mort de Castro. Mais on ne compte plus les personnalités, dont Hollande souriant et le pape lui-même, ayant rendu visite au dictateur cubain qui, cependant, paraissait plus anodin et moins bavard en troquant à la fin de sa vie son redoutable uniforme militaire, avec lequel il paradait longuement sur les estrades, pour un survêtement Adidas nettement plus peuple.

    Indécences

    Aujourd’hui, la blanchisseuse Hidalgo, toujours l'oeil fixé sur les T-shirt à l'effigie du Che de sa jeunesse, tente de blanchir Guevara, le bras droit ensanglanté du dictateur cubain, en lui consacrant une exposition à la Mairie de Paris, n’hésitant pas à proclamer avec indécence son engagement politique aux frais de tous les Parisiens : "Avec l'exposition Le CHE à Paris, la capitale rend hommage à une figure de la révolution devenue une icône militante et romantique. A découvrir gratuitement à l'Hôtel de Ville". Le côté romantique du meurtre et de la torture m’avait échappé, et comme l’a déclaré le philosophe Raphaël Enthoven : "Magnifique ! Meurtres et romantisme à Paris. Que pèsent les victimes du Che à côté d’un hommage à leur bourreau ? En 2019, Anne Hidalgo prévoit une exposition sur la tendresse khmère intitulée +Touche pas à mon Pol Pot+. Voici le temps des assassins".

    L’appel aux assassins

    L’éditeur Gallimard envisagerait de publier les pamphlets antisémites de Céline (Bagatelles pour un massacre (1937), L'Ecole des cadavres (1938) et Les Beaux draps (1941), Les extraits que j’ai pu lire m’ont confirmé que leur intérêt littéraire est nul : il s’agit d’un délire vociférant, d’insultes indignes, des textes d’un niveau inférieur à ceux d’un rappeur violent, et tout bonnement d’un appel au massacre des Juifs qui sera exaucé quelques années plus tard. Après la guerre, Céline, qui ne manquait pas de lâcheté, minimisa la portée de ses écrits, de simples exercices de style, et ne subit pas le sort d’écrivains pourtant moins virulents que lui.

    On se demande pourquoi l’éditeur Gallimard s’est empressé de vouloir publier ces textes, publication qui, jusqu’à présent, n’avait pas été permise par l’épouse de Céline car ils ne grandissent guère le personnage.

    Gallimard compte sans doute gagner de l’argent avec leur éventuelle publication qui serait tout simplement une marchandisation d’un appel au meurtre.

    Ces textes ignobles, s’ils sont publiés, seront achetés par les antisémites dont le nombre croît avec celui des Français d'origine africaine et des extrémistes de droite ou de gauche, ce qui fait du monde. Ils s’en régaleront et ce n’est pas les mises en garde qui changeront quoi que ce soit, alors que les agressions antisémites, allant jusqu’au meurtre, ne font que se multiplier.

    Ainsi l’éditeur Gallimard envisage d’alimenter la psychose antisémite, endémique depuis des siècles mais avec des poussées dévastatrices, en banalisant des textes qui appellent au meurtre d’innocents, en leur donnant un certificat de littérature, en les exposant en librairie, alors qu’ils ne figuraient jusqu’à présent que dans les égouts d’internet où barbotent les malades haineux à l’image de Céline.

    « Bonne année !Le meilleur des mondes »

  • Commentaires

    1
    myriam
    Lundi 1er Janvier à 14:06

    une bien mauvaise nouvelle pour commencer cette nouvelle année , difficile de parler de paix 

    mes meilleurs voeux l ami !

     

      • Lundi 1er Janvier à 14:14

        Merci pour vos voeux. Souhaitons un peu moins de haine.

    2
    Lundi 1er Janvier à 16:02

    Sur fond de tempête, la nouvelle année commence avec les mêmes monstruosités et les mêmes imbécilités...Pourquoi les parisiens on-ils voté pour l'hidalgo ? (question que je me suis posée après son élection) puisqu'ils avaient déjà goûté au Sieur Delanoë ?

    Je vous souhaite quand même une bonne année, puisque nous ne pouvons pas changer les choses!

      • Lundi 1er Janvier à 16:21

        Delanoë était moins sectaire et moins buté qu'Hidalgo.

    3
    Lundi 1er Janvier à 21:09

    Ce que Céline en son temps a écrit était ignoble. Lui donner la parole aujourd'hui est un crime.

    Ce qui n'enlève rien à la valeur de ses romans.

      • Mardi 2 Janvier à 11:12

        C'était un vilain bonhomme, mais personne ne conteste sa place dans la littérature française. Pour ma part je trouve sa prose logorrhéique et je n'ai jamais pu terminer un de ses romans.

    4
    Mardi 2 Janvier à 09:57

    Chez Mélenchon , l'admiration du régime cubain est, au moins, cohérente avec ce qu'il propose par ailleurs pour la France. 

    Chez Ségolène Royal et Anne Hidalgo, cela relève de la nostalgie la plus imbécile de leur jeunesse militante.

      • Mardi 2 Janvier à 11:18

        Content de votre réapparition. Sur votre blog une pancarte mentionnait "fin de traitement", ce qui était un peu inquiétant.

        On peut être cohérent dans l'incohérence. Les deux dames font preuve d'un aveuglement chronique sans espoir.

    5
    Mardi 2 Janvier à 17:11

    Une petite, toute petite consolation, Hidalgo est la personnalité la plus détestée des français ! 

    Gallimard, (honte à eux) a des difficultés financières ???? 

      • Mardi 2 Janvier à 17:23

        Il faudrait qu'elle le soit surtout des Parisiens. 

        L'argent n'a pas d'odeur même de putréfaction.

    6
    semaphore
    Mercredi 3 Janvier à 20:34
    semaphore

    Grâce à une loi taillée sur mesure, Annihildalgo a été élue maire sans même avoir réussi à se faire élire conseillère municipale...

      • Mercredi 3 Janvier à 20:43

        Je crois que Delanoë regrette de l'avoir propulsé à ce poste.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :