• Le SARS-CoV-2 étant nouveau et assez primesautier, nous avons eu depuis le début de cette pandémie beaucoup d’affirmations sans preuves, et de ce fait des décisions erratiques, non seulement de la part des autorités mais également des médecins qui se sont un peu trop livrés à des affirmations péremptoires infirmées par les faits.

    Lire la suite...


    10 commentaires
  • La conjonction de la pandémie où l’on conseille de s’écarter de son prochain devenu une menace (on peut d’ailleurs se demander s’il ne l’a pas toujours été) et le développement tentaculaire d’internet a conduit à l’expansion de la virtualité (jusqu’à la création de mondes virtuels avec une économie parallèle), avec le travail à distance, mais aussi à la médecine sans médecin.

    Lire la suite...


    8 commentaires
  • 402. De la vaccinophobie à l’impasse vaccinaleHier, un député LaREM à Saint-Pierre-et-Miquelon a été lapidé devant son domicile par des personnes manifestant contre le passe vaccinal. Un tel excès de violence montre qu’une fraction irréductible de la population est vaccinophobe. Elle a peur du vaccin et reste insensible à ses bénéfices en ne voyant que ses risques pourtant très faibles, une rareté démontrée par le nombre considérable de personnes aujourd’hui vaccinées.

    Lire la suite...


    20 commentaires
  • 401. Et la coupe fut pleineCe matin, j’ai été me faire couper les cheveux. Il m’en reste encore un peu. A propos du pass vaccinal qui a vu triompher l’opposition en poussant à reporter le débat, j’ai appris que ma coiffeuse était farouchement antivax, ce qui m’a porté à serrer mon masque sur le nez. J’ai donc eu droit à une avalanche d’informations sur la nocivité de la vaccination. D’abord que tout son entourage médical est contre (ce qui est fort possible). Que le soir du réveillon qui a réuni des gens qu’elle connaissait, tous les vaccinés à trois doses ont été malades et le seul convive qui ne l’a pas été avait été testé négatif avant de venir mais n’était pas vacciné, ce qui sous-entend à ses yeux que le vaccin favorise la contamination. Les frères Bogdanoff, non vaccinés, sont certes morts en réanimation à 6 jours d’intervalle mais personne n’a dit qu’ils sont morts du COVID. Les pays qui traitent la maladie par l’hydroxychloroquine, bien sûr, et non par la vaccination s’en tire sans problème comme l’Afrique et le Japon, pour éviter sa fureur car elle était tout de même armée de ciseaux, je ne lui ai pas fait remarquer que 80% des Nippons étaient complètement vaccinés. Je suis resté muet devant ces arguments débités avec une conviction impressionnante, et je n'avais qu’une seule hâte : qu’elle cesse de couper les cheveux en quatre.


    8 commentaires
  • 400. Comment échapper à la vaccination mais pas à la connerieMettons à part les personnes persuadées que la vaccination est destinée à nous rendre les esclaves de Bill Gates ou d’un groupe occulte quelconque, une crainte paranoïaque du domaine de la psychiatrie. D’autres ont peur d’une piqûre quasiment indolore, mais surtout du vaccin lui-même prétextant le manque de recul et doutant de son efficacité ou de son innocuité. Ces dernières personnes ne sont aucunement convaincues par les millions de vaccinés dans tous les pays dont l’état montre sans ambages que la tolérance au vaccin est excellente et qu’il protège, même si cette protection n’est pas parfaite et qu’elle s’épuise avec le temps.  Cette opposition au vaccin touche toutes les classes sociales y compris ceux qui une formation scientifique, à commencer par des médecins. Sur le site « egora », Marion Jort rapporte le 27/12/21 les manœuvres loufoques auxquelles peuvent se livrer les personnes voulant échapper à la vaccination mais aussi ce qu’on peut leur offrir pour qu’elles acceptent d’être protégées contre le SARS-CoV-2.

    Lire la suite...


    6 commentaires
  • L’obligation du pass sanitaire en entreprise est en discussion. Comme il va se muer probablement en pass vaccinal, cette obligation est, bien sûr, une forte incitation à se faire vacciner. Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a d’emblée déclaré, avant la réunion prévue avec la ministre Elisabeth Borne, qu’une telle obligation serait « absurde et totalement inefficace ». Qu’elle soit difficile à mettre en œuvre, c’est probable, mais elle n’est pas absurde, et elle n’est sûrement pas inefficace, d’une part pour pousser les gens à la vaccination, et d’autre part, on sait qu’entre vaccinés la contamination est plus faible, et même en cas de contamination le risque de se retrouver aux soins intensifs est nettement moindre. Voilà donc un responsable syndical qui se prétend compétent pour prendre les bonnes mesures sanitaires, même s’il l’est pour discuter les modalités de leur application. Depuis le début de cette pandémie la plupart des opposants au gouvernement mettent en doute la plupart des mesures sanitaires imposées par ce dernier comme s’il s’agissait de mesures politiques, or le gouvernement ne fait que suivre les recommandations des équipes médicales qui le conseillent, mais en tenant compte des impératifs autres que sanitaires dans un équilibre qui ne serait simple pour personne. Tout cela pour dire qu’il est plus que regrettable de mélanger399. Politicailleries et mesures sanitaires politicailleries et mesures sanitaires. Les opposants qui ne le font pas se grandissent, d’autant plus qu’il y a bien d’autres critiques à faire au gouvernement en dehors du domaine de la santé. Ceux qui choisissent ce terrain pour s’opposer sont finalement minables. Quand la pandémie sera contrôlée, on pourra alors faire le bilan de la gouvernance pour lutter contre elle en fonction des connaissances du moment, mais s’opposer pour s’opposer en cette matière fait douter du sens des responsabilités de l’opposant.399. Politicailleries et mesures sanitaires


    6 commentaires
  • 398. « L’inconvénient d’être né »« L’inconvénient d’être né » est le titre d’un livre de Cioran, auteur qui cultivait le pessimisme avec une délectation rentable. Reste qu’il écrivait ses fragments avec talent et causticité, et j’ai toujours lu sa prose avec plaisir, un plaisir qui contraste avec le désespoir étalé par l’auteur fragment après fragment, mais qui ne l'a cependant jamais poussé, et heureusement,  à mettre fin à ses jours. Illustration : Petrini

     

    Lire la suite...


    10 commentaires
  • 397. Extrême vaccinationLe pass vaccinal sera de plus en plus exigé pour traverser les frontières. Il y a un voyage où il paraissait peu probable que l’on puisse exiger d’être vacciné : le dernier, celui vers l’Au-delà. Que nenni ! En Allemagne, les personnes souhaitant obtenir une aide au suicide de la part de l’association allemande pour l’euthanasie sont priées d’être vaccinées contre la Covid-19 ! Elle exige en outre un test avant de rencontrer les candidats pour le dernier voyage qui seront ainsi dûment prémunis contre la mort naturelle, ayant préféré une mort choisie sans que celle-ci soit perturbée par ce malin virus. Notons qu'en l'absence de vaccination, le postulant pour le dernier voyage n’aurait pas la possibilité de se procurer un moyen d’en finir, les commerces non essentiels exigeant également le pass vaccinal pour y pénétrer. Ajoutons, que ne sachant pas avec certitude la destinée du voyage ultime, il faut appliquer le principe de précaution et ne pas transporter le virus dans le lieu de destination où il pourrait se répandre puisque l’on ne connaît pas le degré d’immunité des habitants de ce lieu, en étant cependant rassuré s’il s’agit de l’enfer puisque le SARS-Cov-2 ne résiste pas aux températures élevées. Illustration : Bocklin : L'île de la mort


    12 commentaires
  • 396. Liberté, j’écris ton nom…de traversDepuis que le gouvernement, comme beaucoup d’autres, a imposé des mesures sanitaires pour tenter de limiter les conséquences de la pandémie, les mots liberté et liberticide sont largement utilisés par les opposants, et surgissent régulièrement dans les débats médiatiques. Il est vrai que l’on impose à la population recommandations et restrictions, et les chatouilleux de la liberté s’empressent d’en discuter la nécessité sans rien proposer à la place, sinon le laisser-faire en avançant que la mortalité n’est pas si élevée, que ce sont surtout les vieux qui meurent, et qu’ils sont de toute façon destinés à mourir, ce qui est vrai pour chacun d’entre nous, ou les personnes atteintes de comorbidité qu’il serait tout de même regrettable de laisser mourir.

    Lire la suite...


    9 commentaires
  • 395. « En même temps »Le concept macronien du « en même temps » est un sport nautique où pour avancer ou reculer, c’est selon, on donne en alternance un coup de pagaie à droite et un coup de pagaie à gauche. Dans la pirogue gouvernementale (n’hésitons pas à manifester notre sensibilité africaine), le couple présidentiel peut s’organiser pour que les coups de pagaie soient assurés en même temps par Emmanuel et par Brigitte, l’un à droite, l’autre à gauche. C’est ainsi que pendant qu’Emmanuel promeut des dispositions sanitaires rigoureuses (et efficaces) comme la mise en place du pass sanitaire, Brigitte invite à sa table, le 8 novembre, des médecins opposés à ces dispositions comme le Dr Guillaume Baruck généraliste opposé à l’obligation vaccinale pour les soignants et le Dr Fabien Quedeville qui fut à l'origine en début d'année d'un mouvement de contestation du confinement. Tous deux se disent opposés au pass sanitaire mais se défendent d'être antivax, ce qui montre que ces deux généralistes font également du « en même temps » Illustration : Picasso


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique