• ESCAPADES XI

    Marc Chagall "Les saltimbanques dans la nuit"


    LES MUSICIENS

     

    Les saltimbanques sont venus ce soir

    Masques blafards dans le bleu sombre

    Troués d'orbites vides au regard noir

    Flottant sans corps dans la pénombre

     

    Les instruments s'amusent entre eux

    Leurs chapelets de notes enjouées

    S'élèvent clairs dans la nuit bleue

    Les musiciens exécutent la gaité

     

    Les mains comme des oiseaux

    Virevoltent sur le violon pâle

    Caressent le corps d'un flûteau

    Et attirent les gens dans le bal

     

    Les instruments bêtes fidèles

    Flattées par la main  des artistes

    Plus vivants par leurs ritournelles

    Que leurs maîtres au regard triste


    Paul Obraska 

     




    BANDONEON

     

    Le bandonéon se love sur toi Astor

    Il baille et se courbe et s'étire

    Tes mains  tiennent son corps

    Et sous la caresse de tes doigts

    Il pousse un profond soupir

    Alors tu le presses contre toi

    Et son souffle rauque, saccadée

    Gronde entre tes bras

    Puis tu le laisses doucement aller

    Et il entoure tes genoux serrés

    Pour te remercier, Astor Piazzolla.


    Paul Obraska

    « 34. Les passeursParlons modes 2 »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Septembre 2008 à 16:42
    Toujours un régal! Quelle bonne idée d'illuster un tableau par un poème!
    2
    Jeudi 11 Septembre 2008 à 17:09
    Bien vu. C'est dans ce sens que ça marche, d'où le néologisme de"poèmage". J'avoue que c'est bien prétentieux de ma part de vouloir "illustrer" de si beaux tableaux par mes petits textes. J'espère que la sincérité de mon admiration pour eux me fera pardonner.
    Dr WO
    3
    Jeudi 11 Septembre 2008 à 20:37
    Je vois que vous aimez aussi sa musique.
    Dr WO
    4
    Vendredi 23 Janvier 2009 à 13:22
    Permettez moi, cher Dr WO, de vous faire une proposition honnête, sans arrière-pensée et surtout sans obligation d'achat ! Je serai à Paris à partir du 27 janvier et j'ai pensé que cela pourrait être amusant de faire connaissance. Si cela ne vous agrée pas, soyez sûr que je n'en prendrais aucun ombrage. Dans le cas contraire vous pouvez me contacter sur le mail figurant sur chacun de mes commentaires, dans les détails. Pas sur outlook, je ne l'ai pas. Je vous souhaite une bonne journée !
    5
    dullima
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:38
    Etre un bandoneon entre les mains de Piazzolla et se laisser bercer, étourdir, déchirer !
    6
    dullima
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:38
    Oui, j'aime beaucoup Piazzolla. J'apprécie également beaucoup vos poèmes et la façon dont ils illustrent les toiles de votre blog.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :