• Hypertension artérielle VI (vie courante)

    19. Lorsque l’on est hypertendu doit-on modifier son hygiène de vie, son alimentation et cela ne pourrait-il pas suffire à normaliser la TA en l’absence de cause précise ?

    20. Une  personne hypertendue peut-elle faire du sport ?

    21. Une personne hypertendue peut-elle avoir des rapports sexuels sans danger ?

     

    19. Lorsque l’on est hypertendu doit-on modifier son hygiène de vie, son alimentation et cela ne pourrait-il pas suffire à normaliser la TA en l’absence de cause précise ?

    En effet, il est bon de suivre quelques règles : réduire sa consommation d’alcool (moins d’un quart de vin par jour pour un homme et deux fois moins pour une femme ou un homme de faible poids , l’alcool est une cause d’HTA), réduire le plus possible sa consommation de sel, privilégier les légumes verts et les fruits (si l’on n’est pas diabétique), éviter la consommation de réglisse, antésite, pastis sans alcool (causes d’HTA) surveiller son poids et le réduire en cas d’excès, avoir une activité physique régulière et progressive, supprimer la contraception orale chez la femme. L’HTA est un des facteurs favorisants principaux de l’athérosclérose et se complique d’ailleurs par son intermédiaire, il importe donc de traiter les autres facteurs de risque éventuellement associés : arrêt impératif du tabagisme, régime pauvre en graisses saturées si le taux de cholestérol est élevé dans le sang. Mais pour ce qui concerne l’abaissement de la pression artérielle, ces règles suivies même de façon draconienne ont une efficacité plutôt décevante : au mieux 1 cmHg ! Mais ne pas suivre certaines d’entre elles comme l’abus de sel ou d’alcool entraîne une poussée tensionnelle. Belle injustice.

    20. Une  personne hypertendue peut-elle faire du sport ?

    Oui, mais à deux conditions : que la pression artérielle soit normalisée par le traitement et que le sport pratiqué soit plutôt un sport d’endurance (par ex : footing, ski de fond, cyclisme de promenade, natation, tennis en double ou de table, golf, volley-ball) que de résistance (par ex : haltérophilie, ski nautique, planche à voile, aviron, sports de combat). On sait que l’activité physique progressive et bien dosée a un effet favorable et que les sports d’endurance élèvent moins la pression artérielle que les sports de résistance. Si l’on veut être certain du bon contrôle tensionnel et de l’absence de danger pour la pratique des sports, il suffit de faire un test d’effort qui permettra de juger du degré d’élévation de la pression artérielle lors d’un effort maximal. Cependant même si la pression artérielle n’est pas encore normalisée, une activité physique régulière sans être « sportive » et compétitive contribuera à l’abaisser.

    21. Une personne hypertendue peut-elle avoir des rapports sexuels sans danger ?

    Avec un partenaire habituel l’acte sexuel ne nécessite qu’une dépense énergétique modérée, l’effort correspond aux premiers échelons d’un test d’effort (autour de 60 watts) équivalent à la montée de deux étages. Chez un sujet sain d’âge moyen la pression artérielle monte de 4 cmHg et la fréquence cardiaque s’élève à environ 130 battements par minute, c'est-à-dire au-dessous de la fréquence maximale théorique (qui correspond à la consommation maximale d’oxygène par le cœur). Le stress subi par le muscle cardiaque est moindre que celui provoqué par une crise de colère. Tant qu’une fréquence cardiaque de 120/min est bien tolérée, il n’y pas de risque cardiaque particulier.

    Pour l’hypertendu(e), il faut surtout tenir compte de cette élévation de la pression artérielle de 4 cmHg. Elle n’aura guère d’importance si avec le traitement son niveau de base est proche de la normale, mais si la TA reste très élevée, cette marge supplémentaire risque d’être néfaste pour les artères du cerveau

    Les rapports sexuels ne présentent habituellement pas de danger chez l’hypertendu(e) traité(e) dont la TA est contrôlée, encore faut-il que ceux-ci soient possibles.  Divers traitements peuvent en effet réduire la libido des hommes comme des femmes : antihypertenseurs centraux (alphamethyldopa), aldostérone et apparentés et certains bêtabloquants (propanolol). D'autres favorisent les troubles de l'érection : certains bêtabloquants (aténolol, propanolol, bisoprosol), alphabloquants, diurétiques thiazidiques et apparentés, alphamethyldopa.

    « Pince mon seigneurLA VIERGE ET L'ENFANT »

  • Commentaires

    1
    Samedi 13 Août 2011 à 11:11
    L'exposé est parfait, mais il révèle une injustice de plus : Sans importance réelle dans doute au regard des misères de l'humanité, mais qui ce soucie de l'humanité, lorsqu'il ne peut pas grâce ou à cause du médicament qui le soigne, ne peut pas ou mal, accéder à un plaisir simple, gratuit, et naturel ... Faire l'amour !
    Nettoue
    2
    Samedi 13 Août 2011 à 11:25
    Et pour l'hypotension?
    3
    Samedi 13 Août 2011 à 11:28

    En fait, j'ai mentionné l'influence possible des médicaments sur la libido et l'érection pour être complet. En pratique, cette influence est très variable selon les individus et leur sexualité de base et le plus souvent, il n'y a pas d'interférence.

    Dr WO

    4
    Samedi 13 Août 2011 à 11:51

    La question étant imprécise, j'ignore si ma réponse sera adéquate. S'il s'agit d'un sujet habituellement hypotendu, le rapport sexuel élèvera sa pression artérielle avec peut-être le risque d'une hypotension après, ce qui invite à rester couché. Un autre cas est possible : le traitement hypotenseur peut provoquer une hypotension orthostatique, c'est à dire en position debout, qu'il faut donc éviter dans les ébats.

    Dr WO

    5
    Samedi 13 Août 2011 à 13:08
    Pour vivre heureux, vivons couché.
    6
    Samedi 13 Août 2011 à 14:28

    En tout cas, c'est la bonne méthode pour ne pas tomber plus bas.

    Dr WO

    7
    Samedi 13 Août 2011 à 18:50
    L'HTA augmente avec l'âge et c'est normal; un régime alimentaire ne va pas l'abaisser mais au moins éviter en partie que cela ne s'agrave.
    Je crois que si on a le choix, il vaut mieux avoir un peu d'HTA (selon l'âge) que prendre ces terribles bêtabloquants, non ?
    8
    Samedi 13 Août 2011 à 19:16

    Les bétabloquants ne sont pas les seuls hypotenseurs. Il existe au moins 6 familles de médicaments. Quel que soit l'âge, il est préférable d'avoir une TA normale ou proche de la norme.

    Dr WO

    9
    Dimanche 14 Août 2011 à 09:36
    Mieux vaut être riche, beau, intelligent et en bonne santé, évidemment.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    10
    Dimanche 14 Août 2011 à 11:00

    Ma proposition est plus accessible.

    Dr WO

    11
    Lundi 9 Janvier 2012 à 19:16
    Cher Dr Wo, sans aucun rapport avec votre intéressant article, une vidéo extraite d'Arte, je n'y crois pas mais votre point de vue me serait précieux ! Merci d'y jeter un oeil. http://www.youtube.com/watch?v=qzufPU0IiM4&feature=share
    12
    Lundi 9 Janvier 2012 à 19:29

    J'ai vu la vidéo. Il n'y a pas à croire ou pas croire. Il n'y a rien, c'est une expérience invérifiable, c'est une affirmation. Quant à la conclusion elle n'est pas crédible, un laboratore ferait fortune avec un tel produit s'il était efficace et bien toléré.

    13
    Samedi 18 Février 2012 à 04:32
    Bonjour,
    Vraiment intéressant l' article.Mais en ce qui concerne la dernière paragraphe, comment peut on modérer la fréquence cardiaque?

    Sandrine
    14
    Samedi 18 Février 2012 à 09:50

    L'élévation de la fréquence des battements cardiaques dépend de l'effort réalisé et c'est un indice de l'effort demandé au coeur pour assurer l'élévation du débit sanguin que nécessite, en particulier, le travail musculaire. Il y a 3 façons pour modérer l'élévation de la fréquence cardiaque : réduction de l'effort, l'entrainement physique (c'est ce que font les sportifs dont le coeur au repos est habituellement très lent) ou brider l'élévation par un béta-bloquant (considéré comme un "dopant" dans le sport). J'espère avoir répondu à votre question.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :