• ESCAPADES XIV


    René Magritte " Perspicacité"


    L’ŒUF DE MAGRITTE

     

    Tenant son pinceau comme une mouillette

    Le peintre prit un œuf d’oiseau

    Sur l’assiette de sa palette

    Et au bout du pinceau

    Sur la toile étonnée

    Fit naitre un oiseau

    Aux ailes déployées

     

    Le peintre peignit l’intemporel

    L’avenir et le passé de son modèle

    Mais qui manipule un œuf

    Manipule un bœuf

    Il aurait pu peindre une brebis

    Il aurait pu l’appeler Dolly

    Il aurait pu créer une autre bête

    Ou faire de l’œuf une omelette

     

    Un œuf est un mystère

    D’où peut naitre le meilleur comme le pire

    On ne sait jamais ce que l’on peut en faire

    On ne sait jamais ce qui va en sortir

    Surtout lorsqu’on le retire aux mères

    Paul Obraska

    « 39. Le rendez-vous des thérapeutesC'est pour mieux te manger, mon enfant. »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 5 Novembre 2008 à 16:54
    L'avenir et le passé. L'avenir est le passé. Tout n'est qu'un éternel présent.
    2
    Mercredi 5 Novembre 2008 à 17:11
    Oui. Ce tableau parait être une plaisanterie, mais je trouve, comme vous, que c'est le plus "métaphysique" de Magritte.
    Dr WO
    3
    Mercredi 5 Novembre 2008 à 17:23
    Et un éternel recommencement où présent et avenir se télescopent parfois. Ce tableau de Magritte est un de ceux que je préfère. Quant au symbolisme de l'oeuf, il est si riche qu'un simple commentaire n'y suffirait pas !
    4
    Mercredi 5 Novembre 2008 à 18:41
    Et l'oeuf a la rondeur du cercle du temps où avenir et passé naissent l'un de l'autre.
    Dr WO
    5
    Jeudi 6 Novembre 2008 à 13:28
    C'est presque du "dessin de presse" mais je ne trouve pas que ce soit de l'art. Suis-je un Béotien? C'est grave Docteur?
    6
    Jeudi 6 Novembre 2008 à 16:45

    Ce n'est pas grave car je trouve que vous n'avez pas tort. Chez Magritte les formes et les  couleurs non le plus souvent rien de "picturales". Il s'adresse plus au cerveau qu'à l'oeil. C'est une peinture "onirique" où règne l'absurde. Parmi les surréalistes, certains comme Dali s'adresse aux deux.
    Dr WO

    7
    Jeudi 6 Novembre 2008 à 17:21
    Je suis rasséréné, moi qui préfère Dali.
    8
    Jeudi 6 Novembre 2008 à 17:33
    Comme peintre, sûrement.
    Dr WO
    9
    Jeudi 6 Novembre 2008 à 17:37
    Je sens comme une critique? C'est vrai, en peinture, je préfère les peintres.
    10
    Jeudi 6 Novembre 2008 à 18:25
    Cela me rappelle ce commentaire entendu dans l'émission de Michel Pollack quand Bouygues a pris le contrôle de TF1: "Des maisons de maçon, une télé de merde" Bouygues avait exigé des excuses et obtenu ce rectificatif: "Une télé de maçon, des maisons de merde". L'auteur a été, mis sur liste noire. Mais on s'en serait douté.
    11
    Jeudi 6 Novembre 2008 à 18:27

    Aucune critique. Je suis d'accord. On a d'ailleurs reproché à Magritte de faire une peinture "antipicturale" ou "extrapicturale", mais il exprime autre chose, c'est un langage.
    Dr WO

    12
    Jeudi 6 Novembre 2008 à 18:35
    Rectificatif savoureux.
    Dr WO
    13
    Samedi 7 Mars 2009 à 10:51
    Je n'avais plus en mémoire ce tableau,le texte
    est superbe,merci à vous........
    amicalement
    krismalo
    14
    Samedi 7 Mars 2009 à 11:27
    Ravi de vous avoir remis en mémoire ce curieux tableau de Magritte un peu "philosophique".
    Dr WO
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :