• Ascension

    Ascension

    Ce jour de l’Ascension, nous sommes montés à la basilique du Sacré-Cœur comme les onze millions de visiteurs venant la photographier chaque année. Un édifice qui aurait été conçu pour expier les erreurs révolutionnaires et construit sur un terrain en partie occupé par des guinguettes, des jardins et un champ de foire. Le style byzantin fait un peu gâteau de mariage mais sa pierre calcaire qui reste toujours blanche est belle. Par la suite on dressa à ses pieds la statue du chevalier de La Barre (qui fut déboulonnée sous le régime de Vichy), martyr de l’athéisme, torturé, décapité et brûlé en 1766 car « atteint et convaincu d'avoir passé à vingt-cinq pas d'une procession sans ôter son chapeau qu'il avait sur sa tête, sans se mettre à genoux, d'avoir chanté une chanson impie, d'avoir rendu le respect à des livres infâmes au nombre desquels se trouvait le dictionnaire philosophique du sieur Voltaire ». Mais les autorités religieuses n’auraient aucunement participé à cette condamnation.

    Loin de cette histoire sanglante, au bas de la pente herbue, nous avons pris un peu de soleil en regardant les touristes qui regardaient le Sacré-Cœur en le mitraillant ou qui se regardaient eux-mêmes, leur téléphone au bout d’un bras porteur afin de photographier leurs bobines dont ils ne se lassent pas. Ce qui tient du miracle.

    Ascension

    La foule déambule par l’étroite rue Steinkerque qui permet de rejoindre les pentes du Sacré-Cœur à partir du Bd de Rochechouart et la station Anvers.

    « On peut également être brillant dans la connerieCréations infidèlement assistées »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 10 Mai à 20:43

    Je trouve cette basilique très belle pour ma part, mais j'avoue que cette foule me ferait retourner à la maison !

      • Vendredi 11 Mai à 11:36

        Cette basilique est belle de loin en raison de sa situation et de sa blancheur, mais vue de près, elle est grossière à côté de la splendeur des cathédrales gothiques

    2
    Jeudi 10 Mai à 20:47

    C'était mieux avant...

    avant l'invention de la photographie...

    (et des s'marre-phone)

      • Vendredi 11 Mai à 11:43

        cool Bravo d'avoir trouvé deux points de vue identiques avant et après l'expansion du tourisme

    3
    Vendredi 11 Mai à 09:28

    L'invention du selfie a beaucoup fait pour la banalisation du narcissisme.

      • Vendredi 11 Mai à 11:45

        Un narcissisme sans retenue.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :