• 232. Pollution gratuite

    232. Pollution gratuiteCette semaine le taux de 80 microgrammes par m3 de microparticules ayant été dépassé à Paris, la Mairie a instauré la circulation alternée dans la capitale, et encouragé la population à utiliser les transports en commun et notamment le métro en les rendant gratuits. Excellent initiative.

    J’ai donc profité de cette aubaine pour aller dans les souterrains à l’abri de la pollution régnant en surface pour inhaler gratuitement un bol 3 à 4 fois plus conséquent de particules fines par rapport à celui que j’aurais pu inhaler aux abords du périphérique. Ce bol métropolitain ayant en outre l’intérêt de contenir des métaux de choix comme le fer, le cuivre ou le chrome.

    Il faut dire que le métro a la chance d’être bien servi puisque ses bouches d’aération se trouvent en général à hauteur des pots d’échappement des voitures.

    Ne prenant pas le RER, je me suis contenté de la pollution qui règne sur les quais de métro, bien inférieure à celle que les banlieusards ont l’opportunité d’inhaler sur les quais du RER.

    Pendant mon séjour sous terre, il semble que, pour l’instant, les choses ne se passent pas trop mal en surface. Les hôpitaux sont en alerte pour recevoir des gens âgés, de jeunes enfants et les personnes atteintes de maladies respiratoires, mais il n’y aurait pas d’effets notables – pour l’instant – sur l’activité des urgences en Île de France. Il est vrai que l’étude Pollux avait relevé une augmentation de 50% des diagnostics d’asthme lorsque le taux des particules ultrafines est entre 0 et 25 microgrammes par m3, et qu’ensuite on observerait un plateau.

    Nous sommes peut-être sur le plateau. Ce plateau sera probablement mis au crédit de la décision de la Mairie de Paris, sachant que l’efficacité réelle de la circulation alternée est amplement discutée par les spécialistes dont je ne suis pas.

    « La petitesse d'un grand hommeUn quartier bien moulu »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 11 Décembre 2016 à 16:07

    Bientôt la respiration alternée.

      • Dimanche 11 Décembre 2016 à 16:53

        Excellent. Avec filtre pour le CO2 expiré et vignette sur le front pour indiquer que l'on est aux normes.

    2
    Dimanche 11 Décembre 2016 à 17:02
    Cela m'agace ! Alors que la pollution infeste certains logements et bureaux récurés tous les jours par des détergents ! La qualité de notre air intérieur est primordiale, alors que nous passons environ 80% de notre temps dans des lieux fermés. Si l'air extérieur est pollué, l'air intérieur s'avère souvent de moins bonne qualité : exposition prolongée à des produits nocifs, humidité persistante ... une préoccupation de santé publique de premier plan, trop souvent négligée. Bonne soirée Doc
      • Dimanche 11 Décembre 2016 à 17:09

        Et même si l'on accepte le chiffre de la mortalité par pollution (qui me semble difficile à évaluer) cette dernière est deux fois moindre que celle provoquée par le tabac.

    3
    Souris donc
    Dimanche 11 Décembre 2016 à 17:18

    Avant le ravalement Malraux, les façades parisiennes étaient noires de crasse. Il y avait peu d'automobiles. Mais encore des locomotives à vapeur fumantes et crachantes. Rien de nouveau sous le soleil.

    La mairie de Paris, otage des Verts, est obligée de dramatiser dans leur sens : taxes et interdits. Mon vieux 4x4 équipé d'un pot catalytique sera interdit de circulation.

      • Dimanche 11 Décembre 2016 à 17:27

        Et ma vieille voiture qui marche très bien et bien entretenue sera interdite à la circulation. L'écologie est faite pour les gens fortunés ou pour ceux qui ont une voiture de fonction au frais du contribuable.

    4
    Souris donc
    Lundi 12 Décembre 2016 à 10:13

    Comment vous le dites dans votre papier, prendre le métro expose à plus de particules fines qu'au bord du périf. C'était ce qu'ont mesuré les associations d'automobilistes. A quoi les anti-voiture ont rétorqué que la mesure était biaisée, car le périf était un lieu ouvert, alors que le métro était confiné. Ensuite la RATP est montée au créneau, car ses propres employés étaient encore plus exposés que les usagers. Elle a un plan de remplacement des rames les plus anciennes dont le freinage est responsable des abrasions de métaux plus lourds les uns que les autres.

    Il semblerait qu'on parte dans les utopies et délires façon Dinde du Poitou, n'autoriser plus que les véhicules électriques (occasion de relancer Heuliez en faillite à cause de la MIA dont Ségolène vantait imprudemment le succès), ou réserver le métro au transport du fret.

    Et en surface, bien sûr, des vélibs. Qui se transforment en des sortes de pousse-pousse pour répondre à l'objection de la nécessité de pouvoir transporter achats, armes et bagages, femmes et enfants. Puis on dote ces engins de moteurs électriques pour ne pas discriminer les vieux.

    Avant que quelqu'un s'avise qu'une carrosserie les protègerait de la pluie et qu'un moteur à essence propulserait avantageusement. Et c'est ainsi qu'on réinventerait...la voiture.

      • Lundi 12 Décembre 2016 à 10:46

        C'est toujours un avantage (et un plaisir) de lire vos commentaires toujours bien documentés et qui constituent de petits articles en eux-mêmes comme des extensions des miens.

    5
    Lundi 12 Décembre 2016 à 13:26

    Dans la mesure l'expert médical invité du JT me dit que le masque ne sert à rien,

    que l'expert environnemental de BFM TV affirme que l'intérieur de mon logement est encore plus pollué que le périph

    et que internet m'apprend que le métro est encore plus pollué que mon appart,

    j'en conclus qu'il n'y a rien a faire pour y échapper et qu'il s'agit donc d'un non-problème !

      • Lundi 12 Décembre 2016 à 13:49

        Toujours le point de vue humoristique. Le problème existe, c'est la solution qui n'existe pas malgré les gesticulations qui veulent apparaître comme des solutions. Peut-être que l'humanité s'adaptera à sa nouvelle atmosphère. Beaucoup d'êtres vivants vivent dans des conditions qui paraissent incompatibles avec  la vie. Le meilleur filtre à particules est constitué par les poils de notre nez. Je crains que l'adaptation à l'environnement conduise la pilosité nasale à se développer de façon foisonnante.

    6
    Souris donc
    Lundi 12 Décembre 2016 à 15:16

     

    Pour Carlus, un masque à gaz. Modèle Guerre-de-14-rectifié-Hidalgo.

     

    Comme Hashtable, qui, en 2014 déjà, moquait la pollution gratuite par les embouteillages provoqués par la piétonnisation et autres festivismes.

     

    Le non-politicien, individu benêt et un peu fruste, se serait niaisement attelé à redonner à la voiture une place pour circuler, à aménager des voies plus praticables, à rendre le passage de Paris aussi simple que possible tant pour les banlieusards en transit que pour les camions en voyage. Sans dogmatisme, il aurait vite compris que non, la voiture n’est pas remplaçable partout, en tous lieux et en tous temps, par de mignons petits vélos d’une tonne chaque avec de jolis calicots « Vélib », et que griller 50L/100 dans des bus à moitié vides la majeure partie du temps n’est pas vraiment une option écologique, responsable, citoyenne et durable.

     

    Mais voilà. Le non-politicien n’est pas élu, n’a pas le pouvoir de décider à la place des autres ni de lancer un Ta Gueule C’est Magique™ lorsque la réalité contredit les espérances collectivistes.

     http://h16free.com/2014/09/24/33741-ecotaxe-le-phenix-du-peripherique-parisien

    PS. Toujours autant de problèmes avec EB.

      • Lundi 12 Décembre 2016 à 15:31

        Bien vu. Je ne parle pas des problèmes EB qui pour moi se résument pour l'instant à l'absence de messagerie m'avertissant des commentaires ou de la parution d'articles.

    7
    Souris donc
    Lundi 12 Décembre 2016 à 17:14

    Le 3 décembre, Stéphanie Gino, community manager d'Eklablog, m'a répondu qu'il y avait "des attaques par déni de service" sur Eklablog. On est le 12, ils n'ont toujours pas réussi à juguler ces "attaques"? Par curiosité, je suis allée voir sur un autre PC : pareil.

      • Lundi 12 Décembre 2016 à 17:29

        Décidément le "déni" se porte bien.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :