• Fondre d’horreur

    caravaggio22.jpg

    Il y a beaucoup d’amateurs des films d’horreur. Beaucoup de personnes, paraissant parfaitement équilibrées, aiment regarder des monstres, des gens terrorisés, des meurtres, des tortures, des giclées de sang, et ressentir les frissons qu’ils procurent. Les meilleurs suggèrent plus qu’ils ne montrent, l’objectif étant de provoquer chez le spectateur la peur et l’angoisse, alors qu’il est assis confortablement dans un fauteuil sans être directement menacé, il peut donc jouir de cette horreur par procuration, sortir ainsi de lui-même et de la banalité de sa vie quotidienne, mais rétablir aisément, si nécessaire, son équilibre en sachant que toutes ces monstruosités sont fictives.

    J’avoue que j’ai horreur des films d’horreur. Les horreurs authentiques ne manquent pas dans le monde, et leur récit comme les images que l’on m’en donne suffisent à susciter l’inquiétude et la révolte.

    Mais je viens d’apprendre que la vision de films de terreur aurait un intérêt : celui de faire maigrir. C’est du moins ce qu’avance l’équipe britannique de Richard Mackenzie de l’université de Westminster après avoir mesuré la dépense énergétique de dix spectateurs au cours de la projection des films d’horreur. Les expérimentateurs ont ainsi pu constater que « Shining » permet de brûler 184 calories en moyenne, « Les dents de la mer », 161 calories et « l’Exorciste », 158 calories. La décharge d’adrénaline et l’accélération de la fréquence cardiaque provoquées par la peur imaginaire, mais réellement vécue par l’organisme, expliquent aisément cette dépense énergétique. Un bon « thriller » ferait dépenser l’équivalent d’une barre chocolatée, ce qui est finalement peu, et il faudrait qu’un obèse passe son temps à visionner des horreurs pour avoir une chance de maigrir, en évitant de grignoter une barre chocolatée pour calmer son angoisse, et étant sédentaire il ne lui resterait plus que la peur et quelques kilos en plus. Cette petite étude ne m’engage aucunement à changer mes goûts (je parle de ce genre de films, pas du chocolat), d’autant plus que je suis plutôt mince.

     

    Le Caravage : "Judith décapitant Holopherne"

    « Bonnes nouvellesSado-maso »

  • Commentaires

    1
    Mardi 30 Octobre 2012 à 17:08
    Même analyse que vous ! Vu sur France 5 dans le "Magazine de la Santé" ce jour !
    moi aussi, suis mince et je voisd assez d'horreurs en allumant la télé,dans les journaux et autres médias ... plus ce que le Vie nous réserve de "déferlantes" et oups à terre !
    Mais le genre humain ?? !! reste un mystère
    Bonsoir @++
    2
    Mardi 30 Octobre 2012 à 17:12

    C'est une étude amusante, mais sans grand intérêt. Bonne soirée à vous.

    3
    Mardi 30 Octobre 2012 à 17:28
    Voilà à quoi s'occupent des chercheurs!
    4
    Mardi 30 Octobre 2012 à 17:43
    Etude rigolote... Autant j'aimais les films d'horreurs et les bons chocolats (belges de préférence) Autant maintenant, les films d'horreur ne m'intéressent plus et les chocolats (même les meilleurs et plus réputés) me font horreur.... Aurai-je abusé Doc..... Bonne soirée
    5
    Mardi 30 Octobre 2012 à 18:07
    J'aime les thrillers à suspense d'autant que si je suis trop stressée je passe à autre chose, par contre, les films d'horreurs avec des lézards géants ne me procure aucune sensation, d'ailleurs je n'en ai pas regarder depuis l'exorcisme où je me suis couverte de honte en éclatant de rire lorsque la petite possédée à cracher dans les lunettes du prêtre ! Je préférais de loin les films de Hichkock !
    Et puis comme vous, je n'ai pas besoin de maigrir, alors !
    L'on fais vraiment des études sur tout et n'importe quoi !
    Nettoue
    6
    Mardi 30 Octobre 2012 à 18:08

    L'horreur donne de l'indigestion.

    7
    Mardi 30 Octobre 2012 à 18:10

    Beaucoup cherchent ce qu'ils doivent chercher.

    8
    Mardi 30 Octobre 2012 à 18:13

    C'est vrai qu'à un certain niveau l'horreur fait rire. Mécanisme de défense ou mauvaise mise en scène.

    9
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 08:14
    Un voisin m'a dit il y a longtemps : "si on enlevait de la Bible les scènes de meurtres, de massacres à grande échelle, d'exécutions sommaires et de tortures... il ne resterait plus grand chose".
    Je crois comme lui que la première fiction d'horreur est la Bible.
    10
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 08:47

    Le tableau du Caravage en est l'illustration.

    11
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 10:28
    Je déteste les films d'horreur, tous genres confondus ! Le chocolat par contre... mais tout va bien, je n'ai pas besoin de maigrir ! Ouf !
    12
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 10:45

    Donc, vous pouvez manger du chocolat...

    13
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 18:28
    On peut aussi regarder assidûment Hollande et ses sbires,
    ceux là nous feront réellement maigrir, soyez en sûr.
    En tout cas, j'apprécie beaucoup vos goûts picturaux.
    Amitiés.
    14
    Jeudi 1er Novembre 2012 à 09:18

    En tout cas, nous serons allégés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :