• IMPRESSION

    monet-impression.jpg

     

     

    IMPRESSION

     

    Un homme dressé dans sa barque sombre

    La main sur sa rame abandonnée

    Contemple fasciné

    Le soleil effacer la nuit et façonner les ombres

     

    L’œil rouge maquillé de mauve et de bleu

    Encore petit comme mal réveillé

    Saigne un peu

    Sur les écailles de l’eau glacée

     

    Les braises froides des nuages lourds

    Couvent de leur inquiétante lumière

    Le bleu tendre et naissant du jour

     

    L’azur commence à teinter la mer

    Par petites traînées de pleurs

    Sous le regard émerveillé du pêcheur

     

     

    Paul Obraska

     

    Claude Monet « Impression : au soleil levant »

    « La question de fondSortie d’une colère rentrée »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 5 Mai 2011 à 10:20
    Touchant poème, bravo une fois de plus Dr WO.
    2
    Jeudi 5 Mai 2011 à 17:35

    Merci Juntos.

    Dr WO

    3
    Jeudi 5 Mai 2011 à 18:33
    On voit mieux le tableau après avoir lu votre poème.
    4
    Jeudi 5 Mai 2011 à 18:50

    Cette remarque ne peut que me faire plaisir.

    DR WO

    5
    Jeudi 5 Mai 2011 à 19:03
    Je vous découvre poête, et ma foi cela vous réussit bien. Il est vrai que les paroles sont en harmonie avec le tableau... Ce qui serait bien c'est de contempler la toile et d'Ecouter le poème simultanément... Nul doute que "l'impression" serait encore plus profonde.
    6
    Jeudi 5 Mai 2011 à 19:22

    Merci. Mais il y a de très nombreux poèmes sur mon blog, notamment les "poèmages".

    Dr WO

    7
    Jeudi 5 Mai 2011 à 19:37
    J'ai encore beaucoup à découvrir effectivement...
    8
    Jeudi 5 Mai 2011 à 20:00

    Prenez votre temps...Et votre courage.

    Dr WO

    9
    Vendredi 6 Mai 2011 à 01:13
    Vous avez choisi aujourd'hui de vous "attaquer" à un monument !
    Essai transformé, ma parole de novice!
    10
    Vendredi 6 Mai 2011 à 09:03
    Superbe. Je l'ai relu 3 fois et l'impression des mots est aussi forte que celle des images. Contrastes, petites touches, reflets... tout y est. Dommage qu'on ne puisse entendre le texte globalement, d'une seule écoute qui capterait tout en un instant. C'est en cela que l'image nous subjugue souvent plus que les mots.
    11
    Vendredi 6 Mai 2011 à 13:39

    Traduire en mots le tableau princeps de l'impressionnisme était présomptueux. Que cela reste entre nous.

    Dr WO

    12
    Vendredi 6 Mai 2011 à 13:48

    Les mots ne font que disséquer l'impression globale d'une image.

    Dr WO

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :