• Des images de la semaine 20/15

    On ne peut pas échapper à la photo de la rencontre historique de Pépère avec un joggeur du nom de Fidel Castro, dictateur émérite de son état, et dont la gouvernance a appauvri son pays à un tel point qu'il est obligé lui-même de se vêtir d'un modeste survêtement Adidas qu'il ne quitte pas, comme le ferait un vulgaire SDF. Devant l'hilarité de ses visiteurs, son sourire est un peu crispé. On ne rit pas du malheur des autres.

     

     

    D’après les services de renseignements sud-coréens Kim Jong-un a fait exécuter son ministre de la Défense le mercredi 13 mai à l’aide d’un canon anti-aérien sur un champ de tir. Le coupable était accusé d’avoir «sommeillé lors de défilés militaires, ce qui pourrait être le signe d'une instabilité du régime», note l’AFP.

    Ci-contre le quadruple canon (ZPU-4) qui aurait servi à endormir définitivement son ministre en le pulvérisant, car son tir est capable de traverser une épaisse pièce métallique.

     

    On est prié de sourire et d'applaudir

     

     

     

     

     

     

     

    Au Burundi, le président Pierre Nkurunziza, qui s'était prudemment éclipsé pendant le coup d'Etat, annonce en revenant dans son pays, le retour à la normale, mais en comptant s'en prendre aux manifestants qui protestaient contre son désir de rester dans son fromage plus longuement qu'il n'est permis .

     

     

    Pour la Biennale de Venise, Christoph Büchel artiste de 48 ans, à la fois islandais et suisse, a conçu le pavillon officiel de l’Islande comme: « La première mosquée de la ville historique de Venise ». En effet cette ville, pourtant longtemps tournée vers l’Orient, n’avait jamais permis l’ouverture d’une mosquée dans la ville historique, forçant ses habitants musulmans qui le souhaitaient à se rendre sur le continent pour trouver un lieu de prière.

    « Il a eu du mal à trouver un lieu adapté à son projet, se heurtant à de nombreux refus. Finalement, il a déniché une église baroque désaffectée dans le quartier de Cannaregio, appartenant à un propriétaire privé, dans laquelle aucun rite religieux n’avait été effectué depuis plus de 40 ans […] Quelques jours avant l’inauguration, vendredi, la municipalité menaçait encore de l’interdire, mais l’ouverture a eu lieu comme prévu, avec une prière musulmane en bonne et due forme, célébrée par un authentique imam. La mosquée avait été décorée par l’artiste, avec des calligraphies de versets du Coran, des tapis de prière, etc. » (Rue 89). Petite Sainte Sophie à Venise.

    Les barbares de l'Etat islamique progressent. Ils sont proches de la ville antique syrienne de Palmyre, merveille qui avaient résisté aux siècles. Elle ne résistera pas aux fanatiques de l'islam. On comprend mal pourquoi ces fanatiques continuent à progresser et réussissent à tenir un vaste territoire. Les armées censées les combattre disposent d'effectifs bien plus importants et d'un appui aérien dont les islamistes sont dépourvus. Seuls les Kurdes n'ont pas plié. Vous ne trouvez pas ça bizarre ?

     

     

    Bonjour tristesse.

     

     

     

     

     

     

     

    La chaîne TV américaine est très pudibonde jusqu'à flouter les seins nus d'un tableau. En l'occurrence celui de Picasso : "Les femmes d'Alger" que vous pouvez voir, les seins dévoilés, dans l'article précédent.

     

     

     

     

    Je pense que cette chaîne TV a évité de montrer Sophie Marceau dévoilant par accident sa culotte lors de la "montée des marches" au festival de Cannes. Il me semble que précédemment elle avait déjà montré par accident un de ses seins. Que va-t-elle dévoiler la prochaine fois ?

     

     

     

    « Des femmes qui rapportentFemme qui pleure »

  • Commentaires

    1
    Samedi 16 Mai 2015 à 19:18

    Image d'un monde qui devient fou.

    2
    Samedi 16 Mai 2015 à 19:33

    Il l'a toujours été. Mais la folie s'exprime depuis le XXème sur une grande échelle et de façon très diversifiée. On a le droit à toutes les facettes de la folie, de la plus absurde à la plus cruelle.

    3
    Samedi 16 Mai 2015 à 19:51

    Revue de presse Doc, triste à pleurer... Je n'arrive pas à me faire à ce que le monde devient. Bonne soirée mon ami. ZAZA

    4
    Samedi 16 Mai 2015 à 20:51

    Les seins de Picasso (pourtant peu naturels) et la culotte de la charmante Sophie apportent cependant une touche de gaîté.

    5
    Samedi 16 Mai 2015 à 21:02

    Un bilan assez déprimant heureusement une note de légèreté avec la culotte de Sophie Marceau ... quant aux seins floutés.. ma foi les américains mes laisseront toujours perplexes... 

    A propose de Cuba il me semble que l'embargo aussi a contribué à la misère de ce pays qui a quand même réussi à maintenir l'école gratuite et les soins. J'ai eu l'occasion il y a quelques mois à Paris d'assister à un spectacle de danse du Ballet National Cubain... le niveau, l'inventivité et la modernité étaient très élevés... reste bien sûr la répression des intellectuels et autres opposants ce qui est manifestement critiquable.. 

    Bon week-end Dr WO

    6
    Samedi 16 Mai 2015 à 23:00

    Vous avez raison le bilan cubain n'est pas entièrement négatif. Une gratuité de certains services publiques, une bonne médecine. Quant à l'art, il n'est pas à mettre au crédit du régime comme pour l'URSS.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :