• Bonnie and Clyde

    Bonnie and Clyde

    Cyril Hanouna qui anime par sa tchatche l’émission TV « Touche pas à mon poste », dont on connaît le bon goût, a fait voter 178 personnes de son public, le 10/04/17, dans un simulacre d’élection pour le premier tour de la présidentielle. C’est Jean-Luc Mélenchon, avec 32% des voix, qui est arrivé en tête de ce scrutin bidon.

    Bon, on se dit que c’est logique : des fans d’un bonimenteur sont d’évidence sensibles au talent d’un autre bonimenteur, d’un autre homme de spectacle aux saillies appréciées comme le sont pour ce public les saillies (pas de mauvais esprit SVP) de leur présentateur préféré.

    Las ! Ce simulacre d’élection a également été organisé sur des campus d’instituts d'études politiques de Lille, Rennes, Grenoble, et d’Aix-en-Provence depuis la mi-mars. Résultat : JL Mélenchon arrive également en tête et Poutou, le trotskyste qui roule des mécaniques, dépasse parfois Fillon !

    Si on peut penser que, peut-être, le public de Hanouna n’a qu’une connaissance imparfaite du programme de Mélenchon et qu’il a été surtout sensible à sa tchatche, il me paraît difficile d’accuser les élèves de « sciences politiques » de l’ignorer (ce qui serait désespérant).

    Donc, les bras m’en tombent que l’on veuille à la tête du pays un revenant d’une idéologie du XXe siècle qui, quelle que soit la forme qu’elle a prise, a fait le malheur des peuples qui l’ont subie. Est-ce osé de craindre qu’elle puisse aboutir au même résultat dans notre pays quelle que soit la forme que Mélenchon veut lui donner, notamment celle qu’il semble apprécier et qui s’illustre tristement en ce moment au Venezuela ?

    Ce comédien qui attire les foules, admirateur de Robespierre, ambitionne de rejouer une adaptation moderne en plus soft de la révolution française, la constituante en bandoulière, et les riches à la place des ci-devant d’antan.

    Avec une autre revenante du XXème, son double sur bien des aspirations, les deux se référant à De Gaulle que leurs camps avaient vomi en son temps, Mélenchon forme un couple redoutable, à la manière de Bonnie and Clyde, que l’on aimerait ne pas voir ensemble à la scène finale.

    « "Jardins" au Grand PalaisEN ATTENTE DE L’ORAGE »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 14 Avril à 22:25

    C'est tout à fait cela pour ce couple d'enfer Doc ! Je crois bien que les français ne savent plus où il en sont dans cette campagne électorale lamentable !

    Bonne soirée

     

      • Vendredi 14 Avril à 23:21

        Et dangereuse.

    2
    Souris donc
    Samedi 15 Avril à 09:04

    Dr Wo, si VRAIMENT vous prenez sciences pipeau au sérieux, je sature votre blog avec ce que vous chantiez comme carabin. Derrière la belle appellation "sciences" ! "politiques" ! c'est juste une prépa. C'est après qu'on sépare le bon grain de l'ivresse, ENA, HEC, Essec, humoriste (Anne Roumanoff), puis pour les moins doués, école de journalisme.

    Se rappeler les lubies de Richard Descoings et le Hijab Day. Ils votent Mélenchon ? Moi, aux questionnaires des journaux en ligne, je vote bien Lassalle. Faut bien rigoler de temps à autre.

    Et les sondages ? Vous avez vu sur Envoyé Spécial comment ils sont cuisinés ? Questions induisant la réponse attendue par le commanditaire.

    On n'est pas sérieux quand on a 17 ans.

     

      • Samedi 15 Avril à 10:14

        Beaucoup de jeunes ont le goût de la révolution, même en pleine connaissance du contenu. Les dirigeants socialistes sont passés pour la plupart par le trotskisme sans le moindre sens du ridicule. Certains n'en guérissent pas. Bien sûr il faut être prudent sur la signification des sondages, mais je serais méfiant, avec les abstentions et le vote colérique ou simplement "pour voir" on peut avoir une configuration explosive et irréversible.

    3
    Souris donc
    Samedi 15 Avril à 09:16

    J'oubliais l'essentiel : belle trouvaille, Bonnie and Clyde, ils sont identiques de A à Z. On commence à lire leurs programmes comparés, les mêmes. Etatisme + Frexit = ruine.

      • Samedi 15 Avril à 10:22

        Ce qui les sépare, c'est l'immigration. Pour le reste ils se touchent comme les extrêmes et les  deux sont redoutables, comme B and C opposés à la société établie.

    4
    Samedi 15 Avril à 10:19

    A 10 jours du vote, on s’aperçoit que même les porte-parole n'ont pas lu les programmes de leurs mentors. Clémentine Autain et Alexis Corbière ont été surpris de découvrir en direct à la télé que le point 62 du programme de Mélenchon préconisait que la France adhère à l'ALBA (Alliance Bolivarienne pour l'Amérique) regroupant Cuba, la Bolivie et le Venezuela ! 

    Nous sommes en plein délire !

      • Samedi 15 Avril à 10:32

        Donc ceux qui veulent voter pour lui sont aussi délirants et/ou ignorants, l'un n'excluant pas l'autre.

      • Souris donc
        Samedi 15 Avril à 21:15

        Mélenchon, c'est FARC et satrape.

      • Samedi 15 Avril à 23:06

        Une autre alliance bolivarienne ?

    5
    Samedi 15 Avril à 13:03

    Les jeunes sont très souvent extrémistes et chez les jeunes bourgeois, il est de bon ton d'être à l'extrême-gauche. Ce qui n'est pas une excuse. Le sens des nuances et de la complexité de la réalité vient avec l'âge. Le droit de vote à dix-huit ans présente des inconvénients.

      • Samedi 15 Avril à 13:18

        Si seulement la sagesse arrivait avec l'âge. Beaucoup de politiciens ne la trouvent jamais.

    6
    Dimanche 16 Avril à 18:56

    Il y a deux jours j'ai entendu une "relation" pourtant pas idiote, annoncer qu'elle voterait pour Mélenchon. Quand je lui ai demandé si elle avait lu son programme, la réponse a été : "Ah non ! J'ai pas le temps pour ça" ! Et ils sont combien comme ça ? Ca me fiche la trouille. cry

      • Dimanche 16 Avril à 20:54

        Elle votera pour Mélenchon comme on vote pour un acteur d'une émission de téléréalité. 

      • Souris donc
        Lundi 17 Avril à 09:16

        Votre relation va être servie, demain il se démultiplie en 6 hologrammes. Très pied-noir, soûlants, s'incrustant à toute heure au nom de leurs protestations d'amitié, sans te demander si tu as envie de jouer les entonnoirs dans lesquels ils déversent leur bavardage, te tapant sur le ventre d'une main et te tirant le portefeuille de l'autre. Pas fiables.

      • Lundi 17 Avril à 09:31

        En effet, la fiabilité ne fait pas partie de leur charme. L'hologramme est l'expression la plus parfaite de l'illusion.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :