• CHALEUR

     

     

     

    Il fait chaud

    La femme nue assoupie

    Etreint le lit

    La tête dans ses bras en berceau

     

    Il fait chaud

    Le corps découvert alangui

    Dans la beauté de son impudeur

    Dans le charme de sa candeur

     

    Une heure de sommeil

    Volée sur la nuit

    A l'ombre de la chambre fleurie

    Dehors le soleil

    Frappe sur les volets fermés

     

    Au pied du lit

    Les vêtements éparpillés

    De trop

    Et un chien endormi

     

    Il fait chaud

    La femme s'est s'abandonnée

    Nue

    Sans retenue

    Dans la chaleur de l'été


    Paul Obraska

    Pierre Bonnard "Sieste" 

     

    « Les dessous douteux de la fêteCachez ce monument que je ne saurais voir »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 22 Juin à 16:29

    Texte et tableau sont beaux et de saison !

      • Jeudi 22 Juin à 17:00

        Bon, je peux aller faire la sieste.

    2
    Jeudi 22 Juin à 18:57

    A vous lire, il fait encore plus chaud.

      • Jeudi 22 Juin à 19:04

        Il y a un âge où c'est la seule façon d'être en chaleur.

    3
    Souris donc
    Jeudi 22 Juin à 19:19

    Un aérosol d'eau, une colonne soufflante, toutes les fenêtres ouvertes la nuit et fermées le jour. Une vieille maison aux murs épais et une bonne inertie thermique. Moins poétique, plus efficace. C'est l'heure de l'anisette : santé !

      • Jeudi 22 Juin à 19:31

        Outre mon réfrigérateur, il ne fait frais chez moi que dans le hall de mon immeuble. Y séjourner longuement paraîtrait suspect.

    4
    Jeudi 22 Juin à 19:48

    Beau tableau de Pierre Bonnard que j'apprécie beaucoup, et super le poème, en effet, : il fait chaud!

      • Jeudi 22 Juin à 22:17

        Merci.

    5
    Jeudi 22 Juin à 21:06

    Très hot, ce poème ! la canicule vous inspire.

      • Jeudi 22 Juin à 22:19

        Ce serait davantage le tableau que la chaleur. wink2

    6
    Un Cœur qui bat
    Vendredi 23 Juin à 05:59
    Bonjour Doc,
    Il y a toujours un bien dans un mal. Ce tableau laisse fantasmer.... et comme c'est vendredi tout est permis ... chaleur.... Bonheur. Très bon WE
      • Souris donc
        Vendredi 23 Juin à 09:44

        Caliente. Le tableau et le poême. Es tu palpitar, disent les cardiologues.

         

      • Vendredi 23 Juin à 10:16

        Ai-je à craindre la censure et/ou les associations ? sarcastic

      • Souris donc
        Samedi 24 Juin à 21:09

        Meuh non, Dr Wo, vous ne craignez rien. Votre poème n'a rien à voir avec la porno amateur, dite sextape.

        Tous sur le Vieilles Canailles sur TF1.

    7
    Samedi 24 Juin à 22:48

    Bonnard n'a pas besoin de ça pour atteindre la notoriété. Mais, comme dit un proverbe italien : "Au-dessous de la ceinture, il n'y a ni foi , ni loi"

      • Un Cœur qui bat
        Dimanche 25 Juin à 08:50
        Bonjour Doc, à en croire Les paroles d'Elodie FRÉGÉ effectivement les Italiens auraient raison car elle chantait il y a déjà une dizaine d'année : "rien ne dure...au dessus de la ceinture... ". Très bon dimanche
      • Dimanche 25 Juin à 09:26

        Mais c'est également parfois le cas au-dessous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :