• Avant débat de la primaire de la gauche

    Avant débat de la primaire de la gauche

    Notre quatuor socialiste à l’air de s’amuser beaucoup. Ce soir, les camarades vont moins s’amuser. Je crois que les courageux qui regarderont le débat télévisé ne s’amuseront pas davantage, et ceux qui leur sont favorables risquent d’être submergés par une vague de tristesse. Mais j’ai sans doute tort d’anticiper, ce sera peut-être rigolo.

    De gauche à droite (hors tendance politique) :

    Manuel Valls. Obligé de revenir en partie sur sa propre politique économique et en se défaussant sur autrui pour séduire les réactionnaires de gauche. Il est resté cependant ferme face à l’islamisme, ce qui ne semble pas être le cas des autres postulants que cela soit par conviction, lâcheté ou souci de gonfler leur électorat.

    Arnaud Montebourg. Il a le regard fixé sur la ligne bleue des Vosges avec Merkel dans son viseur. L’aimable dandy veut faire payer les banques, au besoin en les nationalisant, comme au bon vieux temps.

    Benoit Hamon. Il paraît que l’on s’extasie sur son programme. On peut. Il proposerait, en effet, que l’on soit payé davantage (hausse du smic, des minima sociaux, du point d’indice des fonctionnaires, revenu universel de 750 €) en travaillant moins (32 heures), tout en défavorisant les entreprises. Bravo l’artiste. Manifestement la dette faramineuse de la France le laisse totalement indifférent. Il n’est peut-être pas au courant. Hamon et merveilles.

    Vincent Peillon. Son programme économique ne parait pas plus idiot que celui des autres (mis à part celui d’Hamon qui est tout de même hors concours), mais il pourrait endosser le portrait que Jean-François Revel fit de Jean-Pierre Chevènement : « Ce Lénine provincial et béat (…), appartenant à la catégorie des imbéciles qui ont un visage d’homme intelligent, encore plus traîtresse et redoutable que celles des hommes intelligents qui ont un visage d’imbécile » (« Le voleur dans la maison vide » Ed Plon p. 580). Cet agrégé d’histoire, fâché avec les dates historiques (plaçant les évènements incriminés 40 ans en arrière au lieu de 75 ans), a osé mettre sur le même plan la situation des musulmans dans la France d’aujourd’hui et celle des juifs sous le régime de Vichy. Les Français juifs de l’époque, dont la plupart n’étaient pas pratiquants, auraient été, selon lui, victimes de la laïcité alors qu’ils ont été victimes d’un antisémitisme d’Etat, sans aucun rapport avec la religion, et qui a conduit à leur extermination par les nazis. Cette comparaison est donc stupide, suspecte et nocive car elle banalise du même coup le nazisme (« tout se vaut ») sans que cela émeuve pour autant les médias de gauche qui pardonnent aux copains de leur camp de proférer les pires monstruosités. Pour rattraper son ineptie, cet ancien ministre de l’Education nationale s’est targué d’une ascendance juive, ce qui est encore plus minable.

    ADDENDUM : Peillon lors de ce premier débat de la primaire de gauche a ajouté à son palmarès : "Les Français d'origine musulmane", ce qui n'a provoqué, semble-t-il (car j'ai évité la vision de ce débat), aucune réaction de la part des journalistes comme des participants, mais a conduit une internaute curieuse à demander où se trouvait la "Musulmanie".

    « La confusion des valeursPlaidoyer pour les accidents de la route »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 12 Janvier à 16:31

    Je ne regarderai sûrement pas ce "foutage de gueule", que ces 4 guignols s'apprêtent à jouer ce soir!

    Valls qui a employé le 49-3 six fois, veut maintenant l'abolir (en paroles seulement, des fois qu'il passerait il en aurait besoin)

    Peillon faux agrégé ? il paraît qu'il n'a pas l'agrégation, on s'en doute quand on entend les sottises qu'il sort !

    Hamon n'aurait pas non plus de diplôme ???

    Montebourg idem!

    Mais comment cela se fait-il que ces gens envisagent qu'ils de conduire un pays ?

      • Jeudi 12 Janvier à 16:39

        Vous allez regretter Hollande. smile

    2
    Jeudi 12 Janvier à 16:50

    Magnifiques portraits de ces quatre guignols ! Je ne regarderai pas le débat de ce soir, je tiens à préserver mon équilibre digestif ! Pour vraiment rigoler, j'ai d'autres solutions...^^

      • Jeudi 12 Janvier à 17:09

        Ce n'est, en effet, pas la meilleure solution pour rigoler.

    3
    Jeudi 12 Janvier à 17:27

    Les débats ne m'intéressent pas. Pour moi, ce n'est qu'un cirque médiatique qui profite aux chaînes et offre une publicité gratuite à des personnages en quête de notoriété et de sympathie. Aucun rapport avec le fond: le programme, la capacité, l'expérience, les compétences etc.

    De plus, celui qu'on nous annonce promet d'être profondément ennuyeux quand il ne sera pas agaçant.

      • Jeudi 12 Janvier à 17:31

        Surtout si l'on jette un coup d'oeil sur leurs programmes. En dehors de Valls, ils sont manifestement à côté de leurs pompes.

    4
    Souris donc
    Jeudi 12 Janvier à 19:07

    Hamon et merveilles a bondi de 11% dans les sondages. Il va raser gratis.

      • Jeudi 12 Janvier à 19:21

        A condition d'avoir du poil à raser.

    5
    Jeudi 12 Janvier à 19:13

    Belle galerie d'esquisse de portraits

    A propos de Valls, notons qu'ils veulent tous supprimer le 49.3 SAUF pour le vote du budget ! Pas fous les fonctionnaires ! Pas envie de se retrouver sans salaire à cause de quelques connards de frondeurs smile

    Et la proposition d'Hamon est vraiment hallucinante : Dans les autres propositions évoquées dans le monde, le revenu universel REMPLACE les allocations existantes. Dans celle de Hamon, il vient S'AJOUTER aux allocations existantes ! incroyable 

      • Jeudi 12 Janvier à 19:23

        Manifestement, il a fumé la moquette.

    6
    Jeudi 12 Janvier à 20:02

    Dring, dring, dring... Désolée Doc, pour ce débat je reste aux abonnés absents. Bonne soirée tout de même.

      • Jeudi 12 Janvier à 20:38

        Ils vont être désolés. wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :