• Comme pour les phrases, les conneries les plus courtes sont les meilleures

    Comme les phrases, les conneries les plus courtes sont les meilleures

    La plaque sur l'avenue des Champs-Elysées dédiée au policier Xavier Jugelé assassiné par un islamiste en 2017, dégradée hier par le symbole anarchiste et par un autocollant "Action antifasciste" qui prêterait à rire si la situation n'était pas triste car ces soi-disant antifascistes se conduisent de la même façon que les fascistes du XXème siècle.

    Depuis 18 semaines, après chaque samedi qui nous donne, ainsi qu’au monde entier, le spectacle déambulatoire de personnes vêtues de gilets jaunes ne sachant plus très bien ce qu’elles veulent, sinon entretenir leur ressentiment mais qui ne seront jamais satisfaites puisqu’elles ne sont pas satisfaites d’elles-mêmes, accompagnées d’un contingent plus ou moins fourni de voyous, vandales et pilleurs, habillés de jaune et/ou de noir, avec un alibi politique pour justifier leur violence gratuite mais parfois criminelle lorsqu’il s’agit d’incendies, nous avons droit sur nos lucarnes informatives à l’interview tristement désopilante d’une personne soigneusement revêtue de jaune, ce qui lui permet de dire n’importe quoi devant des millions de Français, mais ceux-ci méritent cependant de subir son discours débile puisque beaucoup d’entre eux continuent à soutenir ces déambulations illégales et violentes, tout en protestant contre les actions des policiers qui tentent, comme ils le peuvent, de se protéger comme de protéger le bien commun.  

    Comme les phrases, les conneries les plus courtes sont les meilleures

    « Orientation sur le terrain sexuelExposition de la collection Courtauld »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Mars à 20:11
    Pangloss

    Moins il y a de gilets jaunes dans les rues, plus il y a d'imbéciles, de voleurs, de voyous et de casseurs de tous poils.

      • Dimanche 17 Mars à 20:40

        Il y en a suffisamment pour permettre aux casseurs de nuire.

    2
    Dimanche 17 Mars à 20:45

    Comme dit Pangloss: "...imbéciles, voleurs, voyous et casseurs de tous poils...", mais pas que:

     

    Category War > Violent Demonstrations Photos

    epa07442879 La police anti-émeute monte la garde près d'un grafiti où on peut lire: "l'Intifada partout" sur les Champs-Élysées lors de la manifestation "Acte XVIII" (la 18ème manifestation nationale consécutive un samedi) à Paris, le 16 mars 2019. Les soi-disant "gilets-jaunes" est un mouvement populaire de protestation rassemblant des sympathisants d'un large éventail politique, qui a commencé par manifester à travers le pays à la fin de 2018 contre les prix élevés du carburant. Entre-temps, le mouvement proteste également contre les réformes fiscales du gouvernement français, la hausse du coût de la vie et certains demandent même la démission du président français Emmanuel Macron. EPA-EFE / YOAN VALAT 

     

      • Dimanche 17 Mars à 20:52

        Nous avons vu que c'est une bonne occasion de se manifester comme l'a montré l'agression verbale (en attendant mieux) de Finkielkraut.

    3
    Souris donc
    Lundi 18 Mars à 08:14

    Gilets Jaunes, au départ, cette France Périphérique théorisée par Christophe Guilluy, petite classe moyenne en voie de paupérisation. Infiltrés par les opportunistes de tout poil, pilleurs de banlieue, blackblocs casseurs (dont les exactions sont filmées avec complaisance par les chaînes d'info en continu, qui, on l'aura noté, ne parlent plus "d'ultra-droite"). Manque plus que les zadistes.

    Les saccages ont un coût qui devient exorbitant. Mobilisation des forces de l'ordre*, pertes abyssales des commerçants, fuite des touristes...).

    Comme dans les pays sous-développés émergents on finira par voir des vigiles armés devant chaque commerce.

    *C'est pas cher, c'est l'Etat qui paie. Comme au récent cirque écolo à Nairobi où notre cher Président a promis 500 millions d'euros à l'Afrique pour qu'elle s'équipe en panneaux solaires.

      • Lundi 18 Mars à 09:09

        Il serait souhaitable que Macron cesse de faire le beau ailleurs (à nos frais) pour s'occuper d'urgence des affaires hexagonales. Il ne suffit pas de parler (ce qu'il sait faire trop longuement), il devient nécessaire d'agir.

    4
    Lundi 18 Mars à 09:15

    Et prix spécial du jury au plus gros cocu de l’histoire contemporaine : le Gilet jaune qui ne refuse jamais :

    - de servir de bouclier humain aux petites crapules anarcho-débilo-violentes

    - de servir de caution populaire et respectable à la pire racaille politique 

    - d'offrir à Dieudonné l’occasion de manifester au milieu de son peuple tant aimé

    - d'accueillir si aimablement en son sein des salafistes qui ne demandaient pas tant

    Encore bravo !

      • Lundi 18 Mars à 09:24

        Et qui estime qu'il en a le droit car "il meurt de faim".

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :