• Cause toujours

     

    Un de mes amis profondément religieux, devant mes doutes sur les croyances, m’a assené un argument qu’il considérait comme définitif : alors, si Dieu n’existe pas, d’où vient la conscience ?

    D’abord, il est aussi vain d’affirmer que Dieu existe que d’affirmer qu’il n’existe pas. On ne peut avancer de preuves ni dans un sens ni dans l’autre. Les religions ont construit un Dieu anthropomorphique, juge incommode, mais fort commode pour trouver une cause à toute chose, et comme Dieu est incréé, la quête s’arrête là à la satisfaction des croyants. Mais de la même façon on peut avancer que l’univers est incréé : il existe tout simplement, sans faire intervenir une divinité quelconque avec un projet finaliste dont nous sommes la fin, ou que l’univers est Dieu lui-même et que nous en faisons partie sur un mode malheureusement fini, ce qui permettait à Spinoza de raser la divine barbe blanche qui le gênait beaucoup. Mais avec ou sans Dieu et quels que soient ses attributs et l’endroit où on le met, le mystère reste le même.

     

    La quête causale est une des caractéristiques de l’humain. Evidemment, je ne sais pas d’où vient la conscience, je me doute bien qu’elle a un rapport avec la masse de neurones connectés que nous avons dans le crâne, puisque la première disparait avec la seconde, mais c’est tout ce que nous savons. Quand on ne trouve pas la cause d’un phénomène, on cherche à tout prix à en trouver une et Dieu vient combler notre ignorance, ce qui est d’une facilité reposante, mais pas une preuve de son existence.

     

    La recherche de la causalité est le moteur des sciences. Mais même là, il ne faut pas trop se faire d’illusions.  On observe et on détaille de plus en plus l’enchaînement des faits et on peut même aller loin dans l’étude des phénomènes physicochimiques, mais les savants finissent toujours par se heurter à des « pourquoi » insolubles. Les causes nous échappent encore plus en biologie. Par exemple, les mécanismes de la génétique sont démontés avec précision, on peut dire comment ça marche, mais pas pourquoi. Pourquoi les choses se déroulent-elles de cette façon et pas autrement ? Et pourquoi ces mécanismes très complexes fonctionnent-ils spontanément et à une vitesse stupéfiante ? La seule chose que l’on peut dire est que s’ils ne fonctionnaient pas de façon aussi remarquable, nous ne serions pas là pour en causer.

    Et cela vous étonne que des savants, fatigués de rechercher des causes insaisissables car reculant sans cesse, puissent devenir croyants ?

    Geluck-le-chat-et-dieu.jpg

    Dessin de Philippe Geluck

    « La Corne du diableEquivalence »

  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Octobre 2011 à 12:41
    La conclusion du chat est excellente Doc....!!!!
    2
    Mardi 11 Octobre 2011 à 13:36
    Et si Dieu était tout simplement la question "Pourquoi ?" ? Ou mieux, la réponse sans crise existentielle : "Parce que !" ?
    3
    Mardi 11 Octobre 2011 à 13:52

    On ne peut pas lutter avec le chat.

    4
    Mardi 11 Octobre 2011 à 13:57

    Dieu comme cause est la solution des croyants; ce qui ne fait que reculer le mystère.

     

    5
    Mardi 11 Octobre 2011 à 14:29
    La question de votre ami est intrigante DR WO. Je suis croyante, mais pas au niveau de l'église. et me pose naturellement des questions, qui resterons en l'état, bien sur ! Je ne pense pas que la conscience soit instillé par Dieu, je la vois plus comme un sentiment moralisateur, mais un sentiment tel l'amour et l'amitié !
    La logique voudrait qu'il n'y ai rien, mais elle demande aussi l'explication du nombre impressionnant de croyants, doués eux-aussi d'intelligence. Dieu est-il seulement une sauvegarde ?
    Nettoue
    6
    Mardi 11 Octobre 2011 à 15:12

    La conscience ne s'entend pas seulement au sens moral, mais surtout comme la connaissance de sa propre existence mortelle et dans la capacité de se poser des questions métaphysiques. Le nombre n'est aucunement une preuve de vérité. Le sentiment religieux est né avec l'homme justement en raison de la conscience de sa finitude et de l'espoir d'un au-delà.

    7
    Mardi 11 Octobre 2011 à 15:32
    Vous pensez donc que même sans en avoir vraiment conscience l'homme croit, parce-que la pensée d'une "vie éternelle", le rassure ?
    8
    Mardi 11 Octobre 2011 à 15:57

    N'étant pas moi-même croyant, il serait présomptueux de ma part de savoir ce qui pousse un croyant à croire. C'est sûrement très complexe : influence familiale et sociologique, adhésion au message d'un prophète, explication du monde etc...Mais ce qui est certain est que la mort joue un rôle crucial et que la première manifestation du sentiment religieux est l'enterrement des morts.

    9
    Mardi 11 Octobre 2011 à 16:28
    La science recherche les causes. La foi y ajoute une raison. Ce qui n'est pas très raisonnable.
    10
    Mardi 11 Octobre 2011 à 17:39

    La foi ayant postulé une cause première, l'esprit humain étant ainsi fait qu'il s'efforce de la rendre raisonnable.

    11
    Mardi 11 Octobre 2011 à 22:34
    Vaste question... la référence à Spinoza est intéressante et le mot de la fin du chat est génial ! Impossible de lutter contre la foi mais on pourrait essayer de se débarrasser des religions sources de trop de nombreux conflits, de guerres et de frustrations.. mais ce n'est qu'un voeux pieux...
    12
    Mercredi 12 Octobre 2011 à 12:29
    Et Dieu comme solution est la cause des croyants !!!
    13
    Mercredi 12 Octobre 2011 à 18:21

    J'aime les questions qui ne comportent aucune réponse.

    14
    Mercredi 12 Octobre 2011 à 18:22

    Excellente inversion.

    15
    Mercredi 12 Octobre 2011 à 23:35

    Comme je l'ai dit dans un précédent commentaire, je ne parle pas de la conscience morale mais de la conscience de soi et de sa finitude. Sur le plan physiologique l'apparition de la conscience et tout simplement de la pensée raisonnée dont l'homme est capable à partir du fonctionnement de simples cellules neuronales est un mystère.

    16
    Mercredi 12 Octobre 2011 à 23:38

    Je ne sais pas ce que vous entendez par "éveil". Est-ce l'eveil bouddhiste ?

    17
    Jeudi 13 Octobre 2011 à 10:45

    C'est la démarche de Krishnamurti, penseur indien qui a en particiulier écrit "La révolution du silence". Difficile à réaliser.

    18
    Jeudi 13 Octobre 2011 à 10:49

    L'eveil en soi peut aussi aboutir à l'isolement et à l'indifférence à ce qui vous entoure.

     

    19
    Jeudi 13 Octobre 2011 à 10:53

    Vous considérez la conscience comme une entité en soi indépendante du cerveau utilisé comme simple outil. Les religions appellent ça l'âme qui ne disparaîtrait pas avec le corps. Sympathique mais peu probable.

    20
    Jeudi 13 Octobre 2011 à 19:11

    Si vous ne pouvez pas prouver l'existence de l'âme, c'est qu'elle est - par définition - une croyance.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    21
    Jeudi 13 Octobre 2011 à 20:37

    A chacun ses expériences, mais je ne doute pas de votre sincérité.

    22
    Leonie
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:02
    Dr. WO vous dites : Evidemment, je ne sais pas d’où vient la conscience, je me doute bien qu’elle a un rapport avec la masse de neurones connectés que nous avons dans le crâne, puisque la première disparait avec la seconde, mais c’est tout ce que nous savons.

    Contrairement à ce que vous dites, nous pouvons savoir si nous faisons un effort en nous ouvrant. Que faites vous de l'éveil? vous pensez que c'est un leurre? malheureusement ou plutôt heureusement c'en n'est pas un. L'homme a été berné sur sa véritable nature et malheureusement il est tellement conditionné depuis des millénaires qu'il a perdu le mode d'emploi pour redevenir ce qu'il a toujours été, un être divin.
    Je sais cela va vous faire rire, mais perso ça ne me fais plus rire depuis que j'ai soulevé le voile et que je constate les faits et je ne suis pas la seule ce qui me rassures.
    23
    Leonie
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:02
    PS - tous les textes sacrés de toutes les religions font mention de l'éveil de façon tellement voilée que les adeptes n'y voient que du feu. Pourquoi avoir caché à l'homme la vérité? c'est à lui de faire un effort de la chercher en s'extirpant du conditionnement dans lequel il vit depuis toujours.
    24
    Leonie
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:02
    La véritable conscience de soi se révèle lorsque le mental se tait.
    25
    Leonie
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:02
    L'éveil en soi est bouddhiste, indouiste, chrétien, shamaniste bref il existe dans toutes les religions et croyances, chaque civilisation le décrit à sa façon à travers les croyances ou religions qui masquent la réalité.
    26
    Leonie
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:02
    Je voulais rajouter le cerveau, est juste une interface qu'utilise la conscience qui n'est qu'une énergie intelligente qui lorsque qu'elle est libérée transforme l'homme et lui redonne sa vraie nature à savoir un être plein de bonté. L'éveil est la clé de l'évolution de l'humanité sans guerres et injustices.
    27
    Leonie
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:02
    L'eveil en soi n'aboutit pas forcément à l'isolement et à l'indifférence à ce qui vous entoure, je sais de quoi je parles. S'il y a isolement c'est que l'éveillé est rejeté par les non éveillés qui ne croient pas que cela soit possible. Sinon si l'éveillé ne dit rien et vit sa vie sans rien dire, et c'est ce qui se passent pour des milliers de personnes, il ne s'isole pas. L'image véhiculé de la personne qui va vivre comme une ermite loin de tout est actuellement fausse. Bon je sais qu'il est vain d'essayer de vous convaincre et c'est ce qui me désole mais je le comprends fort bien. Je voudrais juste vous dire que c'est à cause de son scepticisme que l'humanité est incapable de s'éveiller, mais j'ai de l'espoir car la jeune génération qui vient est plus ouverte.
    Pour ce qui est de l'âme, elle existe vraiment, ce n'est pas une croyance de ma part, c'est une réalité que je ne peux vous prouver ni vous donner des détails ici...
    28
    Leonie
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:02
    Pas pour moi Doc, non parce que j'ai expérimenté.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :