• INCENDIE

    Noirmoutier-07-028.jpg

    INCENDIE

     

    Là-bas l’incendie déverse sa lumière

    Glisse en cernant d’un fard doré

    L’œil blanc incandescent sans paupière

     

    Le feu étale un fond de teint orangé

    Sur les ombres noires des toits

    Alignées au bord du doigt de mer

     

    Là-haut le ciel a sauvé son bleu roi

    Balafré de deux traits de lumière

    Que deux avions de proie ont laissés

     

    Fuyant l’incendie un couple de bateaux

    Filent sur la surface argentée

    En creusant deux rides sur l’eau

     

     

    Paul Obraska

     

    « Une idée en l'airIdentification »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 5 Février 2010 à 10:54
    Belle photo! Bien éclairée par le poème.
    2
    Vendredi 5 Février 2010 à 11:19
    Merci. Photo prise à Noirmoutier.
    Dr WO
    3
    Vendredi 5 Février 2010 à 16:45
    L'ensemble nous rappelle que l'hiver s'achève. Agréable thérapie, Docteur, dont je vous remercie !
    4
    Vendredi 5 Février 2010 à 17:49
    Si toutes les thérapies pouvaient être aussi simples !
    Dr WO
    5
    Vendredi 5 Février 2010 à 18:14
    Ce poème colle vraiment bien à la très belle photo.
    6
    Vendredi 5 Février 2010 à 18:17
    Ils sont faits l'une pour l'autre...et avec quel talent !
    7
    Vendredi 5 Février 2010 à 18:30
    L'une a inspiré l'autre.
    Dr WO
    8
    Vendredi 5 Février 2010 à 18:31
    Merci Souliko.
    Dr WO
    9
    Vendredi 5 Février 2010 à 19:19
    Et mon poème parle de fard, de fond de teint et de rides.
    Dr WO
    10
    Vendredi 5 Février 2010 à 21:56
    Et...... mais ce n'est pas mal du tout, Doc.
    J'adore les îles en général, et Noirmoutier est une île qui n'a rien de comparable avec mon île de Batz, déjà par sa superficie. Mais j'avoue que j'aime bien ce lieu qui mérite bien son nom "d'île aux mimosas". Une magnifique photo pour illustrer ces rimes pleines de lumière et de contraste.
    Bonne soirée Doc,
    Bizzzzzzzzzz
    ZAZA
    11
    Vendredi 5 Février 2010 à 22:14
    La photo est superbe mais je reste sur ma faim avec le poeme certes superbement écrit ...désolée dr Wo ! Par contre je viens de m'avancer dans la lecture de vos anciens poemes j'ai adoré vacuité et le figuier ,( pour raison personnelle ),m'a particuliérement touchée
    12
    Vendredi 5 Février 2010 à 22:15

    Merci ZAZA, mais je préfère le terme de vers à celui de rimes. Les rimes ne sont là que pour donner du rythme aux mots. On peut faire de la poésie sans rimes, mais les rimes ne font jamais de la poésie.
    Dr WO

    13
    Vendredi 5 Février 2010 à 22:31

    Je vous remercie d'explorer les strates archéologiques de ce blog. Beaucoup des poèmes anciens ont été peu lus ou pas du tout, notamment "Incendie" qui est un texte descriptif et qui peut de ce fait manquer - si j'ose dire - de chaleur. Il n'a pas le surrréalisme de "vacuité" et le sentiment pour un arbre que j'ai tenté de faire passer dans les deux textes sur le figuier.
    Dr WO

    14
    Vendredi 5 Février 2010 à 23:54
    Merci pour cette définition qui m'avait échappée.
    15
    Samedi 6 Février 2010 à 09:36

    Je pense que vous la connaissiez fort bien et ma crainte est justement de faire des rimes sans poésie, autrement dit des vers de mirliton.
    Dr WO

    16
    Samedi 6 Février 2010 à 10:47
    Ce sont des rimes.
    Dr WO
    17
    Samedi 6 Février 2010 à 11:28
    C'est un écueil.
    Dr WO
    18
    Samedi 6 Février 2010 à 22:55

    Je trouve aussi qu'un poème est dans le meilleur des cas une musique de mots qui suscite des images lorsque les mots se frottent entre eux par leur assenblage inhabituel. La rime ajoute une sonorité et un rythme, mais elle n'est pas indispensable et elle est depuis longtemps passée de mode : le vers libre moins contraignant peut être tout aussi poétique. Pour moi le choix dépend du propos. Mais je ne suis qu'un amateur qui a osé se frotter sur le tard à la poésie.
    Dr WO
     

    19
    Dimanche 7 Février 2010 à 22:35
    Merci pour ton indulgence.
    Dr WO
    20
    leonie
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:20
    Superbe couché de soleil. Perso je vois une ombre orangée : 2 bras, un corps, une jupe, une tête lumineuse, une femme en sorte. Regardez bien ;). Quand au poème, comme d'hab. il colle toujours aussi bien à la photo.
    21
    leonie
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:20
    ou faire de vers sans en avoir l'air!
    22
    leonie
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:20
    Des rimes qui ne riment à rien!
    23
    MARIE-HELENE
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:20
    Pour moi un poème est réussi lorsqu'il fait naitre une musique et c'est bien le cas pour toi!
    24
    MARIE-HELENE
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:20
    L'amateur que tu es a bien fait d'oser! Je n'en dirais pas de même de certains professionnels.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :