• Copeaux, seau n°5

    « La balle est dans leur camp ». Ce copeau de la langue de bois d’allure sportive a un côté ludique. Voilà des gens, en principe sérieux, qui jouent à la baballe. Le jeu consiste pour un camp politique ou syndical à se débarrasser de la balle, comme une patate chaude, en l’envoyant chez l’adversaire pour regarder avec intérêt ce qu’il va en faire. On pourrait comparer ce jeu politique à du tennis ou du volley-ball où les joueurs envoient la balle de l’autre côté du filet  avec violence, en montrant les dents et en levant le poing lorsque la patate reste de l’autre côté. Ce qui ne les empêche pas de rigoler ensemble dans les vestiaires, comme les politiques le font dans les palais de la République où seuls persistent les filets à provisions.

     

    « Que le gouvernement (ou toute autre direction) prenne ses responsabilités ». On se demande ce que cela veut bien dire. Les responsabilités, il les a déjà. Ou alors d’habitude il les met de côté, bien rangées dans une armoire et quand on le sollicite, il les sort, les époussette et les prend. Ce copeau n’a aucun sens, même une direction qui ne fait rien reste tout aussi responsable de ce qu’elle est censée diriger.

     

    « Il faut déchiffrer le message » Le message émane en général du peuple et est destiné aux gouvernants. Il parait difficile à lire sans doute en raison d’une certaine incurie du peuple à s’exprimer clairement, surtout lorsqu’il le fait en marchant. Les politiques, voire les journalistes se penchent donc avec perplexité sur le message abscons pour le déchiffrer. On comprend l’embarras de ces diplômés des grandes écoles devant des messages cryptés comme : « Je crains d’être licencié » ou « Je suis chômeur et je ne retrouve pas de travail » ou « Mon salaire ne me permet pas de vivre correctement ». Qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ? En général les gouvernants devant les difficultés du déchiffrage se contentent d’une solution approximative comme « Ce message traduit un inquiétude ». Ah ! Bon,  c’est rassurant, il ne se passe rien, c’est seulement la crainte qu’il se passe éventuellement quelque chose, on peut donc continuer comme avant.

     

    « Il faut se retrousser les manches » copeau prolétaire toujours prononcé par ceux qui ne le sont pas en réponse aux prolétaires qui réclament une augmentation de leur salaire et de façon indécente aux chômeurs qui ne demandent qu’à les retrousser.

    « Le petit roi et l'EmpereurAINSI VA LA VIE XIX »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Janvier 2009 à 19:26
    Après cette journée de grève, le Gouvernement doit se retrousser les manches et déchiffrer le message que lui adressent les Français. Après tout, qu'il prenne ses responsabilités ! La balle est dans son camp...
    2
    Vendredi 30 Janvier 2009 à 19:30
    Belle réunion des copeaux du 5ème seau
    Dr WO
    PS je n'ai pas pu obtenir la page de votre blog (erreur 404)
    3
    Vendredi 30 Janvier 2009 à 20:21
    Ah si Ingmar Bergman était là pour le septième "seau": il le mettrait en images! Et moi aussi j'ai des problèmes pour aller sur votre blog.
    4
    Vendredi 30 Janvier 2009 à 22:24
    Je ne pense pas que Bergman aurait été intéressé par les paroles de ces "seaux"
    Dr WO
    5
    Vendredi 30 Janvier 2009 à 23:20
    Mais voyons, s'il y avait un septième "seaux", ce serait la fin du monde ! Histoire de continuer dans le jeu de mot, sinon, voilà article que j'apprécie toujours autant.
    6
    Samedi 31 Janvier 2009 à 09:44
    Merci de venir faire un "seau" dans mes errances.
    Dr WO
    7
    Samedi 31 Janvier 2009 à 10:25
    Voilà un seau qui n'est point sot (les autres non plus d'ailleurs ) ! Qu'il serait bon de faire de ces copeaux un joli feu de joie !
    8
    Samedi 31 Janvier 2009 à 10:31
    En évitant de l'éteindre avec un seau d'eau.
    Dr WO
    9
    Samedi 31 Janvier 2009 à 11:29
    Et par ces temps de froidure, il aurait l'intérêt de nous réchauffer.
    Dr WO
    10
    Samedi 31 Janvier 2009 à 14:33
    Merci de l'intérêt que vous portez à mon (modeste) blog. Attention ! pas de "www" après le "http" (cliquez sur mon prénom dans ce comm' !) A bientôt !
    11
    Samedi 31 Janvier 2009 à 22:34
    Bonne nuit.
    Dr WO
    12
    Mercredi 11 Août 2010 à 11:14
    Une prime spéciale pour "il faut déchiffrer le message".
    13
    Mercredi 11 Août 2010 à 15:41

    C'est à peine ironique.

    Dr WO

    14
    Jeffanne
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:33
    Quel texte qui corrobore, en tous points, ce que je pense.... et vive le feu de bois avec tous ces copeaux, cela ferait comme un feu de la St Jean et l'on pourrait danser la farandole et sauter le feu (tout au moins essayer... je suis petite) comme dans certaines communes anglo-saxonnes...
    15
    "Anonyme"
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:33
    Bonne fin de soirée.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :