• Allah ramasse

     

    Sting qui, au Bataclan, un an après le massacre en ce lieu au nom de ce Dieu, a éprouvé le besoin, dans sa ferveur empathique, de chanter sa chanson « Inshallah » afin que tout soit pardonné.

    Hallelujah !

    Allah ramasse

    « 230. Le smartphone en salle d’op.L’Allemagne gardienne des valeurs occidentales »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 16 Novembre 2016 à 18:31

    Quand je vous disais que la minute de silence était un bon début et que ça s'est gâté quand il s'est mis à chanter!

      • Mercredi 16 Novembre 2016 à 18:35

        A présent, je comprends.

    2
    Mercredi 16 Novembre 2016 à 18:59

    Pourvu qu'il ne nous ramasse pas trop vite!

      • Mercredi 16 Novembre 2016 à 19:04

        Freinons des deux pieds.

    3
    Mercredi 16 Novembre 2016 à 19:01
    ZAZARAMBETTE

    Effectivement !

    Bonne soirée Doc

      • Mercredi 16 Novembre 2016 à 19:05

        Je vais essayer.

    4
    Sémaphore
    Mercredi 16 Novembre 2016 à 20:00
    Sémaphore
    Il n'a visiblement pas perdu un proche (ou, variante, avoir une relation, connaissance qui a perdu quelqu'un dans cet attentat -comme moi)... Je ne te vous dis pas dans quelle humeur cela a pu le mettre...
      • Mercredi 16 Novembre 2016 à 23:31

        Stupidité indécente.

    5
    Souris donc
    Mercredi 16 Novembre 2016 à 20:06

    Sting a commencé par présenter :

    La chanson raconte l’histoire d’une famille partie sur un petit bateau. Je n’ai malheureusement pas de solution politique pour la crise des migrants mais, s’il y en a une, je pense qu’on peut la trouver en faisant preuve d’empathie. En s’imaginant sur ce bateau avec vos enfants et ceux que vous aimez.

     

    A la fin de la chanson, il en a rajouté une couche :

     Ces gens fuient la ­violence, la guerre et la pauvreté. Et ils fuiront bientôt les changements climatiques. La solution doit être trouvée dans l’empathie. “Inch’Allah” est un mot d’acceptation, de courage et d’espoir. 

     Incroyable insulte aux victimes.

      • Sémaphore
        Mercredi 16 Novembre 2016 à 20:20
        Sémaphore
        Ils fuient la guerre, la violence et la pauvreté sans femmes ni marmots ??? Tous des célibataires endurcis ???
      • Mercredi 16 Novembre 2016 à 23:27

        @Souris donc : Dans ce contexte, c'est surtout un mot d'acceptation.

      • Mercredi 16 Novembre 2016 à 23:33

        @ Sémaphore : Les femmes ou les soeurs doivent rester à la maison.

    6
    Mercredi 16 Novembre 2016 à 22:55

    Et sur une autre chaîne,  la soirée spéciale "vous n'aurez pas ma haine" . 

    Nous aussi, à notre façon, retournons aux sources de notre religion " Aimez vos ennemis. Bénissez ceux qui vous maudissent"

     

     

      • Mercredi 16 Novembre 2016 à 23:36

        Ma joue, l'ai-je bien tendue ?

    7
    Jeudi 17 Novembre 2016 à 15:36

    Indécent, c'est le mot juste !

      • Jeudi 17 Novembre 2016 à 16:32

        Par un pacifiste bêlant.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :