• 384. Vous avez dit rigueur ?

    384. Vous avez dit rigueur ?Je suppose que les contaminations progressent rapidement puisque les autorités s’affolent, si l’on peut parler de progrès en matière de maladie. On nous livre un nombre de contaminations croissant chaque jour. Mais ayant été formé à la rigueur, je m’étonne que nous soient livrés que des chiffres absolus et plus rarement, à ma connaissance, des taux. Je n’ai pas vu de comparaison avec le nombre de tests effectués. Car tout est relatif. Le nombre de contaminations constatées dépend bien sûr du nombre de tests effectués, or il semble que nos concitoyens se ruent dans les pharmacies et les laboratoires en raison de l’instauration du pass sanitaire. Ajoutons que le nombre total de tests effectués est connu puisqu’ils sont pris en charge par l’Assurance maladie. Par ailleurs, je n’ai pas vu (mais je suis très loin de tout voir) mes confrères qui écument les plateaux émettre une réserve sur cette montée du nombre de contaminations et ne pas préférer, pour donner une meilleure idée de la situation épidémique, un taux de tests positifs par rapport au nombre de tests réalisés comme l'est l'incidence du nombre de nouveaux contaminés par rapport à la population générale.

    NB. Voilà une annonce correcte publiée hier par l'ARS pour la Martinique  : 2.241 cas positifs et cinq décès entre le 12 et le 18 juillet. C'est la première fois depuis le début de l'épidémie que la barre des 2.000 cas est franchie. Le taux d'incidence / en général pour 100000 habitants/ passe de 278 à 625. Et le taux de positivité passe de 10 à 15%. 

    « Les pseudo-patriotesUn président ne devrait pas faire ça »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Juillet à 14:09

    Et c'est pour cela que bon nombre de personnes pensent que les gouvernants nous mènent en bateau !!!

      • Mercredi 21 Juillet à 14:51

        Je pense qu'il présente  des chiffres exacts mais parfois de façon ambiguë.

    2
    Mercredi 21 Juillet à 17:25

    Puis-je faire une hypothèse d'avocat du Diable ?  Avant, les tests étaient effectués sur des gens qui avaient des symptômes ou au moins un doute.

    Aujourd'hui il est effectué pour de nombreuses raisons (doutes mais aussi voyages, activités, refus du vaccin... par des gens bien portant ) 

    Le taux nombre de malades / le nombres de personnes testées devrait normalement être plus faibles dans le second cas que dans le premier et les comparer pourrait donner une impression biaisée que l'épidémie est en baisse. 

      • Mercredi 21 Juillet à 17:55

        Vous avez raison. On introduit un biais lorsque les populations testées ne sont pas comparables. Malgré tout le taux de positivité est plus représentatif que le chiffre absolu. Mais, comme vous le dites, ce que l'on observe pourrait correspondre en grande partie au dépistage de sujets asymptomatiques, donc qui ne seraient pas susceptibles d'être ultérieurement hospitalisés. Ce qui serait un point de vue optimiste de cette progression en mettant en évidence une population immunisée sans vaccination. Il faudrait donc pour être rigoureux distinguer dans la population testée, les symptomatiques et les asymptomatiques pour prévoir les hospitalisations futures. Mais quoi qu'il en soit le taux de positivité donne une bonne image de la circulation du virus.

    3
    Souris donc
    Jeudi 22 Juillet à 16:53

    Et alors maintenant faut vacciner les enfants ? Moi là je garde mes drôles qui jouent aux mousquetaires avec les brochettes à barbecue et la broche intramédullaire qui a servi à l'ostéosynthèse de la fracture en vrille de mon tibia quand un skieur skiant au-dessus de ses moyens m'est rentré dedans. A Ischgl, premier cluster, à qui les stations de ski doivent leur confinement et leurs pertes de chiffre d'affaire.

    Du recyclage écolo (de la broche intramédullaire).

      • Jeudi 22 Juillet à 17:02

        Vos drôles ne prennent-ils pas des risques en jouant avec broche et brochettes ? Ce sont tout de même des instruments à enfiler de la viande.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :