• Faux-semblant

    Faux-semblantAujourd’hui, en ce 1er mars, un temps superbe sur Paris. Tout semble avoir repris sa place. Un étalage de jeunes gens, pour la plupart bas les masques, assis sur les marches de la basilique du Sacré-Cœur, fêtant à leur manière le 150ème anniversaire de la Commune de Paris, face au soleil, et Paris à leurs pieds discrètement noyé dans un zeste de brume. L’immanquable homme-statue sur un piédestal qui semble avoir été installé pour lui, dans sa blancheur immobile est courageusement revenu, statue si parfaite que les passants restent indifférents à sa présence qui fait partie du décor. Une journée à déguster en attendant d’être à nouveau privés de gourmandise.

    « N'importe quoi !Quand les petits pois mettent leur consommateur en boîte »

  • Commentaires

    1
    Lundi 1er Mars à 18:33

    "Bas les masques" pour préparer le prochain confinement.

      • Lundi 1er Mars à 18:44

        La naissance d'un confinement ne s'improvise pas.

    2
    Lundi 1er Mars à 21:01

    Il faut bien que jeunesse se tasse.

      • Lundi 1er Mars à 23:13

        Pour avoir de l'ambiance il faut un maximum de monde dans un minimum d'espace avec un maximum de bruit.

    3
    Souris donc
    Mardi 2 Mars à 09:05

    Les statues vivantes m'ont toujours fascinée, mais comment font-ils pour rester si totalement immobiles, au point d'abuser les passants ?

      • Mardi 2 Mars à 09:09

        Une prouesse inhumaine.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :