• Il est de la responsabilité de nos édiles de renouveler durablement leur éco-langage.

    Aujourd'hui, je suis tombé en arrêt devant cette affiche placardée dans le métro où il nous est proposé "d'habiter durable à Paris". J'ai d'abord cru que l'on proposait aux Parisiens un habitat qui ne serait pas provisoire et suffisamment solide pour ne pas être trop renouvelable.

    Cette interprétation a été balayée après consultation du site sur internet. Il s'agit de toutes les mesures à visée écologique proposées par la Mairie de Paris. Je ne peux que les approuver, mis à part le langage convenu qui finit par devenir ridicule et énervant. Je retranscris ici le texte avec quelques commentaires en rouge.

    Une vie parisienne plus saine, confortable et durable, par où commencer?

    C'est évidemment tentant, surtout la "vie durable". Dans un autre paragraphe que je n'ai pas rapporté, on parle également "d'alimentation plus durable": une alimentation qui reste longuement sur l'estomac ?

    Économiser l’énergie chez soi

    •   Adoptez des éco-gestes simples qui feront toute la différence
    •  Installez des équipements économes, pour encore plus d’efficacité
    •   Éco-rénovez votre immeuble pour un logement moins gourmand en énergie et plus confortable
    • Que veut dire : "éco-gestes simples" ? S'il s'agit de ce qui suit, je trouve que ce sont des gestes plutôt compliqués et hors de prix. Il ne s'agit plus de gestes mais de travaux importants et onéreux.

    Se déplacer durable

    •  Préférez les transports en commun et les déplacements doux (vélo, trottinette…)
    •   Privilégiez l’autopartage et le covoiturage. À Paris, vous trouverez une grande diversité d’acteurs pour vous proposer des solutions adaptées à vos besoins.
    •  Profitez des aides financières pour faire l’achat d’un véhicule électrique (voiture ou vélo)
    • "Se déplacer durable" ? En effet, on risque de mettre un certain temps pour aller d'un point à un autre en utilisant la trottinette. Et vous voyez les pépés et les mémés se déplacer sur des trottinettes dans les rues de Paris ? En fait, on ne s'adresse qu'aux jeunes. Les autres peuvent crever, de préférence dans les transports en commun surchargés et pollués, ça les achèvera.

    Consommer responsable

    •  Privilégiez les produits locaux, de saison, issus de l’agriculture biologique et avec peu d’emballages
    •  Triez vos déchets et donnez une deuxième vie à vos objets
    •  Cultivez vos propres fruits et légumes dans un jardin partagé ou demandez un permis de végétaliser à la Ville de Paris
    • Pour "consommer responsable" (quel charabia !), il faut manifestement du temps et de l'argent.
    « Président jetableL'avenir ne sera pas rose »

  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Septembre à 16:39

    Je ne comprends pourquoi cela vous étonne, Mme Hidalgo n'est pas à une sottise près!

      • Lundi 25 Septembre à 16:46

        Les sottises s'accumulent.

    2
    Lundi 25 Septembre à 16:39

    Manifestement, je ne suis pas allé à la même école que celle où l'auteur de ce prétentieux baratin a usé ses fonds de culotte.

      • Lundi 25 Septembre à 16:45

        Je n'en doute pas. Un tel langage finit par ridiculiser une bonne cause.

    3
    Lundi 25 Septembre à 16:42

    Du charabia, effectivement Doc. Ces principes de vie "durable" sont connus de nombre de français et d'habitants urbains. Depuis le temps que nous voyons nos factures augmenter en :

    • Traitement des déchets sélectifs
    • Consommation d'eau et d'énergie
    • Diminution de la pollution
    • Consommer bio

    Nous connaissons ces mesures qui tombent sous le sens du français responsable

    Bon début de semaine.

      • Lundi 25 Septembre à 16:50

        ça tombe sous le sens mais en vidant le porte-feuilles : acheter bio, rénover le logement, changer le mode de chauffage, acheter une voiture électrique, entre autres.

    4
    Lundi 25 Septembre à 17:04

    Considérant la conjoncture qui nous occupe, on se doit d'avoir à l'esprit certaines alternatives déjà en notre possession, mais, en même temps, avec la dualité de la situation induite, il faut de toute urgence se remémorer toutes les issues de bon sens.

    Tout en sachant que tant que durera la sinistrose de cette fin de siècle, il serait bon de se préoccuper de certaines problématiques s'offrant à nous.

    Non, je n'ai rien de grave, mais je vais vous révéler comment rédiger ces textes abs-cons: utilisez donc "le pipotron" simple et gratuit, et devenez un rédacteur hors-paires (je sais) , mais assurez vous que " eu égard à la fragilité présente, nous sommes contraints de fédérer toutes les alternatives possibles, en prenant toutes les précautions qui s'imposent.

      • Lundi 25 Septembre à 17:09

        C'est tout un art. Merci pour la belle illustration.

    5
    Souris donc
    Lundi 25 Septembre à 17:43

    Se déplacer durable. La trottinette des vieux s'appelle le déambulateur.

      • Lundi 25 Septembre à 17:50

        Le déambulateur est plus durable que le vieux.

    6
    Lundi 25 Septembre à 18:56

    Une conclusion s'impose : il faut être jeune, en bonne santé et riche pour habiter "durable" à Paris !  J'aime beaucoup l'idée de la trottinette... Vous vous y mettez quand ? happy

     

      • Lundi 25 Septembre à 19:00

        J'ai vu quelques personnes d'un certain âge sur des trottinettes, j'avoue que c'est assez jouissif.

    7
    Souris donc
    Lundi 25 Septembre à 21:36

    Quand le Parisien en a assez (de la trottinette et autre bio-machins responsables qu’on veut lui fourguer), il peut faire mécène. Ça coûte pas cher, 80 €/an. Il suffit d’adhérer à l’AROP. Pour ce prix modeste, il peut assister aux répétitions de l’Opéra (Garnier et Bastille). Ainsi, j’ai vu Rolando Villazon, en jean, attendre patiemment que le maestro lui indique sa mesure, ouvrir la bouche et chanter son aria des Contes d’Hoffmann. Les chanteurs et autres scénographes donnent des conférences (Patricia Petibon, la diva, Gilbert Deflo, le scénographe belge de l’Amour des Trois Oranges, Bastille, Noël 2005.

      • Lundi 25 Septembre à 22:45

        Oui, j'ai vu ça lorsque je suis allé récemment prendre des places pour des ballets à Garnier.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :