• 377. Vous avez dit complot ?

    377. Vous avez dit complot ?Lors de la manifestation de 200 personnes contre le pass sanitaire, le 22 mai dernier, j’ignore si Bigard était ivre comme l’a prétendu Marlène Schiappa – soulignant à ce propos les méfaits de l’alcool – mais il semble avoir été pris d’un grand délire (tremens ?) en comparant le futur pass sanitaire au port de l’étoile jaune imposé aux Juifs, prélude à leur extermination pendant la dernière guerre mondiale, et en abreuvant d’accusations et d’insultes (du genre conasse-crève-connard-mange-merde…) les deux derniers ministres de la Santé. Un déchaînement qui a conduit l’ancienne chercheuse à l'Inserm, Alexandra Henrion-Caude à lui demander d’éviter les gros mots. Mais à l’impossible nul n’est tenu.

    Je salue le souci de courtoisie de Mme Henrion-Claude, mais je m’étonne de son manque de délicatesse car elle poursuit en diffamation le Pr Axel Kahn bien que celui-ci soit, à ce que l’on dit, en phase terminale d’un cancer. Pourtant il avait salué les qualités de cette personne (qui fut sa thésarde) sur LCI en octobre dernier parlant d’une "chercheuse de grande qualité, très travailleuse", mais déplorant « l'incroyable dérive d'une chercheuse jadis de qualité par une logique intégriste puis sectaire". Dont les déclarations depuis le début de la pandémie ne sont "pas tellement différentes des pires positions complotistes".

    Mais on se demande où est la diffamation. Car, qu’elle soit une figure des anti-masque et anti-vaccin est une chose, c’est une position qui peut s’argumenter, par contre sa prestation dans le documentaire complotiste Hold UP, et ses interventions sur les réseaux sociaux (qui ont un franc succès) où elle s'est notamment étonnée de la longueur des écouvillons utilisés pour les tests PCR, pensée, selon elle, pour atteindre « la plaque cribiforme, un lieu qui permettrait de passer des nanoparticules, des nouveaux modes de thérapie directement au niveau du cerveau » est tout de même dérangeant. A noter que cette chercheuse ne sait pas que, pour un test PCR, il ne faut pas enfoncer l’écouvillon verticalement (vers le cerveau), mais vers le pharynx. Je crois que le Pr Axel Kahn peut mourir en paix…le plus tard possible.

    377. Vous avez dit complot ?

    « Le président s’amusePromotions »

  • Commentaires

    1
    Orage
    Vendredi 28 Mai 2021 à 05:08

    On peut comparer l'étoile jaune au QR code: les deux stigmatisent.

      • Vendredi 28 Mai 2021 à 07:19

        La première cherchait à tuer et le second cherche à guérir. Les mettre sur le même plan est indigne.

    2
    Souris donc
    Vendredi 28 Mai 2021 à 09:06

    Le Pr Axel Kahn a annoncé qu'il entrait en soins palliatifs, il parle de sa mort avec sérénité. Volontairement en dédramatisant, avec un petit sourire ironique aux lèvres, s'il voit la mort, il lui dira "même pas peur".

      • Vendredi 28 Mai 2021 à 10:34

        Il me donne l'impression de faire de sa mort une sorte de "performance" comme certains artistes le font avec leur corps.

    3
    Vendredi 28 Mai 2021 à 11:06

    Ils sont nombreux les gens intelligents (quoique ...) ou du moins instruits qui un jour disjonctent et basculent dans l'irrationnel. Et ça ne date pas d'hier! J'avoue que ça fait un peu peur.

      • Vendredi 28 Mai 2021 à 11:40

        Plusieurs prix Nobel scientifiques sont devenus par la suite complètement irrationnels en soutenant par leur prestige, qui leur monte à la tête, des causes farfelues.

    4
    Vendredi 28 Mai 2021 à 19:58

    Je crois que, quand on ne peut réunir que 200 personnes pour une cause (stupide de surcroit) , on a grand besoin d'un Bigard aviné pour avoir une chance de passer à la télé. 

     

      • Vendredi 28 Mai 2021 à 20:59

        Pour établir un équilibre vous auriez pu ajouter un portait de Bigard à ceux que vous avez publiés dans votre dernier billet..

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :